Archives de tags | Seins

Esméralda, la princesse des sables

Esméralda, la princesse des sables Dessin par Noble Roro de la France Poème de Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Esméralda, la princesse des sables

 

Je suis Esméralda,

Je suis une femme fière,

Des valeurs transmises par père et mère,

De leur sang qui coule dans mes veines ici et là.

 

De ma langue étrangère,

Qui a survécu au de-là les frontières,

Qui affronta mille périples et autant de guerres,

Lesquelles durent affronter tous mes nombreux frères.

 

Ma chevelure d’ébène,

Témoigne de mes origines lointaines,

Qui ont donné à mon être une auréole mystérieuse,

Qui a fait fantasmer mes amants devant ma peau savoureuse.

 

Parmi ces hommes, un seul a su me combler,

Car il avait trouvé les mots magiques qui m’ont fait rêver,

De sa tendre voix, il n’avait de cesse de m’appeler sa princesse,

Ces mots qu’il me glissait à l’oreille quand je succombais à ses caresses.

 

Princesse des sables qu’il me disait en cajolant mes seins,

Il serait toujours à moi qu’il répétait tel un refrain,

En découvrant avec délice mon jardin secret,

Un plaisir partagé car ce que je l’aimais.

 

Puis, un jour il est parti.

Vers d’autres cieux, un autre pays,

Mais jamais je n’oublierai comme il était doué,

Avec ses mains me faire sentir une femme vraiment comblée.

 

Je suis la princesse des sables chauds,

Sur une vaste contrée où il faut si beau,

Voyageant de lieu en lieu avec ce modeste convoi,

Je suis une princesse perdue à la recherche de son roi.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Tiens-moi

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Tiens-moi

 

Mon amour, tiens-moi.

Serre-moi fort contre toi,

Lie-moi contre tes seins,

Que je les caresse de mes mains.

 

Car, serons-nous encore là, demain?

Existe-t-il encore pour nous des lendemains?

Il faut savoir garder foi en l’avenir, disait ma mère.

Celle qui, seule, m’avait élevé durant les années de guerre.

 

J’écoute à la radio cette lointaine nouvelle,

Qui est, contre toute attente, loin d’être belle.

Qui parle d’un bien étrange envahisseur,

Et pour qui chaque pays tremble de peur.

 

Un ennemi qui est à l’œil nu invisible,

Sorti tout droit d’un monde incompréhensible,

D’un laboratoire militaire du pays de l’Empire du Milieu,

Et devant qui chacun de nous pour le combattre fait de son mieux.

 

Je t’en supplie, ma tendre chérie.

Sois avec moi pour le reste de ma vie,

Et, ensemble, nous affronterons vent et marée.

Car, pour toi seule, en mon cœur se conjugue le verbe aimer.

 

Tiens-moi dans tes bras en cet instant,

Que cet instant puisse durer éternellement,

Tiens-moi dans tes bras mon unique amour,

Ce que j’aimerais vivre ce moment pour toujours.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Aujourd’hui, c’est la Toussaint.

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Aujourd’hui, c’est la Toussaint.

 

 

Aujourd’hui, c’est la Toussaint,

Inutile de se mettre à genoux pour prier,

Nous pourrions simplement rester couchés,

Car, faire autre chose en cette journée, c’est un peu vain.

 

 

J’aimerais rester près de toi en ce dimanche matin,

Te couvrir de baisés et te chanter une chanson avec un joli refrain,

Un refrain qui te ferait sourire en cette journée si ensoleillée,

Une journée qui alimente ma joie de contempler ta beauté.

 

 

Restons collés l’un contre l’autre,

Car en ce dimanche, je veux être ton hôte,

Rien ne presse, je te ferai en temps voulu un bon café,

Comme tu les aimes avec un peu de sucre et du lait écrémé.

 

 

J’aimerais te demander une petite faveur,

J’ai un désir un peu coupable qui me met tout en sueur,

En cette journée pendant lequel on invoque tous les saints,

Pourrais-je caresser, cajoler et embrasser en douceur tes jolis seins?

 

 

De

 

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Joliment voilée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Joliment voilée

 

Coucou ma tendre chérie,

Tu voulais me faire une surprise cette nuit,

Et, crois-moi, qu’en cet instant tu as bien réussi.

Te voir portant un foulard telle une combattante aguerrie.

 

Les ombres caressant ta peau satinée,

Accompagnées par cette douce lumière tamisée,

Présentant à la perfection ton corps en toute simplicité,

Le corps d’une femme possédant une grande beauté.

 

Tu me regardes d’un œil curieux,

Que veux-tu bien me faire en ce lieu?

À te voir ainsi, je l’avoue, je deviens anxieux.

Connaissant tes goûts, loin de moi l’idée d’être peureux.

 

Ressemblant à un grand vizir,

Tu me dévisages avec un certain désir,

Voyant dans tes yeux un bien étrange plaisir,

Y décelant à travers ce voile un merveilleux sourire.

 

Me laissant admirer tes seins,

Qui rendraient jaloux le plus pieu des saints.

Jaloux de ne pas pouvoir les effleurer du bout de ses doigts,

Car, cruelle règle des Cieux, être chaste et puceau, telle est la loi.

 

Je me moque bien de mon ultime destin,

Car, qui sait ce que me réserve la fin de mon chemin?

D’ici-là, je poursuis ma route sans nuire à mon prochain,

Accompagné par toi mon amour pour la vie si tu le veux bien.

 

Allez ! Allez ! Ma belle maitresse.

Mon corps est au soin de tes caresses.

À moins que tu désires être entre mes mains,

Alors là, je te promets que tu seras comblée avec joie et entrain.

 

Tu sais te faire tellement désirer,

En restant ainsi sans dire un mot et sans bouger,

Pourquoi en serait-il autrement en cette chaude soirée?

Et si je peux dire une chose, c’est que tu es joliment voilée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Perdue dans ses rêves

Perdue dans ses rêves
Perdue dans ses rêves Par RollandJr St-Gelais Dessin par Daniel Lévesque

Perdue dans ses rêves

 

Seule dans sa chambre,

De sa chambre au couleur d’ambre,

De ces regards trop indiscrets, elle se voulait loin.

Afin de se donner ce plaisir en se prenant en mains.

 

Humectant ses doigts avec précaution,

Elle songeait à ses endroits de pure délectation,

Où elle saura se redécouvrir dans le calme des lieux,

Ayant que le reflet du miroir qui la recouvre tel un Dieu.

 

Ouvrant ses jambes pour y trouver cet étrange endroit,

Afin d’y jouer avec lenteur en y manipulant son doigt,

Y alterner son instrument tel un archet sur le fil,

En laissant germer de la jouissance d’une bonne fille.

 

Les yeux trahissant les pensées inavouables,

De ces idées alimentant ce plaisir si coupable,

Égarée dans ses songes, de ces visions, de ces nuits d’amour,

Où elle connut ces mecs qu’elle se rappellera pour toujours.

 

Se caressant avec fermeté les seins,

Gracieuseté venant des cieux par tous les saints

Refaisant avec entrain ces mouvements telle une vierge,

Elle ferma avec douceur les yeux pour mieux se perdre dans ses rêves.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada