Archives de tags | ancêtres

La signification de Pâques

 » Résurrection  » acrylique par Stephen Babin Texte de Rolland Jr St-Gelais

La signification de Pâques

Bonjour tout le monde,

Je commence ce présent article en vous souhaitant de joyeuses Pâques même si ce temps de réjouissance est quelque peu bousculé par l’état actuel dans lequel nous sommes tous inclus. Mais, dites-vous que nos ancêtres en ont vu d’autres et des bien pires. Des situations tellement désastreuses à première vue qu’il nous semblerait impossible de traverser. Et pourtant, la vie a poursuivi son cours contre vents et marées et, j’en suis persuadé, il en sera ainsi pour toujours.

Vous pouvez me qualifier de fou, d’illuminé, de sot, et de bien d’autres sobriquets. Mais je tiens à ce principe fondamental : la vie reprend tôt ou tard ses droits. Des droits inaliénables depuis la nuit des temps. Suis-je pour autant un fou? C’est fort possible. Mais, n’est-ce pas formidable d’être un fou heureux et surtout de l’être dans ce monde où tout est axé sur le négatif? Or, il me vient à l’esprit le désir de répondre à cette ultime question : qu’est-ce qui me rend heureux à tel point que je suis fou pour bon nombre de gens? 

Mon secret se trouve dans la signification de la fête de Pâques. Une fête qui prend davantage tout son sens dans la crise sanitaire actuelle. Oui, c’est un fait. Plusieurs d’entre nous ont été atteints de près ou de loin par cette pandémie. Quelques-uns ont même perdu des proches. Or, la vie continue inlassablement à poursuivre son chemin et même à façonner une vision plus digne que nous porterons désormais sur la nature. En effet, la nature nous a envoyé de nombreux signaux dans le passé pour nous mettre en garde de ce que nous lui faisons subir depuis des décennies. Toutefois, la crise actuelle nous a fait comprendre que nous sommes tributaires de ce que la nature nous offre.

La fête de Pâques possède une autre signification bien précise à mes yeux de croyant. Une signification que je qualifierais à la fois de théologique et de spirituelle. En effet, telle l’image du Christ sortant du tombeau dans un silence à la fois mystérieux et angélique, nous pouvons devenir quelqu’un de nouveau dès que notre désir de tourner les pages les plus sombres de notre vie est pris une fois pour toutes. Un tel désir est souvent fait au plus profond de soi sans artifices ni grand éclat. Un peu comme le Christ lorsque son corps était mis dans la grotte après la crucifixion.

Cependant, il n’y aurait pas de fête de Pâques si le Christ n’avait pas assumé de manière pleine et entière son rôle dans la Passion. Un rôle auquel nous participons dans une certaine mesure en tant que Jésus lui-même. En effet, nous avons subi des blessures au cours de notre vie. Certaines de ces blessures sont plus visibles que d’autres, mais elles ont toutes un impact sur la construction de notre personnalité. La couronne d’épines ne fait-elle pas penser à nos blessures de notre âme? Les marques de clous aux mains et aux pieds ne ressemblent-elles pas à celles que nous avons à la suite de nos expériences parfois tristes ou douloureuses de la vie? Et que dire de la plaie sur le thorax du Christ? Cela ne fait-il pas penser à nos peines d’amour? Un amour que nous aurions partagé avec un être qui était si cher à nos yeux et qui, pourtant, a refusé du revers de la main. Le Christ a toujours respecté la liberté de nos choix, car c’est dans le choix d’accepter ou non que réside le sens authentique du véritable amour. Il devrait en être ainsi pour chacun d’entre nous.

Or, c’est là que se trouve tout le sens de la fête de Pâques, la victoire de la vie triomphe toujours en dépit des nombreuses blessures que nous avons subies au cours de notre existence. De quel droit puis-je affirmer une telle idée? Tout simplement parce que c’est en acceptant ce qui est fait que nous pouvons aller de l’avant et ainsi devenir une personne nouvelle.  Autrement dit, vous et moi sommes appelés à sortir de notre tombeau et à marcher sans cesse dans la lumière. Une lumière que nous pouvons partager avec autrui lequel en fera de même avec bien d’autres personnes de son entourage.

 Apportons un feu ardent dans le cœur de nos frères et de nos sœurs ! Soyons ressuscités en cette journée magnifique !

Je vous souhaite de joyeuses Pâques.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Un exemple plus que parfait

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Un exemple plus que parfait

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. De mon côté, j’attends avec une certaine appréhension la vague de froid qui envahira bientôt tout le nord de l’Amérique, ce qui inclus bien évidemment la belle province de Québec où je vis. La terre où je suis né, où je vis et où je serai enterré.  La terre de mes ancêtres dont leur sang coule dans mes veines.

Ce qui me rend fier d’être né et de vivre au Québec, c’est notamment la beauté intrinsèque de chacune des saisons. Oui, j’aime bien le printemps, l’été et l’automne parce qu’elles sont une source d’inspiration poétique indéniable. Cependant, j’adore plus particulièrement la saison hivernale puisque la simplicité semble être le mot d’ordre de la nature. Ne dit-on pas la modération a bien meilleur goût? 

Ceci me fait penser à la découverte d’une photo réalisée par mon bon ami Rick B. d’Allemagne. Une photo qui m’interpelle pour trois raisons majeures. Tout d’abord, la pudeur qui s’en dégage. C’est un fait bien visible que ce modèle féminin est nu, mais elle montre sa nudité de manière sobre. Ensuite, l’expression visuelle dudit modèle est exemplaire. Le regard du spectateur porte sur celui du modèle telle une invitation à pénétrer plus en profondeur son âme que de contempler son corps. Enfin, la posture du modèle porte à réflexion sur la simplicité des choses. Une quelconque fioriture aurait-elle agrémenter le coup d’œil ? Je ne le crois pas. Bien au contraire !

À cela peut ajouter le fait qu’il s’agit d’une réalisation photographique en noir et blanc. Or, j’ignore si vous le saviez déjà, j’adore ce genre de photos surtout si le sujet est la nudité d’un modèle masculin ou féminin. Je ne pouvais donc pas m’empêcher de choisir une telle pièce et de vous la présenter au sein de mon blogue artistique. Et pourquoi donc ? À cela je vous réponds qu’il s’agit bel et bien d’un exemple plus que parfait que les photos en noir et blanc possèdent un cachet bien particulier. C’est-à-dire d’être hors du commun.

Merci de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Forêt magique

Forêt magique Poème de Rolland Jr St-Gelais MidnightLady9 Source : https://www.deviantart.com/midnightlady9/art/Magic-Of-The-Forest-865771681

Forêt magique

 

Forêt si magique

Forêt des contes féeriques

Forêt de ces fées enchanteresses

Forêt de ces jeunes femmes en détresse.

 

Jeunes femmes précieuses telles des pucelles

De ces fraîches pucelles si fières de leur nudité si belle

Qui viennent avec grande humilité implorer votre grandeur

Sous la lune, voilée par les branches, qui les éclaire de sa lueur.

 

Écoute leurs supplications !

Sois accueillante à leurs incantations !

Accueille favorablement toutes leurs oraisons !

Qu’elles puissent trouver en cette année leurs compagnons.

 

Forêt des druides et des sorcières d’autrefois

Qui enseignaient à nos ancêtres en la nature avoir la foi

Avant que viennent en nos terres du nord gens fabulés de leur croix

Sois bienveillantes envers ces pucelles désireuses de vivre un autre choix.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dis-moi la vérité

Dis-moi la vérité Poème de RollandJr St-Gelais Photo de JenovaxLilith par Wendy Garfinkel Photography Source : tell me by JenovaxLilith on DeviantArt 

Dis-moi la vérité

 

Bonsoir ma tendre beauté,

J’ai une question à te poser,

Dont la réponse risque de me tuer,

Puisqu’en mon cœur à jamais elle sera gravée.

 

Mais, avant de te la demander,

Sache que toujours je t’ai respectée.

Et pour le reste de ma vie, ainsi je le ferai.

Alors, dis-moi simplement tout ce qu’il est.

 

Jamais je ne me suis plein de ma différence,

Car mon corps je l’ai accepté depuis mon enfance,

C’est le corps que la vie m’a donné et qu’elle reprendra,

Le jour où j’irai rejoindre mes ancêtres vers l’au-delà.

 

Est-il vrai que tu redoutes de me toucher?

Pourtant, à le faire jamais de ma vie je ne t’ai forcé.

Je t’avais donné le meilleur de tout mon être imparfait,

À te donner la lune et les étoiles, j’étais prêt à le faire s’il le fallait.

 

Dis-moi simplement la pure vérité,

Et je te promets dès cet instant, je m’en irai.

Je me souviendrai au plus profond de mon cœur,

De ta beauté en mes tendres pensées en chaque heure.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Les oiseaux ont fait leur nid

Les oiseaux ont fait leur nid Photo et poème par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Les oiseaux ont fait leur nid

 

Par un beau dimanche après-midi,

Je suis allé me promener en oubliant mes soucis,

Pieds légers sur les feuilles multicolores des arbres tombées,

Sifflant allégrement un air de ma jeunesse que j’avais presque oublié.

 

Voulant admirer le paysage se trouvant devant mes yeux,

De cette rivière coulant paisiblement sous la douceur des cieux,

Je répondis à l’invitation de ce banc qui m’offrit de le retrouver,

Afin de mon âme en récitant une prière les mains jointes le calmer.

 

Levant les yeux pour le ciel bleu le contempler,

Je vis un message transmis par les dieux à déchiffrer,

Que pouvait bien vouloir dire à la cime de l’arbre ce nid suspendu?

 Allais-je survivre à l’hiver au manteau blanc une fois qu’il sera venu?

 

Car je sais bien que j’avance en âge,

Pourrais-je faire encore d’autres voyages?

Maintenant que les maux accablent mon corps vieillissant,

Et que le poids des années de labeur brise mes os bien lentement.

 

C’est alors que j’ai du sens de ma vie enfin compris,

En tant qu’être humain face à la loi de la nature je suis soumis,

Puisque bon an mal an j’ai fait tranquillement mon humble logis,

Et que je devrais à mon tour tels ces oiseaux quitter à jamais mon nid.

 

Les oiseaux font leur nid dès le printemps malgré leurs peurs,

En fondant une joyeuse famille malgré le climat et ses rigueurs,

En gazouillant avec entrain à l’abri d’un arbre tout de vert vêtu,

Sachant qu’au bon moment ils partiront vers une contrée inconnue.

 

Ainsi est la loi ultime écrite depuis l’aube des jours,

Sans jamais avoir dérogé un seul instant et depuis toujours,

Nous sommes de passage sur cette terre aux multiples visages,

C’est de tous les préceptes transmis par nos ancêtres le plus sage.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada