Archives de tags | séjour

Le handicap physique

Le handicap
Votre humble serviteur : RollandJr St-Gelais

Le handicap physique

Bonjour tout le monde,

Hé oui! Nous sommes déjà rendus au 30 décembre 2019. Une journée propice à une rétrospection, non seulement de nos bons et moins bons coups que nous avons réalisés au courant de l’année en cours, mais aussi à établir une liste de nos résolutions aussi minime soit-elle pour celle qui frappe à nos portes. Bon ! Je le reconnais que l’année 2019 a été somme toute assez intéressante même si elle avait débuté par un long séjour à l’hôpital.

Un tel séjour a permis chez votre serviteur quelques remises en question lesquelles se sont poursuivies tout au long de cette année. Des remises en question qui d’une part, m’ont conforté dans mes valeurs judéo-chrétiennes et qui, d’autre part, m’ont amené à percevoir certaines réalités avec des points-de-vue différents. C’est un fait. Je tiens mordicus à ces valeurs qui m’ont été transmises par mes parents et par les religieux qui enseignèrent dans l’établissement scolaire que je fréquentais durant mon adolescence. C’est aussi un fait que bien des gens peuvent avoir des pensées, des opinions et des modes de vie bien différentes que les miennes. Une telle diversité rend la vie fort intéressante.

Ceci m’incite à répondre à une question que plusieurs de ces personnes me posent à quelques occasions au fil de nos discussions sur le réseau social Facebook. Une question qui semble provenir de leurs pensées, leurs interrogations, de leurs opinions et, dans quelques cas, de leurs modes vie. À vrai dire, il s’agit davantage d’une requête qu’une question. En effet, plusieurs de ces personnes souhaiteraient que je rédige un texte dont le sujet serait de vivre avec un handicap physique. Une requête qui est, je le reconnais volontiers, tout à fait légitime. Or, j’avais déjà décidé de ne jamais rédiger un tel article sur ce sujet au sein de mon blogue artistique. Pour quelles raisons ? C’est précisément ce à quoi je tenterai de répondre mais de manière à ne pas m’éterniser sur ledit sujet.

À vrai dire, il y a trois postulats qui expliquent bien mon objection à élaborer sur le sujet. Veuillez noter que par un souci de rendre cet exposé écrit le moins lourd à lire, je vais essayer de faire qu’un survol des trois postulats de base. Ce qui, je le crois, sera satisfaisant autant pour vous que pour moi.

Le premier postulat de base réside dans le fait que tout le monde a un handicap lequel n’est pas toujours évident à voir mais qui peut quand même être lourd à supporter. Certains de ces handicaps peuvent être d’ordre physique, mental, émotionnel ou psychologique. Qui plus est! Les gens n’affrontent pas leurs handicaps de la même manière, et ce pour les raisons suivantes : des expériences de vie des plus traumatisantes, des ressources répondant de manière plus ou moins de façon efficace à leurs besoins et des capacités de résilience pouvant être aux antipodes les unes des autres. Bref, il serait à mon humble avis superflu de rédiger un tel article portant sur le sujet car il faudrait tenir-compte des paramètres mentionnés ci-dessus. Et, pour être franc avec vous, cela ne m’intéresse absolument pas.

Le second postulat de base réside tel que mentionné ci-dessus dans mon non-intérêt pour le sujet. En effet, ayant participé à de nombreux reportages tant au sein de la presse écrite que la presse télévisée, on dirait aujourd’hui la presse électronique, sur mon vécu en tant que survivant de la thalidomide, vous comprendrez qu’en ce qui me concerne le vase est plein jusqu’à ras-bord. En résumé, j’ai déjà amplement donné et beaucoup plus que vous pourriez même l’imaginer un seul instant.

Le dernier postulat, et le plus important d’entre les trois, c’est qu’un tel sujet n’a pas vraiment sa place dans mon blogue. Certes, il est aisé de constater que je vis avec un handicap physique apparent tout en remarquant au passage que je suis de sexe masculin lorsque je publie des articles concernant mes expériences de modèle nu pour des écoles d’arts, des ateliers en arts et des artistes tant professionnels qu’amateurs. Il en est de même lorsque je diffuse les poèmes inspirés par les photos prises durant mes poses de nudité que ce soit lors de session en privé ou bien durant les cours de dessin ou autres. Cependant, j’évite de toucher directement sur ma situation physique afin d’une part, de ne pas attirer ou susciter un quelconque sentiment de pitié chez mes abonnés et d’autre part, de ne pas faire de mon blogue un instrument de propagande pouvant servir à une cause liée de près ou de loin aux diverses situations de handicap existant dans le monde. Il y en a tout plein sur le web qui sont là que pour ça.

Une mise-au-point doit être faite ici afin d’éviter une certaine contradiction de mes énoncés. Certes, il est vrai que j’ai déjà posé nu pour un jeune étudiant en photographie qui avait choisi de réaliser une exposition portant sur la beauté de la différence. Ladite exposition comprenait toute une série de réalisations photographiques sur des personnes vivant avec des différences physiques, et ce dans le cadre d’une activité scolaire de rang collégial. Soyez convaincus d’une chose, si j’ai accepté de poser nu pour une telle activité, cela a été justement pour venir en aide à un étudiant dont le seul désir était de briser une image omniprésente au sein de la société selon la beauté physique doit répondre à des critères précis. Ce qui est, vous en conviendrez, entièrement faux.

J’ose espérer que mes explications sur mon opposition à élaborer sur le handicap physique présentées au sein de cet article vous ont été satisfaisantes. Et, pour être franc avec vous, il y a tant de sujets plus captivants à développer que je préfère laisser celui-ci à un autre.
Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Compte rendu de mon séjour à Chicoutimi

 

IMG_20181114_193210

 

Séance de nudité artistique U.Q.A.C. à Saguenay le 14 novembre 2018.

 

Compte rendu de mon séjour à Chicoutimi

(Dans le cadre de la séance de nudité artistique.)

 

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? Pour ma part, je fébrile tellement en pensant à vous raconter mon petit périple à Chicoutimi que je n’ai pas pu m’empêcher de me lever tôt ce vendredi pour le faire. En effet, rien de tel que de succomber à la tentation afin de satisfaire ses envies. Des envies bien légitimes et sans danger pour qui que ce soit. Bien au contraire !

C’est ainsi que j’ai passé un court séjour dans la belle région du Saguenay plus précisément dans l’agglomération urbaine de Chicoutimi, l’une des deux formant la ville de Saguenay située à quelques kilomètres au nord de Québec. L’autre agglomération étant celle de Jonquière. Un court séjour certes, mais remplie de beaux souvenirs.

En effet, la chaleur humaine,qui s’est dégagée lors de la séanceIMG_20181114_221752_033 de nudité artistique était au diapason du froid quasi-sibérien qui balayait la région. Que de belles personnes ! Que de sourires magnifiques ! Quelle belle ambiance de travail ! Et, que de talents remarquables chez chacune des personnes présentes. Fait intéressant à noter ! Un grand nombre d’étudiants-es présents-es pour cette occasion était originaire de la mère-Patrie. 

Pour ce qui est de l’ensemble des poses choisies par votre humble serviteur, elles passèrent des plus simples aux plus recherchées tant au plan physique qu’au plan émotionnel. N’oublions pas qu’être modèle vivant, c’est d’abord et avant tout tenter dans la mesure du possible de faire vibrer cette petite corde sensible chez les artistes amateurs ou professionnels ou bien en herbe.

IMG_20181115_140527_700Les poses réalisées passèrent donc de celles faites au quotidien par un individu, par exemples celles que nous faisons lorsque nous prenons une douche ou encore en attendant le bus dans un froid hivernal, à celles davantage élaborées. Je pense notamment à celles où je tentais de reproduire la peur face à la souffrance, la crainte de l’autre et de soi-même. Ce fut une très belle expérience vécue parmi des étudiants et des étudiantes en art de l’université du Québec à Chicoutimi. J’y ai rencontré des gens extraordinaires avec une ouverture d’esprit formidable et d’un dévouement remarquable pour leur domaine d’études.

Je leur ai donné tout ce que je pouvais leur offrir à cette occasion. Une occasion un peu spéciale lorsque je pense que mon défunt frère avait fait ses études au collège de Jonquière de 1969 à 1971. Malheureusement, il perdit la vie un an plus tard dans des circonstances liées à l’histoire syndical du Québec en 1972.

Bref, j’ai adoré mon expérience vécue en ces lieux. Une expérience où j’ai fait la connaissance de charmantes Françaises. D’ailleurs, il est fort possible que j’y retourne la session d’hiver. Pourquoi pas? Si je peux aider les étudiants et les étudiantes à découvrir autre chose que ce que l’on leur propose comme sujet d’étude habituelle, cela me fera toujours plaisir.

Un plaisir partagé ! 😁😁😁

Bonne journée à tous et à toutes.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Compte-rendu de mon séjour à Montréal

IMG_20180815_101759

 

Votre humble serviteur RollandJr St-Gelais

 

Compte-rendu de mon séjour à Montréal

Bonjour tout le monde,

IMG_20180816_134107_063J’espère de tout mon cœur que vous passez un été agréable. Pour ma part, je suis vraiment comblé par mon dernier séjour vécu à Montréal. Un séjour qui dura de lundi 13 au jeudi 16 août inclusivement où non seulement je fis la rencontre de Phylactère Raina dans le cadre d’une séance de nudité artistique mais où la chance de visiter la basilique Notre-Dame de Montréal m’a été offerte. Et, pourquoi pas?, j’ai pu assister à deux projections en salles de cinéma au sein d’un cinéma aux dimensions titanesques comme on peut seulement en trouver dans la métropole du Québec.

Il est à noter que je réside au même hôtel depuis que je me rends régulièrement à Montréal. L’endroit où il est situé est tout à fait approprié pour faciliter mes nombreux déplacements, et ce grâce à la principale station de métro et de bus de la ville de Montréal. La proximité des services de transport est sans contredit un aspect à ne jamais négliger lorsque nous visitons une cité d’importance considérable en fait de population et d’étendue urbaine.

Ceci écrit, j’ai pu travailler dans le cadre d’une séanceIMG_20180814_115118 de nudité artistique avec une dame remarquable du nom d’artiste de Phylactère Raina. Elle est à la fois photographe et modèle vivant de grand renom dans les domaines précédemment nommés. Une telle séance a été l’occasion de vivre une situation rarement vécue par votre humble serviteur dans le cadre de sa carrière de modèle vivant. Je crois bon de garder le secret entourant ladite situation afin de susciter votre curiosité pour les articles à venir. Articles où les photos réalisées et préalablement retravaillées accompagneront le tout soit ma prose ou ma poésie. La seule chose que je peux vous dire pour le moment est mon admiration envers cette femme extraordinaire qu’est Phylactère Raina. Son imagination, sa créativité, son ouverture d’esprit et sa recherche de l’excellence ont fait de cette séance un véritable plaisir pour le néophyte que je suis. C’est un fait à retenir. J’ai beau avoir une certaine expérience dans ce domaine, lequel est sans contredit une véritable passion pour moi, mais force est de constater que Phylactère Raina possède une longueur d’avance plus que considérable sur moi-même. Croyez-moi que mes futures publications entourant ladite séance vous étonneront tant par la qualité des photos que par l’inspiration qu’elles auront suscitée en moi.

IMG_20180815_115538Pour ce qui est de ma visite au sein de la basilique Notre-Dame de Montréal, je peux vous affirmer que cela a dépassé, et de loin, mes attentes. Quelle architecture formidable ! Quelles œuvres d’art religieux dignes d’êtres présents dans les Cieux ! Quels lieux suscitant, fait rarissime à mes yeux, à la fois la curiosité touristique et le recueillement digne de ce haut lieu de pèlerinage catholique. La quiétude de l’endroit accompagné par le respect du silence de la part de la foule y est certainement pour quelque chose. Oui, j’ai réalisé plusieurs photos durant ma visite.

Cependant, j’ai pris quelques instants afin de prier pour toutes les personnes qui ont jalonné avec moi le chemin, parfois droit, parfois tortueux et d’autres fois tumultueux, de la vie. J’ai prié pour le pardon de mes péchés, pour mes fautes, pour mes erreurs. J’ai prié pour rendre grâce pour la beauté même de la vie, pour celles et ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur âme, pour celles et ceux qui ne pensent pas à le faire pour des raisons qui leur appartiennent, pour celles et ceux qui ont une foi étrangère à la mienne. Ceci inclut celles et ceux qui ont pour Dieu, Yahvé, Allah ou toutes autres divinités. Ne vit-on pas sous un même ciel ?

Et, pour reprendre mon texte publié au sein de mon Facebook, j’ai prié pour ces raisons: « Nous avons une dette énorme envers l’église catholique. Sans elle, notre patrimoine, notre culture, notre belle langue française n’existeraient tout simplement plus. Oui je suis catholique pratiquant. Merci mille fois à mes parents de m’avoir donné foi en Dieu, en la vie et en l’amour. Merci aux petites franciscaines de Marie de Baie-St-Paul de m’avoir sauvé la vie. Merci à tous les anges qui m’ont accompagné au cours de mon pèlerinage terrestre vers le chemin du Père. »

Que puis-je dire de mes visionnements en salle de cinéma? Simplement ceci: J’ai été plus que satisfait. Deux films de genres totalement différents visionnés dans des salles titanesques sur des écrans énormes ont fait de votre humble serviteur un cinéphile comblé par la vie. C’est le moins que je puisse affirmer.

En résumé, mon séjour vécu à Montréal a été réellement agréable. Agréable tant par les rencontres que par l’expérience vécue avec Phylactère Raina sans omettre les restaurants où j’ai savouré des plats délicieux. Oui, le Québec regorge d’endroits à visiter et de gens à connaître. C’est à chacun de nous de prendre le temps de faire le premier pas. Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En prévision de ma séance du 19 février 2018

En prévision de ma séance du 19 février 2018

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien.

Pour ma part, je prépare tranquillement mon séjour à Montréal du 18 au 22 février. Comme vous le savez probablement, du moins ceux et celles qui suivez mes publications, je serai à Montréal notamment pour deux séances de nudité artistique dont une se fera en classe avec des étudiants-es en arts.

Il va de soi que plusieurs photos et probablement une ou deux vidéos seront réalisées dans l’éventualité de rédiger quelques publications au sein de mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Bien entendu que chacune des photos qui seront publiées passeront par un filtre de critères afin d’éviter tout débordement susceptible de nuire à la réputation de mon blogue. Un blogue où la recherche de l’excellence est la pierre d’angle de toute publication. Il en a été ainsi dès le début. Il en est encore ainsi aujourd’hui. Il en sera toujours de même dans le futur.

Je profite de cet instant si précieux pour vous souhaiter un agréable weekend. Que Dieu vous bénisse et que la vie soit bonne pour vous.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Heureux pour cette charmante dame

 

Lysandre 7

 

Une étoile est née

 

Heureux pour cette charmante dame

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout va bien pour vous. De mon côté, je prépare avec fébrilité mon séjour qui aura lieu à Montréal du 18 au 23 février prochain. Un séjour qui sera riche en variétés. Outre le fait qu’il y a aura deux séances de nudité artistique en début de séjour, soit les 19 et 20 février inclusivement, je profiterais des deux jours suivants pour visiter quelques musées dont regorge la ville de Montréal sans oublier mon petit pèlerinage soit à l’oratoire St-Joseph ou bien à la cathédrale Notre-Dame. Toutefois, la cerise sur le gâteau est sans conteste le match de hockey entre les Canadiens et les Rangers de New York jeudi le 22 février à 19h30 au centre Bell.

Lysandre 3Sous un autre ordre d’idée, j’entreprend déjà mon séjour du bon pied et ce pour une raison qui mérite de vous être racontée. En effet, j’ai la chance d’avoir parmi mes amies Facebook quelques modèles nus dont une a réussi à faire ses premiers pas dans ce domaine. J’en suis à la fois fier et heureux pour elle. Fier d’avoir été l’instigateur dans ses tous premiers pas puisque elle fut présentée à des artistes pour qui je pose nu en quelques occasions. Une telle rencontre lui a permis de créer des liens entre elle et les artistes. Qui plus est ! Elle assista à l’une de mes prestations de nudité artistique au cours de l’automne dernier. Est-il utile de vous mentionner que j’ai donné tout mon potentiel afin de lui inculquer le goût de vivre une telle expérience ?

C’est ainsi qu’elle a vécu sa toute première séance au sein même deLysandre 2 l’atelier où elle et moi sommes allés en automne dernier. Mes attentes ont été comblées puisque je me doutais bien  que l’accueil, le savoir-faire et le professionnalisme des artistes allaient être des facteurs incitatifs pour rendre son expérience réellement intéressante. Elle m’a même avoué qu’elle aimerait bien en vivre d’autres. Comme quoi, je lui ai transmis le goût pour cet art unique en son genre. Oui, je suis heureux pour elle car une telle expérience est réservée à une élite dans le milieu artistique. Je ne peux que lui souhaiter bonne chance et de revivre autant de séances qu’elle le désire.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada