Archive | janvier 2013

Les mots appropriés

Les mots appropriés

À tout plaisir incombe un devoir.

 

Vous avez sans doute remarqué en lisant mes diverses publications que pour moi le fait de pouvoir d’écrire est synonyme de liberté. Mais la liberté a un prix dont il nous est interdit de s’y soustraire, et c’est celui de bien choisir les mots appropriés pour faire passer notre message. Autrement dit, j’ai la possibilité de m’exprimer afin de communiquer avec mes lecteurs et mes lectrices sur de nombreux sujets. En contrepartie, je dois chercher à atteindre un niveau acceptable, voir élevé, pour rendre votre lecture la plus agréable qui soit. Un peu, à titre d’exemple, un vendeur qui désire plus que tout vous revoir dans son commerce. Politesse, courtoisie, respect du client et présenter ses produits comme il se doit sont souvent un gage de fidélisation de sa clientèle.

Vous avez sans aucun doute vu que mon site est utilisé pour faire ma promotion en tant que modèle nu. Une passion qui m’a permis de découvrir une multitude de facettes du monde qui m’entoure. Un monde qui est en perpétuel changement et qui tâtonne diverses voies susceptibles de trouver des solutions à une multitude de problèmes qui, il n’y a pas si longtemps, n’existaient pas.

Être modèle nu requiert un sens artistique plus que respectable. Montrer notre corps, sa sensibilité, sa vulnérabilité et sa beauté est une tâche que l’on doit faire avec circonspection. Il en est ainsi de l’écriture.

J’adore écrire car c’est pour moi la meilleur méthode pour établir et pour entretenir une liaison avec mes pairs. J’adore poser nu et je souhaite le refaire pour des artistes et, pourquoi pas?, pour des écoles d’arts. À mes yeux, l’un ne va pas sans l’autre

Vous ne me croyez pas?! Renseignez-vous sur l’impact des régimes totalitaires dans le domaine des arts. En effet, la liberté de parole disparaît au même rythme que celui de la nudité artistique.

C’est un pensez-y bien!

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Wonderful!

Admirable!

Ces yeux!

Ces yeux!

Dites-moi! Que regardez-vous? Serait-ce mon visage? Mon torse? Mes hanches? Mon sexe circoncis? Mes jambes si différentes l’une de l’autre? Seraient-ce mes fesses? Ou encore mon dos? Je vous offre ce corps si beau et si spécial afin d’y voir ses courbes, ses formes et ses caractéristiques qui lui sont si uniques.

Que puis-je souhaiter vous présenter avec ce corps qui est le mien? Ma fierté d’être ce que je suis; un homme parmi tous les hommes de cette terre. Il aspire au bonheur, à l’amour, à son épanouissement et à entrer en relation avec ses semblables.

Que puis-je espérer vous faire comprendre avec ce corps devant vous? Qu’il est à la fois sexué, fort, flexible et robuste. Sexué car il appartient bel et bien à un genre définit. Fort puisque j’ai su bien l’entretenir aux fils des années en ayant un mode de vie sain et équilibré. Flexible par la pratique d’arts martiaux. Ce qui lui a été plus que salutaire au cours de sa vie. Et, enfin, une robustesse née à la suite de son parcours de vie inédit.

Ces yeux, qui me regardent, qui me dévisagent et qui  s’interrogent afin d’y trouver une réponse à leur existence, se doivent d’entrer en relation avec les miens. Eux aussi vous regardent, vous dévisagent, s’interrogent et désirent plus que tout trouver ses propres réponses à leur angoisse existentielle. Ces yeux! Vos yeux! Mes yeux! Les yeux de l’autre! Tous ces yeux que nous, c’est-à-dire vous et moi, devons affronter pendant votre vie, et ce, du matin jusqu’au soir, nous interpellent tous sans aucune exception dans le plus profond de votre être.

Pourtant, tous ces yeux font en sorte que vous existez, que vous vivez et, par conséquent, que vous pouvez pénétrer même dans l’âme d’autrui.

Bref, je suis parce que l’on me voit.

Le jour où l’on ne me verra plus, c’est parce que je serai enterré.

D’ici-là, je vivrai.

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

This picture makes us think about the meaning of human value.
Cette photo nous fait réfléchir sur le sens de la valeur humaine.

lol

Incroyable!

Rien n’égalera le « Noir & Blanc ».

Très beau modèle!

Nudité ne signifie pas obscénité

Nudité ne signifie pas obscénité

Bonjour,

J’ai remarqué en parcourant divers sites web que l’on mélange souvent, je dirais même trop souvent, la nudité avec l’obscénité. Or, selon le point-de-vue artistique, la nudité ne doit en aucune occasion laisser transparaitre de la vulgarité dans les prises de pose. J’attends ici la recherche délibérée de vouloir choquer, en transgressant l’éthique et la moralité, les spectateurs potentiels.

Je crois avoir déjà parlé de ce thème dans l’un de mes articles publiés dans ce site. Mais, je désire élaborer davantage car, il y va de l’intérêt de toutes personnes qui souhaiteraient poser

Être bien avec soi!

Être bien avec soi!

nues d’établir ses propres barèmes. Que peut-on faire? Pourquoi le faire? Et, le plus important, quel public ciblons-nous dans nos poses? Je partagerai avec vous mon expérience afin de répondre de la manière la plus adéquate qui soit dans l’art de la pose nue et de la publication ou non des prises réalisées sur mon site.

Que peut-on faire? Je vous dirais que tout est une question du feeling, de sensation et de ce que je vis intérieurement. Être bien avec moi-même, avoir ce sentiment de totale liberté et ce désir de vouloir le partager avec l’humanité sont des facteurs qui contribueront positivement à la réalisation de prises de photos. Dans le cas contraire, il me sera impossible de le cacher car, qu’on se le dise une fois pour toute, le corps manifeste notre état d’âme. Qu’on le veuille ou non, de simples petits signes corporels suffisent à trahir notre état d’esprit. Cela peut être des tics nerveux, un sourire forcé, un regard fuyant et une voix qui tremble. La liste est trop longue pour être énumérée dans cet article.

Autrement dit, il est de loin préférable d’écouter notre corps avant de procéder à une séance de poses nues. Nous pourrons de cette façon savoir jusqu’où nous sommes prêts d’aller avant d’entreprendre quoique ce soit. Le résultat final en dépend indubitablement.

Il faut accepter d’avance ce que nous voulons faire, du moins en avoir une petite idée, avant même de commencer. Je prend à titre d’exemple le fait de poser nu en prenant son bain pour ultimement rédiger cet article. En effet, je me questionne sur ce que je désire photographier et pourquoi le faire, et ce, longtemps avant d’ouvrir ma caméra. Ai-je l’intention de tout photographier et de tout publier? Bien sûr que non! Je fais un tri entre d’une part, ce que j’ai pris et, d’autre part, ce que je veux présenter sur mon article.

Une certaine pudeur s'impose dans la nu.

Une certaine pudeur s’impose dans le nu.

Mon bonheur que j’éprouve en me douchant, ma satisfaction de me sentir propre, mon état de bien-être doivent être vus, perçus et même autant que possible ressentis chez l’autre. Il doit, d’une certaine manière, être avec moi dans ma douche tout en lui faisant comprendre qu’il peut me regarder, mais qu’il ne doit en aucun cas me toucher.

Il va sans dire que le public ciblé est composé de personnes adultes et consentantes mais qui ne cherchent pas à satisfaire un quelconque fantasme sexuel. Ma nudité que vous voyez en ce moment serait la même que celle que vous verriez si nous étions dans un site de naturistes. Par conséquent, une certaine pudeur doit être de mise au sein de ce public.

Veut-il satisfaire un certain voyeurisme? Si c’est le cas, il lui est préférable de passer son chemin. Désire-t-il plutôt s’ouvrir à d’autres horizons de la vie que celles dont les médias lui offrent depuis presque toujours? Dans ce cas, ma disponibilité est presque sans limite. En résumé, l’idée fondamentale de la pose nue doit être une sacralité totale de notre corps.

C’est mon humble opinion que je partage avec vous.

Amitiés

Rolland du Québec au Canada