Archives de tags | île

Ta douceur

lashes_by_rickb500_dctfzuy-pre

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ 
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Ta douceur

 

Une femme fragile
Une femme tirée de l’argile,
Une femme pour qui mon cœur fébrile,
Une femme avec qui je passerai mes nuits sur une île.

 

Voici ce que tu es,
Voici ce que en toi je vois,
Tu es digne d’être l’élue d’un roi,
Alors que  je suis le dernier des niais.

 

De ta féminité qui embellit ma vie,
De ma vie qui est éblouie lorsque tu me souris,
Lorsque tu me souris pour me réconforter en ces lieux,
En ces lieux remplis, ô combien hélas, de gens tellement odieux.

 

Mais ta grandeur d’âme me suffit,
Pour calmer en moi mon âme et mon esprit,
Tes paroles de sagesse me réchauffent le cœur,
Car, tu ne peux imaginer à quel point j’aime ta douceur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Pudeur

FB_IMG_1532261054540

Dessin de Eri Kel

Pudeur

 

Encore endormie?

Ce que tu es jolie, ma chérie.

En ce dimanche où tout est tranquille,

Loin des bruits de la semaine en ville.

 

Déjà un mois que nous sommes en vacances,

Que notre vie se déroule comme un fleuve de romance.

Soleil et ses bienfaits à profusion et à chaque jour

Clair de lune et ses regards furtifs lorsque nous faisons l’amour.

 

Sur cette île magnifique et perdue,

Perdue telle que furent toutes nos vertus.

Nous avons appris à nous connaître et à renaître,

Loin de ces regards et de ces jugements de ces êtres.

 

C’est maintenant l’aube,

Le temps de réciter les laudes.

Mais c’est avec mes mains que je veux,

Que je désire donner un plaisir tel est mon vœu.

 

Mais devant ton sacré silence,

Me rappelant la douceur de ma tendre enfance,

Alors que tu es étendue bien sagement dos face à ton serviteur,

J’acquiescerai à ta volonté d’attendre à plus tard en veillant sur ta pudeur.

 

De

 

Rolland St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Les vieux amants

FB_IMG_1523030880422

Dessin rempli d’émotion fait par Eri Kel

Les vieux amants

 

Dans un silence profond et paisible,

Faisant ressurgire souvenirs parfois risibles,

Souvenirs d’un temps de jeunesse et d’étourderie,

Où beauté et innocence se moquèrent des bondieuseries.

 

Point de paroles ! Point de gestes !

Si ce n’est qu’un doux soupir tel un zeste,

Revoyant le premier jour du premier baiser,

Et de leur premier né d’une famille qui égaya de longues années.

 

Que reste-t-il de ce temps révolu?

Où plaisir partagé se fit en belles tenues.

Les rides prirent place sur leurs visages tendres,

Et les rires de leur petits enfants devinrent durs à entendre.

 

De leur amour de jeunesse,

Devint passion de la vieillesse,

De sa semence sorti noble famille

De ce sein furent nourris garçons et filles.

 

Maintenant que reste-t-il?

De leurs ébats amoureux et inavouables?

Et de leurs années pleinement vécues et louables?

De ces vieux amants endormis sur ce lit tel une île ?

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec

Car mon âme est en paix et mon cœur est si léger.

new-image163

Car mon âme est en paix et mon cœur est si léger.

 

Répondez de bon aloi,
Suis-je simplement moi?
Mais, vraiment qui est-il?
Un grain de sable sur une île?

 

Produit éphémère d’une terre exploitée?
Objet de consommation utilisé aussitôt jeté?
Sommes-nous rendus à ce point de non retour?
Où doctrine n’avait pour but que jouer un vilain tour.

 

Je me réfugie dans mon sommeil,
Afin de trouver réponse au pays des merveilles.
Corps nu et frêle offert sans mesure en pâture,
À tout ce qui reste de notre Mère-nature.

 

Tournant le dos aux yeux inquisiteurs,
Je n’ai que faire de leur volonté de me faire peur.
Et de vos fumisteries avec grande joie je les fuirai,
Car mon âme est en paix et mon cœur est si léger.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

10
25
50
100

 

Beauté de la mer! Toi qui éveilles les passions.

Beauté de la mer

Beauté de la mer! Toi qui éveilles les passions.

 

Marin perdu sur une mer inconnue,

Qui ne sait quoi dire, quoi penser, alors il se tue.

Une vague le mena tout doucement sur les bords du rivage.

Pour y découvrir la douceur de ton visage.

 

Marin éprit d’une si grande beauté,

Qui ne veut point la brusquer.

Simplement la regarder en espérant un sourire,

Et de son cœur émana un long soupir.

 

Marin confus sur une île d’Éden,

Ne fit qu’une prière sans en oublier son amen.

« Mon Dieu! Faites qu’elle me sourit » Lui demanda-t-il alors.

Car cela lui était plus précieux que de l’or.

 

Sirène aux yeux remplis de tendresse,

Ne voyez-vous pas son désir de vous faire des caresses?

De vous remercier de lui avoir sauvé la vie,

Et de vous, son âme en est épris?

 

Sirène aux cheveux bleus!

Que votre sourire est gracieux.

Il est un cadeau des Cieux,

Et il est si précieux.

 

Sirène de cette contrée inexplorée,

Je voudrais tant la visiter avec vous à mes côtés.

Accordez-moi votre douce main,

Je vous promet d’en prendre soin.

 

Ô sirène! Belle sirène!

Je voudrais tant que tu sois ma reine.

Ta voix résonne telle la voix d’un ange,

Et ravive en cette vie toute mon espérance.

 

Beauté de la mer! Beauté au de-là des terres!

Toi qui éveilles les passions!

Amène-moi dans ton royaume pour que jamais nous en sortions.

Quelle est envers toi mon humble prière!

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Oh divine nymphe

Oh divine nymphe

Dans l’océan de son univers existe une île solitaire,

Sur laquelle se trouve un homme encore plus seul.

De sa nymphe tant convoitée, pour lui plaire, il ne sait que faire.

Devra-t-il en faire, hélas!, trois fois hélas!, son deuil?

Incroyable est ta beauté jolie nymphe sortie des plus inavouables fantasmes.

Dis-moi, de quelle divinité es-tu la bénie, l’heureuse élue?

D’un seul regard de tes yeux tu as envouté cet homme,

Toi, qui tel un ange descendu des Cieux, peut le faire monter aux nues.

 

Ne vois-tu pas que son cœur ne bat que pour toi attendant le jour où tu lui feras grâce d’une tendre bise?

Telle une loque humaine, il erre  dans les bois de ce qui était jadis son Éden.

Attendant cet instant tant souhaité, tant rêvé et tant voulu afin de pouvoir consumer en lui cette braise.

Tout son sang, tel un holocauste prêt à être versé que pour satisfaire tes désirs, bouille dans ses veines.

 

Va vers lui! Oh divine nymphe.

Oui, sa beauté réside dans le fond de son âme.

Sa différence le rend unique sous le Ciel,

Et la douceur de son cœur est semblable à celui du miel.

 

Pas de brusquerie, car son cœur a été souvent meurtri tant par la vie que par ses rêves perdus.

Il est le seul de tous les hommes que tu as connus à voir ta véritable splendeur,

Celle qu’aucun de tous ces pauvres mortels n’avaient encore jamais vue.

La beauté de ton cœur, la beauté de ton âme, ta beauté dans toute sa fraicheur.

 

Apprivoise-le! Tel un animal estropié, il craint tant pour sa vie.

Fais-lui confiance et de son amour il te comblera à l’infini.

Enseigne-lui la noblesse incommensurable de ta féminité,

Et il te sera docile tel un élève attentionné.

 

Descendant du mythique Gilgamesh de la lointaine Mésopotamie,

C’est avec assurance qu’il te défendra contre tes ennemies.

Les repoussant avec force et vigueur au fond des océans,

Où pour toujours, ils seront reclus dans le Néant.

 

Aimes-le tout simplement! Avec ses qualités et ses défauts!

Car, à ses yeux, ta présence est comme le nirvâna.

Avec fidélité, son corps ne sera que pour toi.

Avec toute sa tendresse, il rêve d’être ton héros.

 

Oui, tu es belle charmante nymphe et d’une beauté exceptionnelle.

Tel le fruit défendu dans le Paradis perdu des livres saints.

Seras-tu celle qui lui apportera le bonheur éternel?

Qui le tirera de sa solitude jusque-là voulu par son destin?

 

Charmante nymphe, ne t’en va pas.

Il a tellement besoin de toi.

Charmante nymphe, regarde-le bien dans ses yeux.

Ses yeux qui sont à … moi.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada