Archives de tags | imagination

Maintenant, tu m’as eue

Maintenant, tu m'as eu...
« Maintenant, tu m’as eu » Poème de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Maintenant, tu m’as eue

 

Longtemps, je t’ai écouté.
Souvent, à tes lèvres j’ai goutées.
Abreuvée de tes dires et de ces ouï-dire,
Qui devais-je croire afin de cesser de me maudire?

 

Es-tu l’homme bien que je croyais être?
Ou bien, tu adorais simplement bien paraître?
Es-tu vraiment viril ou tout bonnement un être vil?
Que de questions sur dans les grandes cités et les petites villes.

 

Souvent, j’ai pensé venir un soir.
Afin de mes mains toucher de mes yeux voir,
Car seule l’expérience répond à toutes nos questions,
C’est une sagesse qui fut transmise depuis toujours et avec raison.

 

Cette nuit, j’ai décidé avec joie de venir te trouver,
Et de tout mon coeur et imagination découvrir et constater,
Si cela n’était que de vulgaires mensonges et de pauvres élucubrations,
Profites-en car crois-le ou non je suis là et entièrement nue dans ta maison.

 

Maintenant que je désirais en être certaine,
Ho ! Ce que je peux par moment être si vilaine.
Être ici avec toi pour une simple nuit ? Qui l’aurait cru?
Je constante donc que tout est vrai et que maintenant tu m’as eu.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Robe noire

Robe noire
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Robe noire

 

Robe noire,
De mes rêves,
En admirant tes lèvres
De mes fantasmes, de mes espoirs.

 

Tu sais comment te faire désirer,
Tu sais en moi comment le feu allumer,
Le feu de mon imagination fébrile vers ce corps inexploré,
D’ouvrir les valves de mes désirs le temps d’un long soupir.

 

Faisant semblant d’être endormie,
Sur le bord de la falaise de mon lit,
J’entends ton souffle augmenter sa cadence,
Car tu sais déjà ce  que je veux, à quoi je pense.

 

Me dirigeant avec précaution près de ton corps,
Immobile telle une statue de marbre recouverte d’or,
Je me penche vers ton intimité qui gentiment est dévoilée,
Afin de ma langue et de mes lèvres m’invite à la déguster.

 

Gémissant à mes coups saccadés,
J’entends ta voix commencer à haleter,
Prononçant des mots inaudibles à mes oreilles,
Pourtant j’ai cru comprendre que tu adorais cette merveille.

 

Cette merveille que sans cesse tu redemandais,
Et que par grande générosité, sans cesse je te redonnais.
Et sous ta robe noire d’une belle sorcière ayant trouvé chez-moi refuge,
Je sentais couler ton nectar sur ma langue fouineuse telle le ferait une luge.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Sous l’arche

Sous l'arche
« Sous l’arche » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Sous l’arche
(Rêve de jeunesse)

 

Je me souviens du temps de ma jeunesse,
Où tout ce que je vivais m’était le coeur en liesse,
Je me promenais dans la forêt avec belle allégresse,
En cette forêt je fis la rencontre d’une véritable déesse.

 

Dans ce temps de beauté, de naïveté et de liberté,
Je m’y promenais nu sans aucunement me soucier,
De cette fausse-pudeur accompagnant la morosité,
De ce que pensèrent ces dames de la haute société.

 

Sous le soleil de l’été de mon innocence,
Je parcourais mon chemin en toute insouciance,
Tête libre de toutes pensées et coeur léger comme toujours,
J’entendis soudainement une voix légère me dire un petit bonjour.

 

Était-ce mon imagination fertile par mes pulsions viriles qui me jouait un vilain tour?
Était-ce plutôt mon bonheur de ressentir la chance de vivre sous un si beau jour?
Quoiqu’il en soit et malgré moi cette voix se fit entendre encore, encore et encore,
Pour m’apercevoir, ô mon Dieu, qu’elle provenait d’une femme ayant beau corps.

 

Sous l’arche, elle tenait son corps vers derrière légèrement penchée,
Sous l’arche, avec sa frêle main elle se tenait avec une impressionnante légèreté,
Sous l’arche, elle avait prestement deviné mes coquines pensées par ma hampe gonflée,
Sous l’arche, elle m’invita à aller la retrouver afin de combler nos désirs insoupçonnés.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Poses suggestives

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Phylactère Raina

Poses suggestives

Bonjour tout le monde,

J’ai remarqué que certaines personnes abonnées à mon blogue artistique consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie se questionnent sur certaines poses que j’ai jadis réalisées dans le cadre de mes activités de modèle nu pour des écoles d’arts et des ateliers en arts. Des poses qui, selon ces personnes, seraient quelque peu suggestives. Après de bons moments de réflexion, il m’est apparu utile de rédiger un article afin d’expliquer dans la mesure du possible ce qui en est réellement et ce, dans le but de dissiper toutes possibilités de malentendus.

Poses suggestives 1Tout d’abord, chaque activité artistique est en soi suggestive puisqu’une part, elle relève à la fois de l’imagination de son auteur et de l’interprétation du spectateur une fois le résultat terminé et présenté. En effet, l’œuvre trouve son origine souvent au plus profond de son auteur. L’œuvre n’est pas un phénomène spontané tiré du néant. Il existe déjà chez l’auteur qui devient en quelque sorte le premier instrument servant à la créer. Une telle œuvre peut être, et vous en conviendrez avec moi, présentée sous différentes formes telles que des écrits, des productions visuelles, sonores, musicales et sous différents supports tels que le papier, les films photographiques et bien d’autres. Ici, c’est l’auteur qui est le maitre d’œuvre. Un maître qui sert de canalisation à sa production. Que va-t-il réalisé ? Avec quoi va-t-il le réalisé ? Et, la question la plus importante ; comment va-t-il faire ? Ici, tout est à priori une question de suggestivité. (1)

Ensuite, il y a autant d’interprétations possibles d’unePoses suggestives 2 œuvre finale qu’il peut y avoir de spectateurs. C’est ainsi qu’une œuvre peut paraître grandiose chez l’un tandis qu’elle peut paraitre tout à fait banale chez l’autre, voir horrible chez un autre. Là encore, tout est relié au caractère émotionnel chez l’individu. Or qui dit caractère émotionnel dit aussi expériences de vie. Ce qui est encore plus vrai en ce qui a trait au domaine de la nudité artistique. En effet, pour bon nombre de gens éduqués dans la tradition judéo chrétienne, avec ses bons et moins bons côtés, la nudité est explicitement reliée à la sexualité. Or, ceci est loin d’être le cas dans le domaine du nu. Sans occulter le fait que la sexualité est quasi omniprésente dans la société, avec ces nombreuses dérives que cela implique malheureusement, il n’en demeure pas moins qu’elle est une composante que je qualifierais de minimaliste dans le nu. Ceci permet fort heureusement au nu de garder ses lettres de noblesse.

Certes, il existe bien des dessinateurs qui se spécialisent dans le domaine de l’érotisme et ce, avec un talent indéniable. Mais, ils constituent à eux seuls une branche bien à part dans le nu. Il m’a paru bon ici de le spécifier.

Enfin, l’apport du modèle nu est un élément plus que considérable lors de la réalisation d’une œuvre d’art. Il va de soi que les attentes d’un modèle qui débute dans ce domaine est loin d’être les mêmes que ce qu’on a envers un autre ayant déjà quelques années d’expérience. Ce qui est tout à fait normal. C’est là un élément d’une importance capitale à retenir dans mon propos. En effet, un modèle nu ayant une expérience a une capacité, voire ici une aisance, de prendre des poses qui sembleraient être très suggestives à première vue. Ici, tout est une question de perception.

IMG_20171007_005922_146D’ailleurs, j’ai à ce sujet une anecdote fort intéressante. Je me rappelle à l’occasion d’une séance au C.E.G.E.P. de Sept-Îles à laquelle j’ai participé, en deux cours consécutifs, que j’avais réalisé une pose qui pour un œil non averti aurait pu être dérangeante. Mon désir était de permettre aux élèves présents en classe de pouvoir dessiner mes jambes, c’est-à-dire celle dite normale et ma jambe artificielle d’une manière moins conventionnelle. Mais, à ma grande surprise, une des élèves avait dessiné cette dernière sans qu’elle ait ajouté ma prothèse, et ce simplement à partir de son imagination.

Croyez-moi sur parole qu’elle a eu de ma part une tonne de louanges tellement le résultat était fabuleux. Veuillez noter, en terminant ce récit, que ladite pose a été faite longtemps après avoir brisé la glace entre les élèves et votre humble serviteur. C’est une question de gros bon sens et de respect mutuel.

En résumé, tout est sujet à interprétation dans le monde des arts. Ce qui est plus particulièrement vrai si la nudité y est présente. Ici, tout est lié à un bon dosage à la fois dans la réalisation de l’œuvre et sa présentation au grand public. Comme dit si bien le proverbe : La modération a bien meilleur goût.

Merci de m’avoir lu !
Rolland St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

(1) Avec la permission de Gteillot

Espoirs et rêves

Espoirs et rêves
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Espoirs et rêves

 

Vite ! Vite ! Plus vite que çà, déshabille-toi,
Vite ! Va te doucher, te savonner et rejoins-moi,
Avais-tu remarqué ? J’ai mis mes plus beaux draps,
Car je désire plus que tout être bien traitée dans tes bras.

 

Savonne-toi encore et encore ! Lave-toi bien,
Car cette nuit sans lune, je te le jure, tu seras mien,
Je te ferai connaître, oh que oui, de bien étranges sensations,
Tellement étranges et si agréables que je te ferai perdre la raison.

 

Mais, pour être honnête, je souhaite connaître la vérité,
Si ce bijou si secret et si intime que tu t’es fait poser,
Est si merveilleux que tes nombreuses maitresses le crient,
Le crient sur les toits car un tel jouet je n’en ai jamais vu de ma vie.

 

Et entre nous deux, j’avais encore quelques espoirs,
De réaliser une telle folie, une telle frénésie, une telle fantaisie,
Car cela faisait depuis si longtemps qu’en moi j’en avais tellement envie,
C’est maintenant enfin un jour béni ou plutôt de ma vie de pécheresse le grand soir.

 

Viens vite, mon amour, avec ton prince si beau et charmant,
Depuis toujours je sais bien comme tu es un pervers si étonnant.
Mais là je dois avouer que tu as dépassé de loin toute mon imagination,
Maintenant que mes rêves vont se réaliser grâce à toi et à ton prince en parfaite union.

 

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

J’ai jeté les clés

J'ai jeté les clés

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Paroles écrites par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

J’ai jeté les clés

 

J’ai jeté les clés,
Les clés de ma pudeur,
Et enfermé à jamais mes peurs,
Sur un coup de tête, un coup de dés.

 

J’ai enfin compris,
Que je n’ai qu’une seule vie,
Que le soleil brille aussi pour moi,
Comme il l’a toujours fait autrefois.

 

Refrain :
Allez ! Viens avec moi ! Ne reste pas là.
Allez ! Viens avec moi ! Ne reste pas là.
Ne reste pas là. Ne reste pas là.
Ne reste pas là, mon amour.

 

Demain arrive l’été,
Laissons notre air hébété,
Et ne pensons plus à l’hiver passé,
Profitons au maximum du temps ensoleillé.

 

Aujourd’hui est un nouveau jour,
Je danse avec joie et avec entrain à petits pas,
Sur le long trottoir seule alors que je te vois.
Allez ! Dis-moi ! Ne reste pas là, viens danser mon amour.

 

Refrain :
Allez ! Viens avec moi ! Ne reste pas là.
Allez ! Viens avec moi ! Ne reste pas là.
Ne reste pas là. Ne reste pas là.
Ne reste pas là, mon amour.

 

J’ai simplement envie de danser,
Envie de profiter de cette journée,
Envie de te serrer dans mes bras et de t’embrasser.
Envie de jouer et de rire à en pleurer.

 

Et si ce n’était que mon imagination ?
Que jamais on ne me réveille comme de raison,
Car je veux être avec toi pour toujours,
Rejoins-moi sans faire de détours.

 

Refrain :
Allez ! Viens avec moi ! Ne reste pas là.
Allez ! Viens avec moi ! Ne reste pas là.
Ne reste pas là Ne reste pas là
Ne reste pas là, mon amour.
Ne reste pas là, mon amour.
Mon amour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pose suggestive

Douce et mouillée

Magnifique photo réalisé par mon ami Joël Pèlerin

Pose suggestive

 

Parfois, il faut savoir oser.

Lorsque l’on doit poser.

Poser, c’est aller plus loin.

C’est de se prendre en mains.

 

Poser, c’est parfois faire allusion.

C’est aussi susciter une tentation.

Mais sans perdre de vue la perfection,

Cette idée que sans cesse nous imaginons.

 

Imagination débordante,

Idées qui souvent nous hantent,

Fantasme inassouvi caché en un soi secret,

Cliché instantané ? Voilà qui est maintenant fait.

 

Pose suggestive !

Parfois nous porte à la dérive,

Mais la beauté de l’oeuvre finale,

Lui donne une splendeur sans égale.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Serais-je un jour ton amant ?

Serais-je un jour ton amant
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Serais-je un jour ton amant ?

 

Bonjour chérie,
Nous avons si bien dormi,
Nous avons fait l’amour dans ce lit,
Comme deux cœurs l’un de l’autre si épris.

 

Je sais bien que c’est le fruit de mon imagination,
Car je suis seul en ce matin dans mon salon,
Je ne cesse de penser à toi pour une raison,
C’est que nos cœurs vibrent à l’unisson.

 

En mon esprit, nue je te vois ainsi.
Même si toi et moi sommes amis,
Alors qu’au fond de moi réside ce désir,
Que je fais en lâchant un profond soupir.

 

C’est qu’une de ces nuits je te découvre,
Dans ma couchette avec un drap qui te recouvre,
Me laissant voir la beauté de tes seins si magnifiques,
Sous les airs d’une chanson de Ray Charles le romantique.

 

Accepteras-tu que je sois ton amant ?
Même si, grand malheur, je ne te ferai pas d’enfant.
Ce que j’aimerais être cette main qui caresse ta chevelure,
Et de ta bouche embrasser avec la douceur la plus pure.

 

J’aimerais être ton compagnon,
Sur la route sinueuse de la vie nous marcherons,
Je t’offrirais mes bouts de bras en guise de mains,
Afin de découvrir le monde sans craindre les lendemains.

 

Si tu savais comme de toi je m’ennuie,
Si tu savais comme de toi mon cœur languit,
Même si depuis ma naissance mon âme est forte,
Il est vrai que sans toi elle n’est qu’une lettre morte.

 

Accepterais-tu que je sois ton concubin ?
Je souhaite tant devenir ton chérubin,
Accepterais-tu d’être ma maitresse,
Le temps de quelques caresses.

 

Accueillir près de toi ce corps difforme,
Accueillir en toi la semence de ce corps en pleine forme,
Accueillir mon amour même si je suis un homme hors norme,
Accueillir l’être que je suis à la fois fort et noble tel un fier orme.

 

Deviendrais-je ton serviteur ?
De ta réponse, j’en éprouve de la peur.
Car j’y pense à chaque instant, à chaque heure.
Et je crains que tout ça ne soit en définitif qu’un leurre.

 

Laisse-moi pour une dernière fois,
Fermer mes yeux pour mieux les ouvrir sur toi,
M’approcher dans le silence de mon inassouvi désir,
Et ton parfum qui enivre mes espoirs je veux le sentir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Compte-rendu de mon séjour à Montréal

IMG_20180815_101759

 

Votre humble serviteur RollandJr St-Gelais

 

Compte-rendu de mon séjour à Montréal

Bonjour tout le monde,

IMG_20180816_134107_063J’espère de tout mon cœur que vous passez un été agréable. Pour ma part, je suis vraiment comblé par mon dernier séjour vécu à Montréal. Un séjour qui dura de lundi 13 au jeudi 16 août inclusivement où non seulement je fis la rencontre de Phylactère Raina dans le cadre d’une séance de nudité artistique mais où la chance de visiter la basilique Notre-Dame de Montréal m’a été offerte. Et, pourquoi pas?, j’ai pu assister à deux projections en salles de cinéma au sein d’un cinéma aux dimensions titanesques comme on peut seulement en trouver dans la métropole du Québec.

Il est à noter que je réside au même hôtel depuis que je me rends régulièrement à Montréal. L’endroit où il est situé est tout à fait approprié pour faciliter mes nombreux déplacements, et ce grâce à la principale station de métro et de bus de la ville de Montréal. La proximité des services de transport est sans contredit un aspect à ne jamais négliger lorsque nous visitons une cité d’importance considérable en fait de population et d’étendue urbaine.

Ceci écrit, j’ai pu travailler dans le cadre d’une séanceIMG_20180814_115118 de nudité artistique avec une dame remarquable du nom d’artiste de Phylactère Raina. Elle est à la fois photographe et modèle vivant de grand renom dans les domaines précédemment nommés. Une telle séance a été l’occasion de vivre une situation rarement vécue par votre humble serviteur dans le cadre de sa carrière de modèle vivant. Je crois bon de garder le secret entourant ladite situation afin de susciter votre curiosité pour les articles à venir. Articles où les photos réalisées et préalablement retravaillées accompagneront le tout soit ma prose ou ma poésie. La seule chose que je peux vous dire pour le moment est mon admiration envers cette femme extraordinaire qu’est Phylactère Raina. Son imagination, sa créativité, son ouverture d’esprit et sa recherche de l’excellence ont fait de cette séance un véritable plaisir pour le néophyte que je suis. C’est un fait à retenir. J’ai beau avoir une certaine expérience dans ce domaine, lequel est sans contredit une véritable passion pour moi, mais force est de constater que Phylactère Raina possède une longueur d’avance plus que considérable sur moi-même. Croyez-moi que mes futures publications entourant ladite séance vous étonneront tant par la qualité des photos que par l’inspiration qu’elles auront suscitée en moi.

IMG_20180815_115538Pour ce qui est de ma visite au sein de la basilique Notre-Dame de Montréal, je peux vous affirmer que cela a dépassé, et de loin, mes attentes. Quelle architecture formidable ! Quelles œuvres d’art religieux dignes d’êtres présents dans les Cieux ! Quels lieux suscitant, fait rarissime à mes yeux, à la fois la curiosité touristique et le recueillement digne de ce haut lieu de pèlerinage catholique. La quiétude de l’endroit accompagné par le respect du silence de la part de la foule y est certainement pour quelque chose. Oui, j’ai réalisé plusieurs photos durant ma visite.

Cependant, j’ai pris quelques instants afin de prier pour toutes les personnes qui ont jalonné avec moi le chemin, parfois droit, parfois tortueux et d’autres fois tumultueux, de la vie. J’ai prié pour le pardon de mes péchés, pour mes fautes, pour mes erreurs. J’ai prié pour rendre grâce pour la beauté même de la vie, pour celles et ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur âme, pour celles et ceux qui ne pensent pas à le faire pour des raisons qui leur appartiennent, pour celles et ceux qui ont une foi étrangère à la mienne. Ceci inclut celles et ceux qui ont pour Dieu, Yahvé, Allah ou toutes autres divinités. Ne vit-on pas sous un même ciel ?

Et, pour reprendre mon texte publié au sein de mon Facebook, j’ai prié pour ces raisons: « Nous avons une dette énorme envers l’église catholique. Sans elle, notre patrimoine, notre culture, notre belle langue française n’existeraient tout simplement plus. Oui je suis catholique pratiquant. Merci mille fois à mes parents de m’avoir donné foi en Dieu, en la vie et en l’amour. Merci aux petites franciscaines de Marie de Baie-St-Paul de m’avoir sauvé la vie. Merci à tous les anges qui m’ont accompagné au cours de mon pèlerinage terrestre vers le chemin du Père. »

Que puis-je dire de mes visionnements en salle de cinéma? Simplement ceci: J’ai été plus que satisfait. Deux films de genres totalement différents visionnés dans des salles titanesques sur des écrans énormes ont fait de votre humble serviteur un cinéphile comblé par la vie. C’est le moins que je puisse affirmer.

En résumé, mon séjour vécu à Montréal a été réellement agréable. Agréable tant par les rencontres que par l’expérience vécue avec Phylactère Raina sans omettre les restaurants où j’ai savouré des plats délicieux. Oui, le Québec regorge d’endroits à visiter et de gens à connaître. C’est à chacun de nous de prendre le temps de faire le premier pas. Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le pendentif

36245005_10156646668398919_5333274574656110592_o

Dessin par Eri Kel de la France

Le pendentif

Je vous écoute avec silence,

Je vous regarde avec abondance,

Je vous contemple avec complaisance,

Tel le ferait jeune puceau sorti de l’adolescence.

Imaginant gravir ces monts,

Avec une abondante imagination,

Mais, je reste accroché à ce bout de corde,

Selon le désir de ma maîtresse reine d’une horde.

Un peu frêle  sur le bout du fil,

Que lui a donnée la mère à sa fille,

En gage de ses vertus et de ses désirs secrets,

Que seuls connaissaient de son enfance les farfadets.

Maintenant que la jeunesse est passée,

Et qu’elle est devenue femme si belle et si désirée,

Tant par de nobles gens que de misérables nus-pieds.

Ignorant à qui son cœur pur pourrait être à jamais dévoué.

À qui offrir sa précieuse virginité ?

Afin de lui appartenir pour l’éternité ?

Devant questions, je suis tellement pensif.

Mais, que puis-je faire ? Moi, un simple pendentif.

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec) Canada