Archives de tags | amours

Je m’offre en cadeau

Je m’offre en cadeau Poème de Rolland Jr St-Gelais Modèle Atsuko Photo par Alain

Je m’offre en cadeau.

 

Ô mon tendre chéri,

Accepte ce présent, je t’en prie.

C’est le don que je te fais en cette veille,

De cette fête tant célébrée pour ses merveilles.

 

Une fête où les amoureux énoncent leurs promesses,

De ces fiançailles prononcées avec des baisers et des caresses.

Qu’ils soient seuls ou entourés par leurs parents et amis,

Témoins de leurs amours en cette sainte nuit.

 

En cette veille de Noël, je ne savais pas quoi t’offrir,

J’ai alors pensé à quelque chose qui m’a fait sourire.

Un cadeau totalement gratuit, mais qui est le plus précieux,

De réaliser le plus grand désir à mon cher amoureux.

 

Je t’offre mon corps dans une telle désinvolture.

Ne dit-on pas que rien n’est plus beau que la plus simple parure?

Ne sois surtout pas gêné de me voir avec autant d’audace.

Que nos plaisirs soient accompagnés par des gestes salaces.

 

Prends-moi comme il te plaira.

Dès cet instant, je suis entièrement à toi.

Viens vers moi, ô, mon merveilleux amour !

Unissons-nous et que notre passion dure toujours!

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

La nouvelle Emmanuelle

La nouvelle Emmanuelle Poème composé par Rolland Jr St-Gelais Modèle : Nat Holt (Avec sa permission)

Poème inspiré par le roman « Emmanuelle » et cette magnifique photo de Nat Holt

 

La nouvelle Emmanuelle

 

Je suis de retour,

Juste pour vous, mes amours.

J’étais trop longtemps absente de vos souvenirs.

De vos rêves, de vos fantasmes et de vos discrets désirs.

 

Être sortie sur les pages d’un roman écrit,

Par un auteur, un romancier de volupté prit.

Chef-d’œuvre rédigé de sa plume bien aiguisée.

D’une plume manipulée de façon tellement soignée.

 

Les aventures interdites d’une femme libérée.

Une femme, fraîche comme une fleur, et de la vie passionnée.

Une hôtesse de l’air à l’allure fière qui a connu de belles aventures sur les nues,

Mais qui a su conserver au fond de son cœur un lieu secret pour son élu.

 

Pour l’instant, j’attends que vous découvriez mes aventures.

Assise sur cette chaise en rotin près de ma demeure sur la devanture.

Je porte avec grande pudeur une robe noire aussi douce que la soie,

Une robe qui me rappelle que je suis femme, il en va de soi.

 

Allez ! Prenez ce livre ! Et sans gêne, parcourez-le.

Allez ! Chaque mot, avec grande délectation, savourez-le.

Que chaque chapitre vous emporte dans vos rêves les plus enfouis.

Que chacune de mes aventures vous rappelle comme si belle est la vie.

 

Je n’ai point besoin d’un imaginaire Adam,

Des hommes, des vrais et des authentiques, il y en a tant.

Que chaque phrase vous donne entière satisfaction,

Pour votre plus grand plaisir et le mien comme de raison.

 

Je suis celle à qui sans cesse vous rêvez,

Serais-je votre raison de vivre, votre destinée?

Quoiqu’il en soit, je suis la nouvelle Emmanuelle.

Oui, je le sais déjà, mes chéris, je suis la plus belle.

 

N’essayez surtout pas de me mettre en cage.

Bien des gars ont essayé au fil des époques et des âges.

Je suis femme fidèle à l’amour libre et sans aucune attache.

Je suis Emmanuelle d’une âme pure et sans tache.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Te sentir vivante

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Te sentir vivante

 

Dans le silence de ta chambre,

Je suis allé à pas feutrés, à pas de loup,

Pour embrasser avec tendresse ton joli cou,

Dans la lumière atténuée y donnant une couleur d’ambre.

 

Apercevant tes yeux à demi-fermés,

Tu me laissas admirer ton corps ravissant,

Un corps de femme étendu sur un drap blanc,

Alors un désir si coquin, j’ai aisément deviné.

 

Ton sourire en disait long,

Sur tes intentions en cet instant,

Un instant d’intimité partagé tendrement,

Un moment où nos cœurs, sous la passion, s’uniront.

 

Mettant la main sur tes cuisses chaudes,

Je les ai avec légèreté l’une de l’autre écartées,

Me laissant découvrir cette zone propre à la féminité,

Une zone qui, par mon savoir-faire, te fera chanter des odes.

 

Des odes d’amour! Des odes d’exclamation!

Des cris de joie! Des cris d’un bonheur incomparable!

Des sensations de plaisir qui te seront pour toujours inoubliables.,

Tu connaîtras des émotions qui mettront ton cœur et ton corps en communion.

 

Mais, pour l’instant, j’ai une seule ambition qui me hante.

Une volonté de t’amener par la souplesse de ma main,

Un lieu connu que par mes amours qui ont croisé mon chemin,

En cette nuit, oui je le veux, de tout mon être, te sentir si vivante.

 

De ces dames de toutes les nations, de toutes ces nuits sans lendemain,

Quelques-unes resteront bien sûr gravées en ma mémoire à jamais,

Car par leur beauté, une raison de vivre, elles m’offraient,

Une raison de plus pour te plaire jusqu’à demain.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Paysage enneigé

Paysage enneigé Par Maryse Veysseyre Poème de Rolland Jr St-Gelais

Paysage enneigé

 

Je me souviens,

De ce pays lointain,

Où je suis né et j’ai grandi,

Un pays tout blanc nommé la Russie.

 

Je suis né dans un village près de la Volga,

Comme nous étions fiers en ce temps-là,

Mes frères étaient de valeureux soldats,

Mes parents s’occupèrent tout ce temps de moi.

 

Que de beaux souvenirs !

Qui me font encore sourire,

Quand je marche dans le sentier blanc,

À chaque hiver qui revient tous les ans.

 

J’entends le vent souffler,

Souffler dans les branches enneigées,

Des arbres qui recouvrent nos modestes maisons,

Dans lesquelles sortent en chœur de vieilles chansons.

 

Des chansons d’amour,

Des amours et des peines de toujours,

Aux paroles transportées par des douces mélodies,

Qui voguent à travers les plaines vides de l’oubli.

 

Je suis un enfant de la Mère-Patrie,

Une patrie riche d’histoires à l’infini,

Parmi ces histoires, il y en a une qui est la plus belle,

C’est celle que me raconte les vents de ma contrée éternelle.

 

C’est un conte mystérieux, avec grand regret.

Que le vent m’a fait promettre de le garder secret,

Car pour le comprendre il faut écouter le vent d’hiver,

Le vent de ce paysage enneigé, protégé à jamais des Enfers.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sur un banc

Sur un banc
Sur un banc Poème de RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Villa-Borghese-Rome-845449480

Sur un banc

 

Il y a de cela quelques années,

Dans un temps où nous pouvions voyager,

Je suis allé découvrir la ville magnifique de Rome,

Y voir les monuments, goûter les mets, voir femmes et hommes.

 

Car il est inutile de voir du pays sans discuter avec les gens qui y sont,

En effet, j’adore écouter les accents qui me font penser à des chansons.

Ces chansons me font rêver au soleil de la Mer Méditerranée,

Tandis que d’autres me font voir tant de coins étrangers.

 

C’est en allant au Vatican,

Qu’épuisé je suis allé sur un banc,

Ouvrant les yeux de mon cœur, je vis des êtres humains.

Des gens venus en pèlerinage pour se rassurer face à leur destin.

 

Un enfant me regardait plein de questions,

Qu’il posa à son père près de lui avec raison,

Son père le prit dans ses bras et lui dit tout bas,

Une réponse en me souriant qu’avec facilité je repéra.

 

Puis vint à mes côtés un vieil allemand,

Avec lequel j’ai entamé une discussion me connaissant,

Il me raconta quelques péripéties de sa vie et de ses amours,

De sa jeunesse, de son expérience, et ce sans trop de détour.

 

J’ai tiré à travers ces deux exemples, un grand enseignement.

Que la vie est ainsi faite pour tous car on agit pour son bien,

On fait tout son possible pour de meilleurs lendemains,

Assumer son passé, vivre le présent à pleines mains.

 

Sur un banc, je me suis reposé.

Avec un pur étranger j’ai pu discuter,

Par la tendresse d’un père répondant à son enfant,

C’est là que j’ai appris que nous sommes fils de Dieu assurément.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada