Archives de tags | proposition

Être sceptique

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Être sceptique

Il est bon d’être sceptique face à tout ce qui nous entoure. Je ne dis pas de ne croire en rien mais simplement d’être prudent. Être sceptique nous suscite à se questionner sur certains faits qui nous paraissent soit illogiques, soit trop beaux pour être vrais ou bien qu’il y a anguille sous roche. Cela concerne tous les aspects de la vie.

En effet, nous faisons face à des situations dans lesquelles nous devons tôt ou tard faire des choix. Certains peuvent être plus difficiles à faire que d’autres soit parce que cela nous vient chercher émotionnellement, soit parce que les informations peuvent être insuffisantes mais que le temps est compté pour nous ou pour nos proches. Accepter telle ou telle proposition est certes chose aisée de manière générale surtout si les conséquences négatives sont peu importantes ou quasi inexistantes. Ce qui est loin d’être le cas où la qualité de notre vie immédiate ou future est mise en jeu.

Être sceptique reflète une intelligence chez la personne qui veut bien croire, mais non pas aveuglément même si elle voit le fait exposé devant ses yeux. Un peu à l’image de l’apôtre Thomas qui refusait de croire en ce Jésus ressuscité lequel se tenait debout devant lui à moins de mettre son doigt dans ses plaies. Le Christ lui-même ne l’a pas condamné pour son scepticisme. Bien au contraire! Il l’invita à toucher ses plaies lui permettant ainsi de vivre une expérience que nul disciple n’avait vécue avant lui. C’est-à-dire de toucher le Ressuscité et non pas le voir simplement.

Être sceptique est une preuve indéniable de toute la richesse qui est contenue dans les vertus cardinales que sont la sagesse, la prudence, la tempérance et le courage. En effet, c’est par la sagesse que l’être humain manifestera un certain scepticisme face ce qui verra. C’est aussi par la prudence liée de près au scepticisme qu’il prendra les décisions qui s’imposeront. Mais, c’est également par la tempérance de ses sources d’information, c’est-à-dire de choisir celles qui sont reconnues comme les dignes de mentions, que le sceptique en arrivera à départager les faussetés des vérités. Enfin, il faut avoir une certaine dose de courage pour manifester son scepticisme dans le monde actuel. Un monde où tout semble  être dirigé vers une seule direction qui est celle d’une force obscure.

Vous trouvez que j’exagère? Regardez ce qui arrive depuis les vingt dernières années et surtout faites vos propres recherches, toujours en suivant les quatre vertus cardinales précédemment décrits, et vous constaterez à tel point il est plus que nécessaire d’être sceptique à notre époque.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

En lui pénétrant l’entre-fesses

oui, mon amour
En lui pénétrant l’entre-fesses Poème de RollandJr St-Gelais Dessin magnifique de CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Her-Pain-is-Someones-Pleasure-847573456

En lui pénétrant l’entre-fesses

 

Sous le soleil chaud du Midi de la France,

Tu es venue frapper à ma porte demander ma clémence,

Pourquoi donc ? Excellente question que je me suis posé,

Car quelle faute envers moi avais-tu malencontreusement osé?

 

Tu étais si jolie avec tes cheveux blonds comme les blés,

Cheveux, par le mistral de cette contrée, légèrement balayés.

 Tu t’étais présentée avec grande simplicité; Moi c’est Julie.

Et vous, mon cher monsieur? C’est Rolland que je vous répondis.

 

Mais, dis-moi ! Que m’aurais-tu donc fait?

Pour qu’en cette après-midi, tu te trouves devant moi.

Peu importe la faute, te blanchir mettrait mon cœur en émoi.

Tu sais ce que l’on dit : Faute avouée est à moitié pardonnée.

 

Alors, rentre! Ne reste pas là. Viens tout me dire et me raconter.

Assieds-toi sur le sofa qui, ma foi, a déjà une place pour toi,

Permes-moi de t’offrir un verre de ce que tu voudras,

Ensuite, après cela, tu pourras tout m’expliquer.

 

Ô mon cher monsieur, quel honneur une telle attention.

Bien entendu que j’accepte avec joie votre proposition.

Aussitôt entrée, tu disperses les larmes de ton corps.

Je voudrais offrir mes excuses, tu m’as dit d’abord.

 

Pour m’être moquée de votre situation,

Et d’avoir refusé votre verre sans aucune raison.

Ce verre de vin que vous m’avez offert avec bon cœur,

Comme si de votre situation, j’en avais vraiment peur.

 

Aujourd’hui, je suis venue pour vous demander une faveur.

Humblement vous quêter une complète absolution,

De m’être moquée je veux faire réparation,

Et d’être dès maintenant pardonnée.

 

Mais, je vous en pries mademoiselle,

De mon être ne craignez rien jeune dame si belle,

Car je suis loin d’être en ce monde le plus rancunier,

Que voulez-vous pour mon pardon si précieux échanger?

 

Prenez-moi, ici et maintenant ô doux seigneur !

Cela ferait vraiment mon plus grand bonheur.

Car, en secret, je n’osais guère me l’avouer.

En vous voyant, comme je vous ai admiré.

 

M’offrant allègrement son postérieur,

Elle me supplia d’être en ce jour son professeur,

Je l’empala donc comme il se doit de mon phallus bien droit,

Allant et venant à ma guise selon mon bon plaisir et de bon aloi.

 

Elle en redemanda sans cesse et toujours,

Ah ! Quel beau souvenir je conserverai de ce jour.

Où pour être pardonnée de sa faute, de son impolitesse.

Flatteuse dame me fit faveur en lui pénétrant l’entre-fesses.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

J’adore ce goût

J'adore le goût
« j’adore le goût » Poème de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

J’adore ce goût

 

Chérie, Ô ma chérie.

De toi, j’ai tellement envie.

Envie depuis que je t’ai rencontrée,

Le jour où dans ma triste vie tu y es entré.

 

De ces journées où je t’ai saluée,

Jusqu’au moment où tu m’as embrassé,

Après nous avoir si patiemment fréquentés,

Main dans la main pendant nos longues soirées.

 

Je te revois au restaurant,

Où je t’écoutais passionnément,

Me raconter tes exploits et tes déceptions,

Je sentais battre nos coeurs se mettre au diapason.

 

Le moment tant voulu arriva,

Ce moment que je ne soupçonna,

Qu’en toi, avec secret, tu désirais si ardemment,

Et que mon âme craignait d’être repoussée violemment.

 

Tu m’invitas à prendre un verre chez toi,

Un verre de vin savoureux digne d’un grand roi,

Une fois assise à mes côtés, à mon oreille, un mot tu as glissé,

Une proposition, une requête, une demande qui m’a vraiment étonné.

 

Ouvrant alors tes jambes magnifiques,

Tu me présentas une zone tellement féérique,

En me suppliant de savourer ton liquide d’amour,

Qui coulait de cette fontaine chaque goutte tour à tour.

 

Tel un esclave ne voulant point à sa maitresse désobéir,

Je me suis penché vers cette zone humide pour ton bon plaisir,

Quelle saveur exquise que tu m’as fait découvrir, que tu m’as fait goûter.

En léchant chacune de ces gouttes jusqu’à ce que je sois comblé et rassasié.

 

Oui, c’est un fait que d’emblée je reconnais,

T’avoir donné entièrement satisfaction fut ma récompense,

Et recommencer autant que tu le voulais m’a rempli d’une douce démence,

Et qui pour unique source te démontrer par ce geste comme je t’aimais.

 

J’adore tout de toi mais une chose en particulier,

C’est de me placer à genoux devant toi afin de te savourer,

Te déguster, te satisfaire tout en sentant l’arôme suave de ton intimité,

J’adore ce goût qui me rend fou, et ce toute la nuit jusque tard dans la matinée.

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Appuyée sur mes doigts

Appuyée sur mes doigts
Dessin par Eri Kel de la France

Appuyé sur mes doigts

 

J’ai une proposition à vous offrir.
Une idée qui je crois vous fera plaisir.
Prendre une pose qui est assez inhabituelle,
Mais, faites-moi confiance, vous verrez comme elle est belle.

 

C’est une pose qui m’a effleuré l’esprit,
Pendant que je me préparais dans la pièce d’à-côté,
Une idée qui m’est venue pendant un acte que je vous raconterai,
Mais, tout ceci devra rester pour toujours entre nous, je vous en prie.

 

Pendant que j’enleva mes vêtements,
Afin d’être devant vous nue bien simplement,
J’ai, pour quelques instants, admiré ce que j’ai de plus cher.
J’ai regardé avec tendresse mes précieuses mains transmises par ma mère.

 

Je me rappelle ses longues nuits à travailler,
Sur le fusain les gros morceaux de laine à effilocher,
De ses mains, elle m’a transmis la passion du travail bien réalisé.
De ses doigts de fée, elle m’a donné une raison d’aimer et d’exister.

 

Me voici donc appuyée sur mes doigts,
Me voici donc offerte sous un étrange point de vue,
Profitez-en alors que je suis encore pour quelques minutes nue,
Et, pour être franche avec vous, j’ai vraiment adoré poser sous votre toit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un art digne de mention

selfie_by_rickb500-dcdm1i5

« Marmor, tu es si magnifique. » La photo présentée ci-dessus est de mon ami et collaborateur RickB. photographe. Lien DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Livre portfolio de Marmor : https://www.deviantart.com/tag/marmorbook?offset=2 

Avis aux intéressés !

Pour acheter un exemplaire du livre de Marmor, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de 

Un art digne de mention

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que votre vie soit belle et bonne. Pour ma part, je dois avouer que ces derniers jours ont été vécus avec des hauts et des bas. En effet, comme vous le savez probablement déjà, ma bien-aimée chatte Dame Plume a quitté ce monde pour aller rejoindre ses frères et sœurs dans le Jardin des animaux préparé par Dieu. Elle et Pfeil ont été les tout-premiers minets que la vie m’a permis d’adopter et de prendre grand soin. Toutefois, une de mes amies de Québec a eu l’amabilité de me présenter princesse Goldy afin que je puisse l’adopter. Elle est vraiment adorable et comble le grand vide laissé par Dame Plume. Mais attention ! Il n’y aura qu’une seule Dame Plume tout comme il n’y a qu’un seul Pfeil et qu’il y aura une seule princesse Goldy.

Sous un ordre d’idée, c’est avec honneur que je vous informe que je serai modèle vivant, nu intégral, pour un collège d’enseignement professionnel et général dans la belle région des bois-francs. En effet, j’ai eu la chance de discuter avec l’une des professeure qui enseigne au sein de cette institution. Cette dernière a visionné en quelques occasions mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Et par un pur hasard, nous nous sommes rencontrés ici même à Québec. Elle a trouvé mon blogue formidable et bien réalisé. Comme elle voit bien que ma démarche dans le monde de la nudité artistique est tout à fait sérieuse, elle m’a demandé si j’étais intéressé à venir poser nu dans l’une des ses classes. Vous pouvez aisément deviner que j’ai accepté avec joie sa proposition.

Ceci m’amène à conclure avec ces mots…Il est parfois difficile de comprendre ma passion pour cet art qu’est le fait de poser nu. Toutefois, seules les personnes qui le font avec un esprit pur et avec altruisme peuvent saisir toute la richesse qui est sous-jacent à cet art digne de mention.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada