Archives de tags | matin

La mer est calme


La mer est calme


Douceur matinale

Où souffle une brise amicale

Regardant les vagues frapper le rivage

Usé tel un vieil homme dans ses songes sans âge.


Journée qui ne fait que commencer,

Après une nuit écourtée par mes tristes pensées,

J’aurais tant aimé t’avoir sous les draps de satin,

Afin de te faire l’amour jusqu’au matin.


Mon cœur saigne de ton absence,

Ou bien n’est ce que de la romance ?

Mon corps a froid et la douleur pénètre mon âme,

Allons! Courage! J’y vais car la mer est calme.


De


Rollandjr St-Gelais

Matane (Québec)

Québec

Du matin jusqu’au soir

New Image 83

Du matin jusqu’au soir

 

Hé !  Mon ami !

Ne t’en vas pas, je t’en supplie.

Je revois sans cesse défiler devant moi ma vie,

Adulé par les foules et maintenant devant elles je suis pris.

 

Pris dans cette chair de pierre,

Moi, l’humble successeur de St-Pierre,

Qui a parcouru pays lointains et vu divers gens,

En y ayant semé paroles d’amour et dénoncé bien des tyrans.

 

Mais, que suis-je devenu maintenant ?

Objet de curiosité pour vous mes tendres enfants ?

Relique d’un empire de jadis qui ne fait que s’effondre simplement ?

Voyez-vous ?, mon cœur d’amertume est rassasié abondamment.

 

Allez ! Passez votre chemin,

Pour moi, il n’y a pas de lendemain,

Que mes souvenirs de ces périples d’espoir,

Maintenant, je suis bien seul du matin jusqu’au soir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le drapeau

new-image175

Le drapeau

 

Par un beau matin,
Peut-être en fin de journée,
Est-ce important que vous le sachiez?
Bref, croyez-moi mes amis, je n’en sais rien.

 

J’ai vu montagnes et rivières,
Gens de ce pays si beau et si fier,
Marchant ici et là sur des sentiers de neige,
Écoutant chants d’oiseaux à travers brume beige.

 

Point un mot ne sortait de ma bouche,
Pour savourer le son de l’eau qui coulait telle une douche,
Peu de gens à l’horizon à saluer gaiement et avec joie,
Pieuse solitude semble être ici, si je pense bien, la loi.

 

Même mon ami aux milles couleurs s’est tue,
Nulle froide bise en ce mois d’hiver, Qui l’eut crû?
Dis-moi mon copain, toi si beau et percé tout là-haut,
Pourquoi ne flottes-tu pas allègrement devant moi, le drapeau?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je vais mon chemin

new-image90

Je vais mon chemin

 

Je vais mon chemin dès le petit matin,

En ne pensant pas trop au lendemain,

Comme disait un sage du Moyen Orient,

Que l’on adore depuis longtemps en Occident.

 

Pourquoi devrais-je m’en faire?

La vie n’est certes point un enfer,

Si tu y as trouvé le véritable amour,

Celui qui est dans ton cœur pour toujours.

 

Je marche tranquillement sans presser le pas,

Car je veux admirer la splendeur que la vie a,

Une richesse qu’aucun mortel en a conscience,

Et que ne peuvent acquérir les hommes de science.

 

Être nu devant la destinée,

C’est ce que l’homme lorsqu’il est né,

Nulle fortune ne peut  ajouter une seule  journée,

À son désir d’être comme les dieux immortels devant l’éternité.

 

D’un pas lourd ou bien d’un pas léger,

Je vais selon mon souhait et selon mon gré,

À la rencontre de mes frères et de mes soeurs,

Leur offrir avec tendresse de la joie et du bonheur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Canton de Vaud

Suisse

Ode au petit matin

New Image4

Ode au petit matin

 

Petit matin prometteur,
Toi qui es un peu menteur,
De nous faire croire qu’hier n’est plus,
Ce qui est bien car souvent nous en sommes repus.

 

Petit matin rempli de promesse,
Tout devient possible en cette journée,
Telle une vie qui commence pour un nouveau-né,
Et de contempler dames belles comme des déesses.

 

Petit matin dans ce doux silence,
Puisse en ce jour envers mon prochain avoir  de la patience,
Car nous sommes des êtres fragiles comme de l’argile,
Ce jour commence mais, humble question, pour qui finira-t-il?

 

Petit matin que j’aime tant,
Qui vient et part tel que le vent,
Fais que cette journée ensoleillée me soit favorable,
Et que j’offre à mon semblable un peu de chaleur inoubliable.

 

De

 

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans le silence de la nuit

Dans le silence de la nuit

Il est déjà cinq heures du matin,

Et mes yeux sont pleins de larmes.

Je ne cesse de craindre de t’avoir fait du chagrin.

Ce qui dans le silence de la nuit me mortifie l’âme.

Dans le noir de cette nuit, mon cœur bat avec peine,

Car un acide coule dans mes veines.

Celui de l’amertume et de la culpabilité,

Car j’ai peur d’avoir blessé cette dame d’une grande beauté.

Viens ô sommeil pour engloutir en toi mon corps épuisé,

D’avoir si longtemps versé ces larmes chaudes.

Viens me chercher dans ce lit trop grand pour moi, un homme endeuillé.

Que je rêve à cette dame belle comme une émeraude.

De

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada