Archives de tags | libérer

Suis-je du mauvais côté ?

Suis-je du mauvais côté
« Suis-je du mauvais coté ? » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Suis-je du mauvais côté ?

 

Bonsoir chéri,
Ce que je m’ennuie,
Sans toi à chaque jour,
Mon intérieur est tel un four.

 

J’ai pensé à toi toute la journée,
Sans cesse tu étais dans mes rêves,
Tu étais mon bel Adam et j’étais ta belle Ève.
Me satisfaire sans toi était la pire des calamités.

 

Dans mes rêves, je t’obéissais allègrement.
J’accomplissais tes moindres désirs aveuglément.
J’étais ton esclave, tu étais mon maître assurément.
Mon seul bonheur était de faire le tien bien évidemment.

 

Maintenant que tu es de retour de ton travail,
Mon existence a trouvé sa raison d’être,
Pourras-tu me libérer de mon mal être?
Donne-moi ton élixir que je l’avale.

 

Couvre-moi de tes tendres baisers,
Comme toi seul sais si bien me donner,
Déshabille-toi mon amour et viens près de moi,
Pénètre-moi ! Défonce-moi ! Sans retenu je suis à toi.

 

Suis-je devenue une vraie possédée ?
Suis-je devenue dépendante de mes désirs ?
Suis-je devenue une obsédée de mes charnels plaisirs ?
Mais pour l’instant, réponds-moi : suis-je du mauvais côté?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je poursuivrai mon chemin

let_s_go__by_rickb500_dd8gpdv-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je poursuivrai mon chemin

 

Le soleil brille en cette journée,
Car être heureuse, j’ai enfin décidé.
En dépit de mon passé de mes erreurs,
De mes doutes, de mes souvenirs, de mes peurs.

 

De mon passé de femme errante,
Et de mes pensées qui encore me hantent,
J’ai maintenant qu’un seul désir c’est de vivre,
Et de la vie lui faire mon plus beau sourire.

 

Être fort que je suis,
Ne sera plus ce qu’il était,
Désormais je fuis ce qui me détruisait,
À commencer par toi qui sans cesse me mentais.

 

Je suis femme devenue si belle et si fière,
Que pour toujours loin de moi est mon calvaire,
Je suis partie rejoindre ma liberté entièrement nue,
Tant pis pour tous ces gens hypocrites qui m’auront vue.

 

Je n’ai que faire de tes fausses valeurs,
Car je sais qu’au fond toi tu es qu’un menteur,
Et de ton joug, je veux pour toujours m’en libérer,
Je poursuivrai mon chemin, mon destin vers ma liberté.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le combattant

FB_IMG_1537616023011

Excellent dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Le combattant 

 

Né dans un pays envahi, 
N’ayant pour vœu que de le libérer, 
Voyant ma terre sacrée se faire massacrer, 
J’ai alors juré de tuer tous ces maudits. 

 

Très tôt, j’ai rejoint la résistance, 
Et de mes ennemis prendre la distance, 
Je me suis longtemps forgé le caractère, 
Car mon seul désir était de leur faire la guerre. 

 

J’ai appris la langue de mes ancêtres, 
Celle pour qui je me sentais renaître, 
Afin de comprendre mes frères d’armes, 
Dans le feu de l’action du sang et des larmes. 

 

Assauts répétés ! 
Guérilla sans cesse orchestrée ! 
De jours comme de nuits, nous n’avions pas de pitié, 
Pour nos ennemis qui nos femmes ont violées. 

 

Au bout de longues années, 
À force de voir leur sang versé, 
Et de leurs corps retournés vers leurs familles endeuillées, 
L’ennemi a décidé de déposer les armes sans aucune fierté. 

 

Enfin, la victoire fut acquise par notre volonté, 
Mais sans aucune hésitation nous avons accepté, 
Leur reddition pour le bien de nos deux nations, 
En rêvant que peut être un jour nous nous unirons. 

 

En mon cœur de combattant, 
Je souhaitais une chose ardemment, 
Vivre heureux et en paix avec les miens, 
Car un vrai combattant veut avant tout le bonheur des siens. 

 

De 

Rolland St-Gelais 
Québec (Québec) 
Canada 

 

Bercée par le chant des crayons

37700017_10156717088413919_3994737683166396416_o

Magnifique dessin réalisé par Eri Kel de la France

Bercée par le chant des crayons

 

Par un si bel après-midi,

Où tout semble être fait et dit,

Nous étions seuls en cet instant précis,

Écoutant la douceur d’une tendre mélodie.

 

D’un air de Mozart,

Voulant y parfaire mon art,

Admirant dans la quiétude des lieux,

Les courbes de votre corps si beau, si radieux.

 

Prenez le temps nécessaire,

De vous mettre à l’aise en cette heure,

Car de votre charme je désire en tirer sa splendeur.

Pour le transporter au-delà du temps et des airs.

 

Laissez votre nudité parler,

Permettez à votre âme de s’exprimer,

Donnez-lui l’occasion tout simplement d’exister.

Et que la séance de ce jour puisse de vos peurs vous libérer.

 

Prenez place, humblement je vous prie.

Car, je l’avoue, de vous mon cœur est épris.

Et comme hélas je ne peux vous chanter un air d’opéra,

Alors laissez-vous bercer par le chant des crayons, cela suffira.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

À ta rencontre

New Image51

À ta rencontre

 

Avec mes yeux tellement fatigués,
Sur cette voie que j’ai empruntée si enneigée,
Dites-le-moi ! Que vois-je réellement ?
Serait-ce un mirage qui encore me ment ?

 

Hé ! Ho ! Attend-moi l’ami !
Loin de moi vouloir être ton ennemi.
Car notre ultime destin est de parcourir cette terre,
De sentir ce qui nous entoure par le feu, l’eau, le vent et le fer.

 

Dis-moi, puis-je en ton périple t’assister ?
J’aimerais, ne fut-ce qu’un seul instant, t’accompagner ?
Comment pourrais-je devenir pour toi une main secourable ?
Nous sommes de la même fratrie, l’oublier, j’en serais incapable.

 

Attends-moi ! J’arrive ! Je viens vers toi.
Nous avons une terre pour maison et un ciel pour un toit.
Tu es tombé ? Patiente ! J’avance avec hardiesse pour te relever.
Prends ma main ! Elle est là. Offerte avec amour pour te libérer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada