Archives de tags | terre

Mélancolie

20171110_101232_HDR

Mélancolie

 

Ces jours heureux ou bien ces nuits torrides,
Instants de pure joie et de grands plaisirs deviennent insipides,
Déversant les pensées dans le puit sans fond de l’ennui et de l’acrimonie,
De ces gens insécures qui m’entourent et de toutes leurs hypocrites manies.

 

Je m’en fous éperdument depuis fort longtemps,
Car en moi a lieu un combat entre lumières et ténèbres,
Transposant leur lutte sur mon corps devenu semblable à un zèbre,
Offert en pâture à la plèbe vouée à ses bassesses et à ses écœurements.

 

Qui suis-je pour parler ainsi ?
Seulement une âme chagrinée par tant d’envie,
Blasée par le noir qui sans cesse semble m’envahir,
Mais qui voit encore, Dieu merci! cette lumière qui encore reluit.

 

Ô belle lumière ! Symbole d’espoir !
De grâce, ne me quitte pas alors qu’arrive le soir,
Je t’en prie, gardes-moi, en ta protection et en ton amour,
Afin que je puisse protéger ceux que j’aime et qui m’entourent.

 

Éloigne de moi cette mélancolie,
Car je sais qu’au plus profond de mon être,
Tel qu’aurait incrusté un auguste sage appuyé sur un hêtre,
Tout reste à découvrir, à explorer et à aimer sur cette terre et en cette vie.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Vierge impure

Vierge impure

Vierge impure

 

Jolie nonne !

Que votre beauté m’étonne,

Vous dévoilez votre gracieuse nudité,

Et pourtant, vous conservez votre air de sainteté.

 

Serait-ce la réalisation de vos prières ?

Entendues par Dieu qui ne pouvait ignorer votre corps sur terre,

En invoquant les noms des saints alors que vos seins sont si beaux,

Et nuls cantiques ne peuvent évoquer la douceur de votre peau.

 

Ô  vierge ! Ô belle vierge de ce jardin !

Permettez, je vous en pries, que je vous caresse de mes mains,

Et que mes lèvres tellement profanes embrassent votre coupe sacrée,

Afin que ma langue humectée de son nectar lèche votre secrète entrée.

 

Est-ce vraiment un péché ?

De vous désirer ? De vous convoiter ?

Ô jeune dame pieuse de ce mystérieux couvent,

Faisons l’amour avant de faire vos vœux ! Nous en avons le temps.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le fantôme

  • 20171006_100700

Le fantôme

 

Qui es-tu? 

Toi qui nous tourmente,

Dans cette vie démente,

Toi qui nous vois quand nous sommes nus.

 

Voguant sur le Styx

Tu n’es guère comme le Christ

Scrutant nos fautes et nos faux-pas

En cette vie jusqu’à trépas.

 

Jadis être de chair

Maintenant tu n’es que souvenir

Que ces inassouvis et tristes désirs

Que donneras-tu pour revenir sur terre?

Va-t-en ! Je t’en conjure en Enfer.

Là où tu trouveras celles qui t’étaient chères.

 

Fantôme

Nous ne sommes point ton hôte

Laisse les vivants vivre leurs fautes

Car c’est ainsi qu’on apprend dès qu’on est môme.

 

De

 

Rollandjr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

La mélancolie

La mélancolie

Bonjour tout le monde,

md_pissenlits_racine_004Je profite de quelques instants de répit pour rédiger ce petit article afin de rendre hommage, une fois encore, à une actrice magnifique et qui est d’une beauté exquise. J’ai nommé madame Mireille D’arc. Toutefois, je ressens une certaine mélancolie lorsque je constate à tel point que le temps passe. Le temps passe et la mort survient ! Dit la vieille maxime. En effet, nous sommes condamnés à disparaître. Pour aller où ? Pour vivre quoi ? Pour revivre comment  ? Et qu’avons-nous appris en cette vie ? Que la beauté, la jeunesse et les rêves ne sont que passage sur terre. Une terre où tout le monde aurait pu vivre en harmonie si il n’y avait ni politique, ni religion et bien d’autres maux qui accablent l’humanité depuis que l’homme existe.

Par contre, je suis forcé d’admettre que la beauté est peut-être ce quimd_pissenlits_racine_002 rend la vie vraiment digne d’être vécue. Oui, c’est grâce à la beauté, notamment celle de la femme, que notre existence trouve sa raison d’être. Nous sommes beaux et belles chacun à sa manière. Et nous avons besoin de toute la beauté pour donner un sens véritable à notre chemin sur cette terre. Une terre où foisonnent milles merveilles. Merci à Mireille D’arc de me rappeler cette noble vérité : Beauté bien qu’éphémère égaye le cœur des gens en ce monde. Je termine présent article en vous informant que je rebloguerai certaines des réalisations de ma chère correspondante Angélilie au sein de son propre blogue, et ce dans l’objectif de garder le mien en vie et selon mes disponibilités. En effet, je serai modèle nu au sein du Collège d’enseignement général et professionnel de Sept-Îles du 29 septembre au 6 octobre prochain.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une image vaut mille mots

21558793_1884181038578209_7569796280541411511_n

Une image vaut mille mots

 

Une image,

Qui démontre bien,

À quel point que nous valons rien,

Loin de tirer une leçon de notre héritage.

 

Qu’avons-nous fait depuis toujours?

De cette belle terre et de ses eaux bleues ?

Qu’avions-nous manqué pour y être heureux ?

L’amour du pouvoir a remplacé le pouvoir de l’amour.

 

Fierté et honneur de bon aloi,

Furent détournées par l’orgueil et sa loi,

Enfance du futur détruite par l’avarice des anciens,

Foi d’un monde meilleur fut donnée en pâture aux chiens.

 

Que ferais-je ?

Quelle douleur affronterais-je ?

Pour mettre dans le cœur des humains ?

Un peu d’amour venant du creux de mes mains.

 

J’aimerais te sauver de tes maux,

Mais l’image aussi humble que je suis,

Te demande avec tendresse ton pardon, je t’en pries.

Tu le sais bien, ô mon enfant, qu’une image vaut mille mots.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ô croix noire

21370876_168588027037589_4396269274877434252_n

Ô Croix noire

 

Ô Croix noire,

Témoin de notre histoire,

Témoin de notre survivance,

De notre combat pour notre indépendance.

 

Symbole ultime de courage,

Et de tempérance devant la rage,

Regarde ce peuple encore une fois en péril,

Luttant contre ces envahisseurs et leurs esprits vils.

 

Sur cette blanche terre,

Où fiers gens la défendirent en guerre,

Sur ces vastes prés riches en belle verdure,

Ne regardant pas le passé et confiant dans le futur.

 

Ô croix de bois ou de fer,

Ô croix qui me rend si fier,

Transforme-toi dans mes mains en glaive,

Et devant nos ennemis avec bravoure que je te lève.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une facette méconnue de la nudité artistique : La pratique nue du yoga (autre continuité)

Une facette méconnue de la nudité artistique :
La pratique nue du yoga (autre continuité)

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, ma journée a été des plus productives. En effet, j’ai passé ma journée à faire de la lessive et à me préparer pour une autre période d’absence dans laquelle je voyagerai dans la belle région de Montréal. Où irais-je ? Avec qui et qu’y ferais-je ? Ce sont-là d’excellentes questions dont les prochaines heures m’apporteront réponse. Quoiqu’il en soit, mon dernier séjour chez la terre de mes ancêtres a été à bien au-dessus de mes attentes. 

Cette journée de lessive ne m’a pas empêché de réaliser, une fois encore, quelques recherches sur la pratique du yoga entièrement nu. Oui, et je sais bien que je me répète, une telle pratique m’intéresse énormément surtout où le bien-être des yogi semble être un effet remarquable d’une telle pratique. 

C’est donc avec un plaisir immense que je vous présente une nouvelle découverte qui démontre, une fois encore, que la nudité peut se pratiquer de façon respectueuse et devenir une force extraordinaire de paix intérieure. Là-encore, et Dieu merci, la simplicité, le respect et la beauté même de cette vidéo lui enlève toutes formes potentielles de vulgarité. En passant, la beauté de la jeune yogi est un élément très appréciable dans notre visionnement.

Merci infiniment de votre visite.

Bonne semaine !

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada