Archives de tags | formes

Jamais plus !

Jamais plus
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Jamais plus !

 

Jamais plus !

M’entendes-tu ?

Hé toi, m’écoutes-tu ?

Je resterai devant toi à moitié nue.

 

Ne sais-tu pas que j’adore me déshabiller ?

Profiter de la vie comme je savoure ma nudité,

Que je sois seule ou bien en très bonne compagnie,

Que je sois avec mes quelques amants ou mes plus fidèles amis.

 

J’aime bien apparaître dans mon plus simple apparat,

Sans pour cela être traitée comme une servante et mise au pas,

Car je sais très bien que mon corps de jeune femme vaut son pesant d’or,

Tu crois que j’abuse de ma beauté ? Hé bien laisse-moi te dire que tu n’as pas tort.

 

Alors, promets-moi chéri, qu’à notre prochaine rencontre.

Laisse-moi être tout simplement et qu’avec plaisir je te montre,

Tous mes atours, toutes mes formes, tout mon charme et mon savoir-faire,

Tu me découvriras telle que je suis et ainsi je saurai vraiment comment te plaire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ooops !

71786406_515412442606899_3450208784348086272_o
Ooops ! Par Caro de Liège de Belgique

Ooops !

La vision originale d’une artiste-peintre

Bonjour tout le monde,

72954905_2491352020979337_1718708043408998400_oJ’espère de tout mon coeur que vous allez bien et que le mois de novembre se déroule selon vos attentes. Pour ma part, à part quelques mésaventures liés à ma période de vaccin, je peux dire que tout se porte à merveille. En effet, j’ai eu la chance de rencontrer la responsable des groupes d’étudiants et d’étudiantes pour lesquels j’ai posé en tant que modèle vivant (nudité intégrale) au C.É.G.E.P. de Drummondville en mars de cette année. Nous en avons profité pour discuter d’une reprise des séances en vue de la prochaine session hiver 2020 au sein de ses futurs groupes. Comme quoi, la vie se poursuit tranquillement mais sûrement.

Sous un autre ordre d’idées, j’ai découvert une artiste-peintre73048733_528095148005295_4959180135740735488_o vraiment talentueuse via le réseau social Facebook dans lequel je suis en lien quasi permanent avec des artistes du monde de la francophonie. C’est ainsi que j’ai pu faire la connaissance de madame Caro Boulanger de la belle ville de Liège de Belgique. Une artiste-peintre qui possède une vision tout à fait originale du corps nu féminin, notamment sur les seins, et qui les présente d’une manière que je qualifierais, et c’est loin d’être péjoratif, d’amusante.

71966256_2491352200979319_4136780605356507136_oJ’ai bien écrit  » amusante  » puisque d’une part, il est pratiquement impossible d’éviter de porter notre regard sur les formes quelque peu exagérées de ces seins, qui sont magnifiques en passant, et d’autre part, de la variété des couleurs lesquelles parfois accentuent et d’autrefois adoucissent leurs présentations. Des présentations tellement bien réalisées que je n’ai pu m’empêcher de rédiger un article « au sein », quel jeu de mots, de mon blogue artistique consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie ainsi que de manière sporadique à mes réflexions personnelles sur diverses réalités de la vie.

À propos de réflexion, Je m’étais questionné à savoir quelle est l’intention de cet artiste-peintre belge d’axer ses réalisations artistiques sur les seins dans une démarche tout à fait originale. Quoi de mieux que de lui laisser s’exprimer librement en empruntant ses propres mots tirés de sa page Facebook ? C’est ainsi qu’elle répond à cette ultime question : Pourquoi ? Ce à quoi elle me répond :72212995_2491351937646012_2079130227031670784_o

C’est, je crois bien, une réponse à la fois franche et sans équivoque. Une réponse franche car elle explique clairement ce que sa démarche est avec une simplicité remarquable. Une réponse sans équivoque puisqu’elle ne laisse pas de place au doute. D’ailleurs, le fait qu’elle dessine des oeuvres « sans visage afin que chaque femme puisse s’identifier » dénote une grande sensibilité envers ses congénères féminins.

Je termine cet article en y incluant une vidéo, que vous trouverez ci-dessus, dans laquelle l’artiste-peintre présente quelques-unes de ses oeuvres. Des oeuvres qui vont bien au de-là les seins. Bon visionnement !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laissez-moi

FB_IMG_1528541484639

Magnifique création de Noble Roro

Laissez-moi

 

Laissez-moi je vous en prie,

Permettez-moi je vous en supplie,

Exaucez l’humble prière de votre serviteur,

Allez! Dites-moi oui. N’ayez aucune peur.

 

De vos magnifiques seins!

Qui rendent jaloux les saints.

De leur beauté, j’en suis perturbé.

De leurs formes, j’en suis obsédé.

 

Mais, rassurez-vous ne craignez rien!

Même si je ne suis qu’un pauvre vaurien.

Allant ici et là sous les étoiles du firmament.

Espérant un peu de tendresse et d’amour en rêvant.

 

 

En rêvant de caresser votre peau de satin,

En m’éloignant de mon sort et de mon destin,

Que vaut la vie d’un homme s’il ne peut se reposer?

Quelle est sa raison de vivre s’il ne peut d’un amour espérer ?

 

 

Laissez-moi vous approcher!

Laissez-moi tendrement vous cajoler!

Avec délicatesse de vos craintes je vous soulagerai.

Avec passion, vos plus intimes désirs je les exaucerai.

 

 

De

 

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Solaire abandon

28700836_10156334795788919_3179146772362383365_o

 

Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

 

« Solaire abandon »

« Parce que parfois abandonner peut être salutaire »

Un des nombreux chef-d’oeuvres de Eri Kel
Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.
RollandJr St-Gelais de Québec

P.S. Un dessin de nu peut en dire tellement si on prend le temps de simplement … l’écouter. Écouter ce que nous racontent ces lignes, ses teintes et ses formes.

L’importance de l’étude

27858284_10156292159448919_4524624059130136327_n

 

Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

 

L’importance de l’étude

Bonjour tout le monde,

Il me fait plaisir de discuter avec vous d’un élément fort important dans le domaine de la nudité artistique, et plus particulièrement, d’un aspect précis d’une séance de dessin. Un tel aspect est présent dans toutes les séances auxquelles j’ai eu la chance de participer depuis que je suis modèle vivant. Il s’agit de l’étude proprement dite du modèle vivant en tant que sujet de travail. Il va de soi qu’une telle étude revêt de la même importance tant pour les artistes professionnels que les amateurs ou encore les étudiants dans les écoles d’arts.

Un modèle vivant est avant toute chose un sujet d’étude.

Les personnes présentes en salle sont là pour étudier tout de lui, et ce avec un regard ressemblant presque à celui d’un aigle. Quelles sont les formes qui lui sont spécifiques ? Quelles postures prend-t-il ? Comment mettre sur papier non seulement ce qu’ils voient mais aussi ce qu’ils ressentent chez le modèle vivant ? Au fait, que peut-il bien ressentir ? Quelles sont ses particularités physiques et, surtout, comment vit-il avec ? Est-il bien dans sa peau ? Que de questions les études du modèle vivant les artistes devront répondre !

Pour ma part, j’adapte mes premières poses selon le degré d’expérience des personnes en salle. Vous comprendrez sans aucun doute que le degré de difficulté augmentera en fonction de l’expérience qu’ont les artistes avec qui je travaille. Toutefois, pour ce qui est des étudiants en arts, j’opte très souvent pour des poses couchées, sans prothèse, au tout début de mes prestations. Lesdites poses se feront graduellement debout avec ou sans prothèse afin de leur donner la “chance” d’apprivoiser mon corps.

Il y en va un peu autrement dans le cas où je pose pour des artistes d’expérience. Dès le début, les poses sont déjà plus élaborées quoique présentées de manière progressive. Qui plus est ! Il est plutôt rare que je remets ma robe de chambre lors d’ateliers professionnels afin de donner l’opportunité aux artistes d’étudier d’avantage mon aisance physique. Tout ceci constitue une aide précieuse pour eux lors de leurs premiers coups de crayon. Coups de crayon qui sont souvent les préludes à des œuvres souvent remarquables. Bref, aucune séance de nudité artistique digne de ce nom ne peut être vécue pleinement sans avoir étudié au préalable le sujet.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada