Archives de tags | vent

Arbres dans la forêt dense

IMG_20200801_140205
Poème et photo par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Arbres dans la forêt dense

 

Arbres dans la forêt dense,

Aux grés du vent qui dansent,

Arbres si paisibles et mais sauvages,

Témoins des élans pendant leurs ravages.

 

Quels âges avez-vous?

Allez! Allez! Dites-le-nous!

Quels sont vos plus beaux souvenirs?

Racontez-nous afin qu’en cette vie on puisse rire.

 

Avez-vous rencontré des amoureux s’embrasser?

Avez-vous entendu mille mots d’amour de ces cœurs enlacés?

Quels secrets mystérieux derrières vos branches a-t-on avoués?

Allez! Soyez sans craintes, nous les garderons en nous pour l’éternité.

 

Conifères de notre pays,

Arbres fiers de notre douce patrie,

Arbres feuillus si verts en été si blancs en hiver,

Arbres qui nous rappellent de nos ancêtres leur bonheur et leur enfer.

 

Ah bon ?! Vous préférez garder le silence.

Soyez rassurés, nous savons toute l’importance,

De cacher tout ce que vous avez vu depuis si longtemps,

Nous vous prions de pardonner toute cette perte de temps.

 

Nous vous laissons tranquilles,

Car pour nous les minutes sans cesse défilent,

À l’année prochaine, chers amis de la forêt boréale.

Nous retournons dans nos cités aux milles rues, aux milles dédales.

 

De ces cités aux âmes mortes et aux visages ternes,

De ces villes peuplées de ces gens circulant dans ces veines,

Dans ces veines faites de chauds goudrons et de lourd ciment,

Construites par des dirigeants encore et toujours avides d’argent.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Rouge

Rouge
Rouge Poème de RollandJr St-Gelais Modèles : JenovaxLilith Photo by Bille Mitchell Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/red-791726605

Rouge

 

Couleur rouge,

Quelle belle couleur!

Couleur de l’amour et parfois de frayeur,

Du drapeau à l’étendard qui au vent bougent.

 

Couleur aux multiples symboles,

Qui du sang versé est une noble obole,

Du sang coulant dans les veines des soldats sacrifiés,

De ces hommes ayant donné leurs vies pour leurs bien-aimées.

 

Rouge vif de ce boudoir,

Que dame si belle porte ce soir,

Serait-ce pour un de ses nombreux amants?

Qui l’a attendue depuis tellement longtemps.

 

Femme à la peau de satin,

Et que dire de la douceur de ses mains?

Portant avec fierté les bijoux offerts par un cœur épris,

Qui lui aurait tout sacrifié par une passion absolue n’eut été de lui.

 

Sachant avec brio exhiber sa nudité,

Une nudité parfaite sans aucune arrière-pensée,

Ayant pour parure celle d’une lointaine princesse étrangère,

Une châtelaine pour qui preux chevaliers face à l’ennemi la libérèrent.

 

Ce que j’aimerais être ce doux vêtement,

Car sur ses épaules, je me déposerai délicatement.

Afin d’être maintenant et pour toujours plus près d’elle,

Et sentir son parfum si doux tel que le vol d’une hirondelle.

 

Par

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Avec mon parapluie

ddhhubl-65841b3c-cf82-49c9-b7b7-0ed595fa834e

Avec mon parapluie Poème de RollandJr St-Gelais Modèle : JenovaxLilith Réalisation photo : David Hobbs Photography Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/contemporary-815446209

Avec mon parapluie

 

Quel plaisir de se sentir revivre,

De pouvoir me promener à ma guise et de vivre,

De pouvoir enfin me balader dans les grands jardins,

Et ce, dès les premières lueurs du soleil levant au petit matin.

 

De sentir l’herbe fraîche sous mes pieds,

Après tant de journées où j’ai été confinée,

Emprisonnée comme une criminelle endurcie,

Allant jusqu’à oublier comme elle est si belle la vie.

 

D’entendre les enfants rire et jouer,

 De s’apercevoir comme il est plaisant de s’amuser,

D’oublier pour quelques instants toutes ces mauvaises nouvelles,

Qui circulent sans cesse dans les médias telles de vilaines ribambelles.

 

Ça y est, j’ai bien décidé de sortir aujourd’hui.

Peu m’importe qu’il y ait en ce moment de la légère pluie,

D’apprécier le vent souffler mes cheveux rouges comme l’enfer,

Et de comprendre que dans le fond je n’ai pas vraiment à m’en faire.

 

La vie est ce qu’elle est, a toujours été et le sera ainsi,

Le temps passe inévitablement autant pour moi que pour mes amis,

Alors dans le plus profond de mon cœur j’ai un seul souhait à réaliser,

Avec mon parapluie, sourire aux lèvres, je vais de ce pas gambader.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

J’ai trouvé enfin le bon chemin dans le silence

J'ai trouvé un chemin dans le silence
J’ai trouvé enfin le bon chemin Poème de RollandJr St-Gelais Réalisation par carmine_vision Modèle : JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/find-a-way-in-the-silence-752003929

J’ai trouvé enfin le bon chemin dans le silence

 

Longtemps, j’ai cherché le bonheur,

À tous moments, que tu ries ou bien tu pleures.

Essayant de trouver une raison de vivre, d’exister,

Tentant de repérer une preuve d’être aimée et d’aimer.

 

J’ai connu de grands sages,

En dévorant leurs nombreux ouvrages,

De ces philosophes cherchant à donner explication,

En mon être le plus profond je me posais tant de questions.

 

C’est en marchant près d’une clairière,

Que me vinrent les paroles de ma tendre mère,

Souviens-toi ô ma fille, ô ma petite chérie, de ceci :

Va dans la forêt pour y trouver du repos, un peu de répit.

 

Écoutes bien le vent et le chant des oiseaux,

Tu comprendras jusqu’à tel point tout y est beau.

Couches-toi à un endroit où tu t’y sentiras confortable.

Cherche un lieu où tu pourras t’étendre de manière convenable.

 

 Ne fait pas de bruit, je t’en pries.

Tends l’oreille et discernes ce que la nature te dit,

Ferme doucement les yeux et sens comme l’air est bon,

Sens le vent effleurer les branches qui dansent à l’unisson.

 

Vas-y ! Il n’y a pas de raison d’avoir peur.

Je serai toujours avec toi en pensées à chaque heure,

Je voulais tant te confier ceci dans le secret de ton cœur,

Que moi aussi je faisais face à ce monde fondé sur tant de leurres.

 

Tout comme toi, je me sentais si souvent désemparée.

Tout comme toi, je ne savais pas quoi faire pour être aimée.

Tout comme toi, je cherchais un refuge pour me sentir protégée.

Tout comme toi, loin de ces foules sans âmes, je désirais m’en éloigner.

 

Moi aussi à la fin de mon adolescence,

Que de questions sans répit brisèrent mon innocence,

Suivant simplement mon instinct de survie avec grande prudence,

C’est avec patience que j’ai enfin trouvé le bon chemin dans le silence.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Juste regarder

Juste regarder
Juste regarder Texte de réflexion par RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Floating-in-the-Blue-842134133

Juste regarder

Aujourd’hui, je vais simplement regarder. Regarder sans dire un mot, sans me prononcer, sans juger et sans condamner. Regarder les choses sans me questionner. Regarder la vie comme elle et ne jamais y chercher à y trouver ce qu’il y a de beau, ni de laid.

Juste regarder assis sur un banc, sous le soleil et caressé par le vent. Regarder sans me poser de questions. Regarder la nature, les gens autant les petits que les grands. Regarder sans faire de comparaison. Sans me comparer à eux, ni eux à moi. Regarder ce qui est sans me demander si c’est bien ce que je vois.

Regarder en me promenant, en répondant aux salutations tout en poursuivant mon chemin. Regarder en écoutant. Écouter ce que je regarde et, parfois, qui me regarde. Car, pour bien regarder il faut aussi savoir bien écouter. Regarder le monde qui m’entoure sans imaginer d’autres mondes. Le regarder comme le seul qui existe sans supposition, sans imagination et sans religion. Le regarder le temps d’un moment. Un moment ancré dans ma mémoire pour l’éternité.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada