Archive | décembre 2015

Mille fois merci

Mille fois merci

Bonjour tout le monde,

Il me fait grandement plaisir de rédiger ce présent article, et ce pour trois raisons principales. Des raisons qui ne peuvent rester sous silence tellement elles récompensent dans une certaine mesure tout le travail accompli au cours des trois dernières années en tant que modèle nu. Devrais-je dire un travail? Bien sûr que non puisqu’il s’agit bien plus d’une véritable passion, pour votre humble serviteur, qu’un labeur.

12219447_10205298640042655_4279729120567580191_n_thumb.jpgLa première raison réside dans la qualité inhérente à mon blogue artistique concernant mon expérience vécue en tant que modèle nu au cours de l’année 2015. Une année à la fois riche et variée dans de multiples facettes de ma vie professionnelle. En effet, j’ai eu la chance de rencontrer des gens d’une grande générosité et d’une courtoisie remarquable envers moi. Qui plus est! Ces gens ont largement contribué à la publication de mes articles par l’entremise de leur participation à l’occasion des nombreuses séances vécues tant à Québec qu’à Montréal. Des séances qui seront gravées pour toujours dans le plus profond de mon cœur tellement le respect et l’harmonie furent présents à chacune de nos rencontres. Oui, ce fut à la fois un honneur et un plaisir de travailler avec vous.

wordpressLa deuxième raison réside dans le fait que je ne m’attendais pas du tout à ce que mon blogue ait autant de succès. En effet, il a été vu dans plus de 143 pays où de nombreuses cultures, des mentalités fort différentes les unes des autres et une multitude de religions y existent. Comme quoi j’ai réussi, dans la mesure de mes capacités bien limitées en tant qu’être humain, à réunir des individus qui ont non seulement pour point en commun la passion de la nudité artistique, mais aussi l’amour de la poésie puisque vous pouvez en retrouver au fil de mes publications.

Oui, je suis à la fois fier de pouvoir poser nu et de pouvoir composer des poèmes réellement dignes de mention. L’un ne va pas sans l’autre puisque d’une part, pouvoir poser nu afin de démontrer, comme l’une de mes amies m’a affirmé sur mon Facebook  » qu’après tout, il n’ y a rien de plus naturel qu’un corps nu. Votre positivisme vous honore Rolland. » Et que d’autre part, pouvoir rédiger mes poèmes afin de prouver que la beauté de l’âme doit être en tout temps recherché. Quoi de plus noble que la poésie pour permettre à son âme de se manifester? Poser la question, c’est aussi un peu y répondre. N’est-ce pas?!

Enfin, la dernière raison réside dans le fait que plusieurs projets sont 12219632_10205298624362263_6978186665519282824_n.jpgprévus pour la prochaine année. Des projets qui susciteront sans aucun doute de multiples réactions auprès du grand public tant mon souhait de faire reculer les barrières dans le domaine de la nudité est omniprésent au plus profond de moi. Il y a aussi, un fait non négligeable à retenir, ma volonté de diversifier autant que possible les articles qui seront publiés dans ce blogue. Une diversification qui a pour objectif de le rendre sans cesse intéressant pour les lecteurs éventuels.

Lesdits projets seront pour la plupart de grande envergure et susciteront beaucoup de temps et d’effort soutenu au cours de l’année 2016. Des projets qui, j’en suis convaincu, ne laisseront personne indifférente. Mais attention! Le pierre d’angle restera toujours le bon goût dans tout ce qui se fera lors de ces projets. Comme le dit si bien le proverbe: « La beauté disparaît dès que la vulgarité pointe le bout de son nez. » Soyez rassurés! Ce mot d’ordre sera tenu mordicus tout au long de mon parcours professionnel. Je vous le promets.

1398297_10151750808722523_1908020753_oEn terminant cette missive, je profite de l’occasion qui m’est offerte pour vous transmettre tous mes vœux pour la prochaine année qui sera bientôt à nos portes. Je vous souhaite une excellente santé car elle constitue à elle seule une richesse inestimable, la réalisation de vos désirs les plus nobles afin d’élever vos âmes vers le parfait bonheur, assez d’argent pour combler tous vos besoins et même un peu plus afin de vous gâter mais aussi pour en donner aux personnes qui n’ont peut-être pas la chance que vous et moi avons et, enfin, je vous souhaite une vie longue et heureuse où l’amour sera à chaque jour au rendez-vous.

Merci de votre support et de votre assiduité à suivre mes publications.

Que Dieu vous bénisse et que la vie soit bonne pour vous.

Artistiquement vôtre

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Gratitude face à la vie

76d59c85f66b42afc16a9ae8b1c96f6f-d7zxdq7

Gratitude face à la vie

Mon Dieu,

Je te remercie infiniment pour la magnifique année que tu m’as permis de vivre, pour les expériences fantastiques auxquelles j’ai eu la chance de participer, pour toutes les personnes avec qui j’ai pu nouer de belles amitiés.

Je te rend grâce pour la santé que tu m’as donnée, pour la liberté de vivre dans un si beau pays et pour ta grande bonté envers ton enfant dans le Christ.

Bénis toutes les personnes qui liront ma publication.

Amen

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Petite réflexion

12028715_1007338849317889_5570649500896806715_o

Petite réflexion

Je sais très bien que je fais du très bon travail en tenant compte de mes limites de créativité et que la GRANDE majorité des artistes avec qui j’ai eu la chance de travailler ont été impressionnés tant par mon amour pour ce domaine que par tout le plaisir que j’en retire.

De plus, comme m’ont si bien dit plusieurs de mes amis et amies, nul ne peut juger de ce qui est artistique ou pas!!!

J’espère avoir mis les choses au clair.

Sincèrement

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Avoir la foi et être un modèle nu

11235251_676422929152119_142811643_o.jpg

Avoir la foi et être un modèle nu

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous avez passé une période de Noël satisfaisante et que vous étiez entourés par vos proches et vos amis. De mon côté, mon Noël à été tout à fait exceptionnel car j’ai pu festoyer en bonne compagnie tant féminine que masculine. Bien entendu qu’il m’était un devoir d’assister à la célébration eucharistique afin de rendre grâce à Dieu pour tous ses bienfaits. Oui, j’ai la foi et elle est chrétienne de tradition catholique.

12200452_10208456182107114_1033381321_n-3.jpgCe qui m’amène à vous parler de mon travail, je devrais plutôt écrire ma passion, en tant que modèle nu mais à travers les yeux de ma foi chrétienne. Il va sans dire que nous possédons tous notre propre vision de la vie, et ce à travers nos expériences personnelles mais aussi selon nos conceptions tant spirituelles que philosophiques. De mon côté, il y a longtemps que ma vision de la vie juxtaposée à ma foi chrétienne a fait de moi un être pleinement heureux. Ce qui en contrecoup a été bénéfique pour le développement de ma passion en tant que modèle nu. Un modèle nu qui ne cache rien mais qui n’exhibe rien non plus. Bref, je suis fier de mon corps tant au plan sexuel que de sa “différence”. Une différence qui, d’une manière paradoxale, le rend semblable au commun des mortels. Reconnaissons-le! Nous sommes différents les uns des autres et c’est grâce à cela que nous pouvons nous enrichir mutuellement.

947099_1713439785553791_254337352266979423_nUne chose doit être claire une fois pour toutes. Ma foi chrétienne ne m’a jamais empêché de vivre ma vie de manière satisfaisante. Bien au contraire ! C’est grâce à celle-ci si j’ai appris à accepter mon corps et à le voir tel qu’il est, c’est à dire un reflet du divin en moi. Comme il en est ainsi de vos corps respectifs. Qui plus est ! Je suis né, tout comme vous, entièrement nu et je comparaîtrai devant le Créateur entièrement nu. La nudité est donc quelque chose de sacrée qui doit être partagée avec un respect mutuel.

Ce caractère sacré m’aide grandement à travailler en tant que modèle nu tant auprès des artistes armateurs ou bien professionnels ou encore lors de séances de nudité artistique dans différentes écoles d’arts. En effet, je donne non seulement mon corps à ceux et à celles pour qui je pose nu, mais je leur offre de communier avec mon âme. Une âme vivante dans un corps tout aussi vivant. Par ce fait, vous pouvez deviner que chaque pose choisie a pour objectif de démontrer l’aisance qui existe à la fois entre mon corps et ma pleine acceptation de celui-ci. Nulle doute que ma foi dans le Christ m’a aidé à prendre mon grabat et à marcher, et ce indépendamment de ce que l’on m’ai dit pour me décourager.

Cela m’incite à vous raconter une petite anecdote sur mon cheminement personnel à l’égard du regard des «autres». Ces «autres» qui jugent souvent au premier coup d’œil sans aller plus loin risquant ainsi de perdre une potentialité insoupçonnée. Croyez-moi sur parole, j’en sais quelque chose.

Il est vrai que j’ai dû supporter le regard des «autres» en maintes 12187896_10205298628202359_1321551331066787914_n.jpgreprises. Que ce soit à l’école, aux terrains de jeux de mon quartier ou bien en certaines circonstances bien précises. Or, la pire situation vécue à eu lieu à l’occasion de la rentrée scolaire, je devais être âgé d’environ 8 ans, où le directeur de l’établissement du niveau primaire m’y avait refusé l’accès sous prétexte que ma situation physique risquait de perturber certains élèves issus de la haute société. Inutile de vous raconter dans quel état de désespoir se trouvait ma défunte mère lors de notre retour à la maison familiale. Toujours est-il que le directeur de cet établissement scolaire était un membre du clergé catholique.

Devrais-je me révolter contre l’église catholique pour le comportement d’un de ses membres ? Devrais-je me révolter contre Dieu d’être né dans un corps non conforme selon les critères de perfection véhiculés au sein de la société? Devrais-je m’apitoyer pour le reste de mes jours? Et, enfin, devrais-je me cacher de tous les regards portés vers moi? Bien sur que non. Agir ainsi serait tout simplement illogique et ne m’aurait rien apporter de bon. J’ai donc décidé de me relever et de recueillir ce que la vie avait de meilleur à m’offrir.

De plus, et Dieu merci, la vie a mis sur ma route des religieuses et des religieux qui ont su manifester plus de considération envers moi que ce prêtre. Il serait utile de se souvenir que c’est d’ailleurs une congrégation catholique qui m’a sauvé la vie alors que certains membres du corps médical voulurent me faire disparaître, et ce dès ma naissance. Oui, je le sais très bien que je reviens de très loin.

11696738_10208456193307394_494808575_nMorale de mon histoire ? Être un modèle nu ne m’empêche en aucune façon d’avoir la foi, et de surcroît une foi catholique, puisque d’une part, cela me permet de lui donner une plus grande authenticité  et que d’autre part, cela me permet aussi de faire un pied de nez à ceux qui voulurent me faire disparaître. L’essentiel est de voir les anges que Dieu a mis sur la route de la vie et de leur témoigner toute ma gratitude. Ces derniers méritent toute ma considération.

Merci la vie !

Merci mon Dieu !

Rollandjr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Femme bleue

Minh Truong

Femme bleue

 

Femme bleue de mes rêves de jeune homme,

Toi qui me hantas de mes nuits d’ombres.

Qui se glissas dans mes draps tout chauds,

M’entendant haleter à chaque geste sans mots.

 

Femme accompagnatrice de mes nuits sans espoir,

Qui recueillit au creux de mes mains ma semence tel un ciboire.

Sans gêne et sans reproche, je pensais à ta divine beauté,

N’osant t’aborder, je ne pouvais que t’admirer en toute simplicité.

 

Tristesse d’adolescence devient mélancolie de l’âge mûre,

Espoir de jeunesse devient expérience de la vieillesse.

Ne pas être amer de sa vie passée mais conserver une âme en liesse,

Voilà le secret d’une grande sérénité, c’est chose sûre.

 

Péché véniel de son adolescence devient expérience de jadis,

Inquiétude de ne point trouver l’amour est certes un Enfer.

Mais l’espérance donne des ailes aux plus terre-à-terre,

Jusqu’au jour ou une nuit nous sourit un petit coin de Paradis.

 

Ô femme bleue de mes nuits!

Ô femme bleue de mes rêves inassouvies!

Je vous ouvre une fois encore mes bras,

Afin de vous serrer tendrement contre moi.

 

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec) Canada

À méditer!

12195811_10205299064933277_4252731800799741031_n (2)

Modèle nu? RollandJr St-Gelais

À méditer!

« Chaque corps vaut d’être montré et célébré ».

de Chantal P.

Un défilé hors de l’ordinaire

https://youtu.be/zlNKQsvegcY

Un défilé hors de l’ordinaire

Bonjour tout le monde,

Je vous présente une belle découverte à propos de la nudité 12187896_10205298628202359_1321551331066787914_n.jpgartistique que je viens de faire. Il est tout de même assez rare, vous en conviendrez avec moi, que de telles vidéos sont publiées au sein de mon blogue. Toutefois, la beauté musicale de la trame sonore, la grâce des modèles présentées à l’occasion du « défilé de mode » et la surprise des différentes personnes qui y sont présentes constituent sans aucun doute des éléments qui peuvent nous inciter à réfléchir sur notre perception de nos corps.

En effet, la société dans laquelle nous vivons entretient un 12208496_10205298274753523_4521464923936338179_ndouble langage. Nous retrouvons d’une part, celui de la glorification du corps parfait où bien malencontreusement les normes sont quasi inaccessibles pour la plupart des gens et, d’autre part, l’extase des gens, du moins il y en a un grand nombre, devant des mentaux de fourrure laquelle provient d’êtres vivants à la fois sensibles et conscients. Des êtres qui ne méritent pas de recevoir un tel traitement.

Attention! Nul est mon intention de promouvoir un quelconque mouvement prônant le végétarisme ou de dénoncer l’industrie de la fourrure. Chacun est libre d’agir selon sa conscience et selon ses valeurs. Vos valeurs sont d’une importance extrême et nul n’a le droit de vous inciter à agir contre elles. Il en va de même de votre liberté de conscience.

En ce qui me concerne, ma conscience ne m’a jamais empêché à devenir modèle nu, ni à vouloir m’habiller avec les plus beaux vêtements que je peux m’offrir, et ce tout en évitant de porter de la fourrure. Qui plus est! Le fait d’être modèle nu m’a appris à entrer plus en communication intime avec moi-même, à apprivoiser ma nudité, ma sexualité, ma masculinité et mes rapports avec les autres d’une manière plus authentique.

Être beau grâce à des vêtements appropriés est une chose. Être heureux grâce à son bien-être intérieure en est une autre. Qu’en pensez-vous?!

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Attention!

 

Pourquoi donc?

Pourquoi donc?

Bonjour tout le monde,

11223518_1687484854815951_4846526328183684758_o.jpgJ’espère que tout se passe bien pour vous et que vos préparations pour le temps des fêtes vont bon train. Pour ma part, tout va pour le mieux dans ma vie et, croyez-le ou non, j’ai déjà fait mes décorations de Noël. Bon! Ce n’est guère ce que l’on retrouve sur Time Square, mais je peux être fier de ma petite création.

Oui, je suis fier de mes belles décorations aussi modestes soit-elles tout comme ma fierté est grande en ce qui a trait à mon blogue artistique où mon expérience vécue en tant que modèle nu est mise à l’honneur. Il va de soi que vous pouvez y trouver mes nombreuses autres réalisations. Je pense, entre autres, à mes poèmes et à mes critiques personnelles sur diverses activités auxquelles j’ai eu la chance de participer. Bref, la diversité est belle et bien au cœur de ce blogue. Un blogue entretenu avec passion et amour. Si je peux m’exprimer ainsi.

Toutefois, l’une de mes correspondantes m’a affirmé qu’il serait peut être bien de vous expliquer pourquoi l’on y retrouve jamais, ou presque, une référence à la cause de ma situation physique. Une cause qui a fait les manchettes au cours de cette année via de nombreux médias de masse, et ce, suite à une requête du regroupement des Survivants canadiens de la thalidomide auprès des instances gouvernementales canadiennes.1

Bref, mon intention est dans le présent article de vous expliquer pourquoi ai-je délibérément refuser de mettre de l’avant cette réalité de ma vie. Non pas à la rendre occulte, mais de permettre une vision bien différente que j’ai vécue pendant ma plus tendre enfance. Une enfance marquée par l’ingérence du corps médical et par le regard machiavélique de certains avocats peu scrupuleux.

«Pourquoi donc?», me diriez-vous. Il y a trois raisons fondamentales qui m’ont incité à utiliser le silence sur le sujet. Trois raisons à la fois simples mais interdépendantes les unes aux autres.

DSCN0601-2_thumb.jpgTout d’abord, il y a une multitude de sites web où l’on parle abondamment de ce médicament et des conséquences qu’il a eu tant au plan de ses effets tératogènes sur l’enfant à naître, qu’au plan légal auprès des instances juridiques qui ont été confrontées à réagir pour régler les multiples poursuites contre les différentes compagnies pharmaceutiques ayant commercialisé ce produit et, enfin, au plan médical puisque l’ensemble des différents corps médicaux ont été appelés à réparer dans la mesure du possible et, trop souvent, avec peu de moyens mis à leur disposition, les désastres physiques causés par ce médicaments. Souvenons-nous que le domaine de la fabrication de prothèses pour les enfants était ni plus ni moins qu’à ses tous premiers balbutiements. Donc, chacun d’entre vous peut faire ses propres recherches sur le sujet, que ce soit par l’entremise du web ou bien, croyez-le ou non cela existe encore de nos jours, en consultant les documents disponibles à la bibliothèque.

Ensuite, le fait d’avoir parlé sur la thalidomide aurait pu compromettre Share2015-03-06-7742574e0a304625705b173546d8e1ae14558c26236ef5a58894e3af8d17fb40-Picture.jpgtout le sérieux de mon blogue. Un blogue consacré d’abord et avant tout à la nudité artistique via mon expérience personnelle, fort remarquable faut-il le rappeler?!, et à mes nombreuses activités dans le milieu artistique. Je suis fier de ce que je suis. Et qui suis-je en premier lieu? Un homme sexué avec un corps, une âme, des rêves, des passions, qui a vécu des joies, des peines, des réalisations et des échecs comme n’importe qui d’entre vous. En résumé, la thalidomide n’a donc jamais eu voix au chapitre, si ce n’est que par l’entremise de quelques poèmes sur ma fierté d’être un … homme. Un homme pleinement épanoui.2

WP_20150506_003.jpgEnfin, et peut-être la raison la plus importante qui soit, mon intention n’est pas, n’a jamais été, et ne le sera jamais, d’attirer une quelconque forme de pitié auprès des lecteurs et des lectrices. J’aime la vie plus que tout, avec ses hauts et ses bas. Qui en a pas? J’adore mon corps pour ce qu’il est, c’est-à-dire une source d’inspiration pour les artistes avec qui j’ai travaillés au cours de ces trois dernières années. Des artistes aux multiples talents exceptionnels envers qui j’ai un profond respect. D’ailleurs, si il y a un élément qui est à retenir de nos expériences de travail, c’est bien celui du regard au-delà de mon corps. Un regard qui cherche la beauté unique qui s’y trouve et qui désire le présenter selon ses perceptions. Et, vous pouvez être convaincus, les résultats ont été des plus surprenants. J’en parle en connaissance de cause.3

Si je peux ajouter un autre élément à cet article, c’est justement que la volonté de tourner la page sur le dossier de la thalidomide a été prise depuis le moment où j’ai décidé de laisser ma défunte mère reposer en paix. Une paix grandement méritée. C’est le moins que je puisse dire. Vous pouvez maintenant comprendre ce qui m’a motivé à mettre sous silence le dossier de la thalidomide au sein de mon blogue artistique. Merci de votre compréhension.

Merci de m’avoir lu!

WP_20150307_003_thumb.jpg

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

1.Nom officiel des personnes nées handicapées suite au pire scandale pharmaceutique mondial de tous les temps.

2. Vous trouverez mes poèmes aisément en parcourant mon blogue.

3. Plusieurs réalisations de nudité artistique ont été publiées au sein de magazines de renom tant au Québec qu’en Europe.

Je ne changerai rien de ma vie.

11696738_10208456193307394_494808575_n

Je ne changerai rien de ma vie

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous? Avez-vous commencé l’achat de vos cadeaux de Noël pour vos proches? Avez-vous des projets pour vos vacances des fêtes? Serez-vous du nombre de ceux et de celles qui, pour diverses raisons, travailleront durant cette période de festivités? Pour ma part, j’ai déjà fait mes achats de cadeaux pour des personnes qui me sont chères et qui ont à leurs manières contribué à faire de ma vie un vrai petit jardin de bonheur.

12207754_10208456190427322_1979300797_n-2_thumb.jpgToutefois, posons-nous cette question philosophique: Que peut-on définir lorsque nous parlons de bonheur? Oui, je l’admets sans aucune gêne, c’est un sujet qui peut sembler être un peu décalé au sein d’un blogue consacré à la nudité artistique, et pourtant il en est rien. En effet, qui dit “modèle nu” dit “modèle vivant” et par conséquent dit aussi “être humain vivant des émotions”.

De telles émotions sont souvent le fruit d’expériences vécues au fil des années. Elles sont, vous vous en doutez bien, aussi à l’origine de l’image que nous nous faisons de nous-mêmes. Parfois, notre expérience de vie peut laisser des cicatrices d’une profondeur quasi indescriptible et dont la guérison semble être impossible. En d’autres occasions, Dieu merci,certains événements ont été plus heureux. Bref, nous assumons, vous et moi, consciemment ou non le parcours de toute une vie, c’est-à-dire la nôtre.

Vous ne le savez peut-être pas, mais en ce qui me concerne, jamais de ma11235251_676422929152119_142811643_o_thumb.jpg vie je n’aurais pensé que ce blogue auquel je participe de manière assidue aurait eu autant de succès de par le vaste monde. J’y ajoute certes mes publications en liens avec ma passion d’être un modèle nu et des rédactions sur diverses activités artistiques auxquelles j’ai la chance de participer en tant que spectateur sans omettre la composition de poèmes qui alimentent le tout de manière fort satisfaisante. Ainsi, mon blogue m’a permis de revivre par mes écrits de nombreuses expériences tout à fait remarquables: être modèle nu pour des artistes et des écoles d’arts, être connu et reconnu dans ce domaine où les appelés sont rarissimes et, finalement, être approché par des reporters appartenant à des médias de masse de grande envergure.

Mais, pourquoi un tel engouement? Serait-ce pour la simple raison que j’ai en tout temps recherché à y manifester ma joie de vivre, à y partager mes peines, mes rêves accomplis et mes désillusions? Bref, serait-ce l’idée de vous présenter sans artifices, ni exagération, votre humble serviteur qui a été la ligne directrice de tout ce blogue, et qui a été à l’origine d’un tel succès? C’est fort probable.

Néanmoins, une chose est sûr, c’est que l’être humain qui est à l’origine du blogue intitulé “modèle vivant à Québec”, est un homme heureux et accompli. Heureux d’être ce qu’il est et de ce qu’il a accompli jusqu’à ce jour. Soyez rassurés mes amis, il a tout plein de projets en tête pour la prochaine année qui frappe à nos portes.

Il va de soi que je continuerai de parfaire mon savoir-faire dans mon domaine de prédilection qu’est la nudité artistique. Qui plus est! Un projet pour la réalisation d’un documentaire au sein d’une chaîne de télévision canadienne de grande diffusion, et dans lequel on y parlera de mon expérience vécue en tant que modèle nu, est en cours de route. Cela risque de faire des vagues.

12187896_10205298628202359_1321551331066787914_n_thumb.jpgCependant, l’élément fondamental qui a contribué à mon bien-être actuel réside à une conversation que mon père et moi avions eu voilà déjà quelques semaines sur le fait que je sois un modèle nu. Une conversation dont la conclusion m’avait à la fois surpris et réconforté dans mon choix de vie. Rappelons-nous, ici, que d’être un modèle nu, c’est avant toute chose un choix de vie où nous devons impérativement être en harmonie totale entre d’une part, ce que nous faisons et, d’autre part, nos valeurs les plus intimes. Il est bon de vous avouer que j’ai attendu plus d’une année complète pour être capable d’annoncer à mon père que je suis modèle nu. Enfin, bref, mon père m’a raconté qu’il était fier de moi pour mon choix de vie. Pourquoi donc selon vous? Il a compris que tout ce que ma mère et lui avaient fait pour que je puisse me sentir bien dans ma peau et, le plus important, que je ne me vois guère différent de qui que ce soit, a été accompli avec brio. Et, croyez-moi sur parole, j’ai entendu sa voix vibrer d’émotions.

Cher père, chère mère, sachez que je suis heureux comme je suis et que je ne changerai rien de ma vie. Votre fils qui vous aime et qui vous sera éternellement reconnaissant.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

L’érotisme: un sujet à débat

FB_IMG_1449239194123

L’érotisme: un sujet à débat

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous? Que se passe-t’il d’intéressant dan vos vies 1398297_10151750808722523_1908020753_orespectives? Quelles sont vos récentes découvertes au sein de la nudité artistique ou tout simplement dans l’un des champs que vous privilégiez dans le domaine de l’art? Avez-vous des projets auxquels vous vous impliquez? Bref, qu’y a-t-il de nouveau?

De mon côté, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. En effet, mes investigations dans le domaine de la nudité artistique va bon train, surtout depuis mon adhésion au sein d’un groupe Facebook dédié au monde de l’art du nu. À cela s’ajoute la mise-sur-pied d’un projet de grande envergure qui aura lieu au courant de l’année 2016, sans oublier bien d’autres qui se concrétiseront au fil du temps. En résumé, ma vie semble être prometteuse en rebondissements  fort positifs pour les douze prochains mois. Passer ma vie sans rien faire? Il n’en est pas question. D’ailleurs, et c’est tout à leur honneur, mes parents n’auraient jamais toléré que je passe ma vie dans l’oisiveté.

12227630_10205298220672171_3539287540373751545_nIl est maintenant plus que nécessaire d’entrer dans le vif du sujet, surtout que ce dernier a de tous temps fait polémique au sein de la communauté artistique, un sujet qui suscitera, j’en suis plus que convaincu, une profonde réflexion parmi vous chers lecteur et chères lectrices de ce blogue. Un blogue dédié en premier lieu, à mon expérience personnelle en tant que modèle nu et en second lieu, à la poésie puisque la recherche d’un sain équilibre entre le corps et l’esprit est un pré requis pour qui veut offrir le meilleur de soi-même à toutes personnes qui désirent connaitre ce qui lui a été caché, c’est-à-dire une nudité saine laquelle est inhérente à l’art du nu. Reconnaissons-le! L’absence d’une nudité saine et équilibrée ne peut qu’aboutir à de la vulgarité dans le monde du nu.

Toutefois, comment peut-on séparer ce qui est purement érotique de ce11b que l’on pourrait qualifier de pornographique? C’est-là la problématique au cœur du présent article. Vous le savez probablement aussi bien que moi que l’art est le domaine par excellence où domine le regard subjectif lequel est influencé à son tour par, d’une part, le milieu socio-culturel dans lequel baigne littéralement la personne et d’autre part, par son expérience de vie qui lui appartient en propre. Il s’agit bien d’éléments qui nous seraient difficiles, voire impossibles, de nier tellement cela est une évidence. L’érotisme dans le domaine artistique peut définir tels aspects précis pour quelques-uns et peut tout aussi bien définir tels autres aspects pour d’autres.

Pour ma part, je qualifierais l’érotisme par ces quatre critères que sont:

Un ange a dansé

Un ange a dansé

l’attention recherchée, la pose présentée et la mise-en-valeur du modèle nu ainsi que la suggestivité proprement dite du résultat final. Vous noterez que ces quatre éléments sont imbriqués les uns dans les autres rendant ainsi un décorticage plus que nécessaire. Chaque décorticage nous permettra, je l’espère, de mieux saisir les facettes qui composent l’érotisme. Un thème que l’on retrouve au sein de nombreux œuvres d’art, et ce depuis que l’homme, voire ici l’humanité, ait pris conscience de ses caractéristiques tant divines qu’animales. Oui, l’être humain est une créature certes divine mais qui a besoin du corps, un corps sexué, pour entrer en relation avec l’autre afin de s’accomplir de manière à la fois satisfaisante et totale. L’homme n’est pas voué à vivre tel un ermite, sauf à quelques rares exceptions près.

daniele_standing_nude_3___giovanni_dall_orto__2014_by_giovannidallorto-d83ovivQuelle peut bien être l’attention recherchée lors d’une réalisation dite « érotique ».1 En ce qui me concerne, l’attention recherchée est bel et bien de provoquer un regard complaisant envers ce qui est dénué de tout puritanisme hypocrite sans toutefois verser dans la vulgarité. Il s’agit donc de présenter la sensualité au sein de la nudité, et ce telle qu’elle est. Ni plus, ni moins. Ceci peut se réaliser pleinement autant avec un modèle nu masculin que féminin ou bien par la participation de deux modèles de sexe opposé ou non. Ici, l’objectif est de briser ce que l’on voit dans la plupart des présentations de nudité artistique. Autrement dit, il s’agit de donner une touche subtile de la sexualité au résultat final. C’est-là un travail des plus délicats à réaliser et que peu d’entre nous réussit à accomplir avec brio. Il est à noter que j’ai eu la chance de participer à une séance de nudité érotique en janvier 2012 où j’ai été entouré par une équipe formidable.

La pose présentée et la mise-en-valeur du modèle nu constituent sans aucun doute deux éléments interdépendants puisque l’un ne va pas sans l’autre. En effet, qui veut exploiter, dans un sens positif, l’érotisme du modèle nu doit d’abord et avant tout chercher les poses où il sera mis en valeur, évitant ainsi de présenter ledit modèle nu comme une vulgaire marchandise. Tenter de dénicher ce qui rend le modèle nu agréable à regarder, à le convoiter d’une certaine manière, à vouloir partager sa nudité et même, pourquoi pas?, son intimité. Le rendre désirable en tant qu’être humain, et pleinement humain, pour ceux et celles qui auront la chance d’admirer l’oeuvre sur lequel le modèle nu est présenté.

Je me permets de vous citer en exemple mon expérience que j’ai eu l’opportunité de vivre au mois de mai de cette année. En effet, ce fut lors d’une séance de nudité artistique réalisée en compagnie du talentueux photographe du nom de Jérôme Bertrand où l’une des plus belles photos de toute ma carrière en tant que modèle nu a été réalisée. Or, cette photo n’avait rien d’érotique en tant que tel. Et pourtant, nous pouvons y dénicher une certaine forme d’érotisme puisque d’une part, rien de mon caractère sexué y est caché et que d’autre part, le fait d’avoir les bras ouverts envers cette autre potentielle dénote de manière sans équivoque ma disponibilité à entrer en relation intime avec cette autre qui serait prête à m’accepter tel que je suis. Quoi de plus intime que l’érotisme dans les rapports humains? Poser la question, c’est aussi y répondre un peu. N’est-ce pas?

Enfin, la suggestivité du résultat final est probablement ce qui rend FB_IMG_1449239194123ce travail le plus difficile à réaliser. La raison réside justement, au risque de me répéter, à la subjectivité propre au domaine artistique. Prenons, à titre d’exemple l’oeuvre présentée en début du présent article lequel a été publiée au sein du groupe Facebook intitulé « l’art du nu » auquel je suis moi-même l’un des plus fidèles amateurs. Plusieurs des membres dudit groupe ne semblèrent guère apprécier une telle réalisation. C’est, j’en conviens, leur droit le plus stricte.

Toutefois, je trouve cette réalisation comme étant l’une des mieux réussies au plan de l’érotisme. En effet, tout y est présenté de manière conforme au bon goût. Deux femmes nues ayant chacune leur beauté propre, à cela vint s’y ajouter une harmonie corporelle agrémentée par quelques tatouages parsemés à des endroits où la sensualité y est sans équivoque tout en étant exempte de vulgarité. Qui plus est, le lieu où se trouvent ces deux modèles remarquablement belles est bien l’endroit le plus usuel où se célèbre l’amour, ou si vous préférez la passion charnelle, entre deux âmes. Que peut-on alors reprocher sur le résultat final? Strictement rien.

En conclusion, l’érotisme est loin de faire consensus au sein de la communauté artistique, surtout si on se réfère à la manière de travailler des artistes avec leurs modèles nus. Ces derniers ont bien sûr leur mot à dire durant la prestation artistique. Car, ne l’oublions jamais, une séance de nudité artistique est d’abord et avant toute chose un travail d’équipe où chaque partie est responsable du produit final. Il en est de même dans le domaine de l’érotisme. C’est à méditer.

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

1. Il est important d’éviter de faire tout amalgame avec la pornographie bien que certaines personnes y verront une certaines formes artistiques. encore-là, ce n’est pas la raison d’être de cet article.