Archives de tags | fin des temps

Ouvre mes yeux

Ouvre mes yeux
Ouvre mes yeux. Poème de RollandJr St-Gelais Modèles : JenovaxLilith & Haley Elizabeth Photo by David Hobbes Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/river-706598372

 

Pour toujours, ouvre mes yeux.

 

Pour toujours, ouvre mes yeux.

Sur la beauté fragile des fleurs dorées,

Sur la splendeur de cette journée ensoleillée,

Sur la pureté de l’eau tombée des cieux.

 

Montre-moi comment aimer,

Enseignes-moi l’art d’être aimée,

Dis-moi comment faire pour vraiment vivre,

Et non pas simplement tenter de survivre.

 

Serre-moi fort dans tes bras,

Que je vois la trace de tes pas,

Pour ne pas me perdre en chemin,

Et accomplir ce que sera mon destin.

 

Que mes yeux rejoignent les tiens,

Guide-moi vers le lieu en me tenant par la main,

C’est avec toi seule que je poursuivrai la route,

Car tu es la seule à avoir enlevé en moi mes doutes.

 

Laisse-moi sentir le parfum de tes cheveux,

Qu’il extirpe de mon âme mes secrets si ténébreux,

Et que la douceur de ta peau calme en moi toutes frayeurs,

De ces frayeurs alimentées par ces mensonges et ces leurres.

 

Ouvre mon cœur maintenant,

Qu’il t’appartient jusqu’à la fin des temps,

Embrasse mon cou pour que j’y sente la suavité de tes lèvres,

Initie-moi à devenir une nouvelle femme une toute nouvelle Ève.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Que ce sein

Que ce sein abreuve l'enfant à l'âme pure
Poème par RollandJr St-Gelais Dessin par Noble Roro de la France

Que ce sein

(En hommage à une amie formidable)

 

Que ce sein abreuve l’enfant à l’âme pure,

Âme si pure et si belle comme la nature,

Que cette âme soit entourée d’amour,

Maintenant et pour toujours.

 

Que soit béni à jamais ce si beau sein,

Qui accompagne cet enfant aux douces mains,

Que son lait désaltère le corps de cet enfant si joli,

Joli comme un cadeau du Ciel, des anges du Paradis.

 

Que ce sein soit éternellement louangé,

Et que la mère soit pour toujours remerciée,

D’avoir donné à ce petit être une terre pour y être né,

Car quoi de plus beau en ce monde de voir la vie se perpétuer?

 

Béni soit l’enfant qui collera ses lèvres,

Sur ce sein de la femme aussi belle qu’Ève,

Et que le bonheur les accompagne à chaque instant,

Dès maintenant et jusqu’à la fin des temps.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En pleine nuit

En pleine nuit
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

En pleine nuit

 

En pleine nuit, je me sens si seul,

En pleine nuit, je refuse de faire mon deuil,

En pleine nuit, je pense encore et toujours à toi,

En pleine nuit, en silence je ne cesse d’être aux abois.

 

Je ne peux fermer les yeux remplis de larmes,

De ces larmes surgissant des profondeurs de mon âme.

Je te revois encore sourire sous le ciel si bleu, si chaud,

Admirant dans silence monastique la douceur de ta peau.

 

Que de larmes j’ai versées le jour où nous nous sommes laissés,

Car en toute sincérité, je voulais par amour tout te laisser.

Avant de partir sachant que mes jours sont comptés,

Ce que j’aurais aimé te dire comme je t’ai aimée.

 

Mais tu ne sais pas, j’ai maintenant très peu de temps.

Peut-être, à ce que l’on m’a dit, même pas jusqu’au Jour de l’An.

Pour t’écrire ces quelques mots trouvés dans la noirceur de cette nuit,

Ce que tu étais belle, ce que tu étais magnifique quand tu m’avais souri.

 

Lorsque nous avons dansé avec gaité sous le ciel étoilé,

Comme si du haut des cieux les étoiles pour nous avaient scintillé.

Jamais je n’oublierai l’éclat de ta beauté quand tu portas cette robe bleue,

Car te voir ainsi si joyeuse et épanouie m’avait rendu tellement heureux.

 

En pleine nuit, j’ai nommé maintes fois ton nom.

En pleine nuit, je voulais chasser tous mes démons.

En pleine nuit, j’affrontais cette chaleur qui m’étouffait.

En pleine nuit, je sentais cette froideur qui inlassablement m’enlaçait.

 

Je t’avais jurée que jamais je ne t’abandonnerai,

Jusqu’à la fin des temps et pour toujours à tes côtés je resterai.

Mais en cette nuit de solitude en pensant à toi je ne fais que pleurer,

Car jamais je n’ai eu ma chance de te dire comme je t’ai aimée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Il faut savoir garder son équilibre

Parfois la vie
Superbe photo d’une magnifique équilibriste réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Il faut savoir garder son équilibre 

Bonjour tout le monde, 

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je dois avouer que tout ce que l’on voit en ce moment au sein des médias d’information, voir dans certains cas de désinformation, m’inquiète de plus en plus.

En effet, je suis loin d’être insensible en ce qui concerne tout ce qui se passe actuellement tels que la menace grandissante du coronavirus, de la crise économique qui s’annonce à nos portes, des différentes catastrophes qui menacent notre planète laquelle est, il faut bien le reconnaître, malmenée depuis bien des décennies par les êtres humains. Dans le dernier cas, faut-il s’en étonner ?

C’est à mon humble avis le retour du balancier face à tout ce que les êtres humains lui ont fait subir en faits de surexploitation de ses richesses. N’oublions pas que nous sommes que des locataires et non pas des propriétaires puisque d’autres suivront bien après notre départ. 

Mais que pouvons-nous faire devant de telles informations, parfois erronées, parfois exagérées, qui empoisonnent à la fois nos âmes et nos esprits ? Devrions-nous paniquer au point de faire du porte-à-porte pour annoncer la fin des temps ou bien pratiquer la politique de l’autruche, c’est-à-dire de se cacher la tête dans le sable et de faire semblant qu’il ne se passe rien ? 

Certes, et là je parle en mon nom, la sagesse me semble être de savoir garder son équilibre en tout temps. Un équilibre qui se veut être à la fois prudence et tempérance. Prudence face à ce que je lis, à ce que j’écoute et à ce que je fais. Tempérance face à mes émotions qui, à l’instar de plusieurs d’entre nous, risquent tôt ou tard de me submerger. 

Tel une équilibriste perchée bien haut sur son cerceau, l’impulsivité est très mauvaise conseillère. Tout comme l’impulsivité, la panique, la crainte et le désespoir sont à éviter. Seul être capable de prendre un recul avant de faire le moindre mouvement compte dans ce cas. Il en est de même pour l’auteur de cet article face à tout ce qu’il voit dans les médias. L’essentiel se résume à ceci : savoir garder son équilibre en tout temps. Peu importe ce qu’il est susceptible d’arriver ou non, je n’ai aucun pouvoir sur le déroulement des événements.  

Et puis, nul d’entre nous ne peut changer le cours de l’histoire. De toute façon, l’histoire change en elle-même à chaque instant. Et c’est dans cet instant précis que l’on se doit de garder son équilibre. 

Je vous souhaite de garder votre équilibre face aux aléas des faits présents lesquels deviendront des événements du passé. Un passé qui formera l’histoire. 

Merci de m’avoir lu. 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Entre tes mains !

000000810010

Entre tes mains !

 

Coucou mon amour !

Viens près de moi sans faire de détour !

Ne vois-tu pas ma hampe se gonfler de désir ?

À ta seule vue quel mystérieux délice et quel grand plaisir !

 

Colle-toi près de moi !

Car tu es maintenant ma reine,

Et de ma sève coule à jamais en mes veines,

Je serai jusqu’à la fin des temps ton valet même si je suis ton roi.

 

Ne me fais pas languir !

N’entends-tu pas mes soupirs ?

Ne vois-tu pas mes torrents de larmes ?

Devant la grâce de ta beauté j’ai baissé les armes !

 

De ta langoureuse respiration,

Je la suivrai sans crainte à l’unisson,

Point de mots ! Ton silence suffit pour parler,

Point de sons ! La douceur de tes lèvres savent s’exprimer.

 

J’ai perdu jadis mon cœur,

En voulant détruire tous ces vauriens,

C’est en cette nuit que je le trouve entre tes mains,

Serait-ce une grâce des archanges dans le céleste chœur ?

 

Œuvre parfaite et si grandiose !

Puis-je seulement un seul instant rêver ?

D’être si c’est ma destiné pour l’éternité être à tes côtés ?

Toi ma belle ! au risque que je rende l’âme, dis-le-moi : ose !

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada