Archives de tags | aura

Je préfère garder le silence

Je préfère garder le silence
Je préfère garder le silence Poème de RollandJr St-Gelais Réalisation photographie par Awalt Art Images Modèle : JenovaxLilith

Je préfère garder le silence

 

Femme à la beauté,

À la beauté tellement pure,

Je t’ai trouvée dans mes rêves,

Fragile et délicate telle une fille d’Ève.

 

Recouverte de cette aura céleste,

Êtes-vous venue sauver mon âme de sa détresse?

J’entendis les oiseaux chanter dans le ciel un chant,

Un chant qui pénétra jusqu’à mon triste cœur battant.

 

Battant contre les vents de la destinée,

Qui m’accablent depuis que sur cette terre je suis né,

Vagabondant sur les rivages de la plage de la vie sans saveur,

Regardant les cauchemars qui hantèrent toute mon enfance de peurs.

 

Pourrais-je un seul instant vous serrer?

Avec le peu de tendresse qu’il me reste vous enlacer?

Ne craignez rien ! Je saurai comme il se doit vous respecter,

Simplement trouver un peu de consolation par un simple baiser.

 

Je vous en supplie, ne me quittez pas.

Avant que je puisse vous dire un secret tout bas,

Un secret qui de ma vie entière sans cesse me tourmenta,

Le garder pour moi, j’en suis épuisé, j’en suis vraiment las.

 

Voyant cette si belle sérénité vous habiter,

J’ignore si ce serait une bonne chose de vous raconter,

Tout dans ma vie ce que l’on m’a fait subir, ce que j’ai enduré.

Je préfère garder le silence devant votre quiétude à bien y penser.

 

Garder le silence devant cette luminosité,

Digne des plus belles dames et des grandes divinités,

Je m’en vais loin de vous le cœur lourd mais de mon plein gré,

Je préfère garder le silence pour votre bonheur le préserver.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une vision féminine sur une partie intime de la femme

93691640_10222922678999701_3074990781988077568_o
Une vision féminine sur une partie intime de la femme par Fa Ph

Une vision féminine sur une partie intime de la femme

Bonjour tout le monde,

Vous le savez d’ores et déjà que la vie m’a donné la chance incroyable de rencontrer des gens possédant à la fois des talents immenses et une ouverture d’esprit peu commune. Des talents dans des domaines et sur des sujets que je n’aurais jamais soupçonnés un seul instant de ma vie. Des sujets de travail rendus possibles grâce notamment à cette ouverture d’esprit dont certaines personnes ont su développer au fil des années. J’ignore si vous saisissez ce qu’une telle occasion représente à mes yeux, mais je rend grâce au Ciel que cela m’est arrivé. Une occasion qui m’a aussi permis de découvrir des œuvres tout à fait remarquables qui représentent, entre autres, des parties de l’anatomie qu’une majorité de gens, sans vouloir porter un jugement irrévérencieux à leur égard, n’oseront jamais évoquer sur le plan artistique.

Ce qui est le cas, mais pas exclusivement, des artistes féminins surtout si le sujet d’étude concerne les parties intimes du corps humain. Vous avez sûrement deviné qu’il ne s’agit aucunement des pieds, des mains ou encore de nez dont je fais référence dans mes propos, mais bien d’organes propres à la procréation ou, si vous préférez un terme plus explicite, servant à une bonne baise.1

Il est tout de même vrai que de choisir un tel sujet de travail est loin d’être une sinécure pour la majorité des artistes œuvrant en arts visuels, et ce peu importe le support utilisé. Une difficulté inhérente à l’exploitation pornographique qui n’a eu de cesse de grandir au cours des trente dernières années et en particulier depuis l’avènement de l’internet lequel regorge de sites pornos plus ou moins légaux.2 Réaliser une œuvre artistique qui a le sexe pour terme principal est loin de faire l’unanimité tant aux yeux du grand public qu’aux yeux de la communauté artistique. Voilà pourquoi, il est impératif que la décision soit mûrement réfléchie et que l’angle avec lequel l’artiste désire prendre appuie soit simple et original. Telle une soupe, une pincée de sel et de poivre suffit pour la rendre délicieuse alors que d’en mettre un peu trop la gâchera.

Rares sont les artistes qui savent, à l’image d’un chef cuisinier, réaliser avec brio une œuvre dont le sujet est les parties intimes. Or, il y en a une qui possède cette disposition extraordinaire. Une artiste dont j’ai déjà rédigé un texte de présentation et un article sur l’une de ses œuvres. Une œuvre qui m’a littéralement bouleversé tant par la beauté même du résultat que par son cachet. Une œuvre qui m’a incité à savoir qui est son auteure. Bref, qui était Fanny ? Un article qui a été accueilli chaudement tant auprès de mes nombreux abonnés que ceux de cette artiste du pays des Helvètes.

À l’œuvre présentant un sexe masculin dans sa position de repos, l’artiste a récidivé en réalisant un dessin qui a mis l’emphase sur l’ensemble des parties intimes de la femme. Une présentation que je qualifie volontiers être de bon goût et tout en douceur. Une peu comme si elle voulait y poser un filtre afin de ne point offenser le commun des mortels. En effet, une telle présentation peut heurter les âmes dites sensibles. La réalité de la vie est ainsi faite.

Une question doit certainement vous venir à l’esprit. Une question que je formulerais ainsi ; pourquoi suis-je interpelé par une telle réalisation artistique sur la partie la plus intime du corps féminin ? Ma réponse est à double volet. En premier lieu, le choix d’utiliser les différentes teintes de noir et blanc afin de décrire dans les moindres détails cette région anatomique spécifiquement féminine est tout à fait formidable. En effet, cela lui donne une certaine aura de mystère tel qu’éprouverait un amant la nuit où il ferait l’amour à sa maîtresse pour la première fois loin des yeux à la fois inquisiteurs et accusateurs, voire envieux et jaloux de leur bonheur interdit. En second lieu, la minutie avec laquelle les détails de cette vulve, il faut savoir dire les choses avec les bons mots si on veut éviter toutes formes de grossièreté, démontre le sens professionnel de cette artiste. Tout y est dessiné avec une qualité remarquable. Une qualité qui rend justice à la noblesse de toutes femmes, jeunes et moins jeunes, qui forment avec les hommes l’humanité. Une noblesse qui démontre de manière indéniable que chaque partie du corps humain mérite un respect absolu.

Je termine cet article en remerciant vivement Fanny de la Suisse pour m’avoir donné sa permission d’utiliser son œuvre pour rédiger cet article. Une rédaction qui, à voir le nombre de paragraphes, m’a beaucoup plu. Et pour cause puisqu’il est rarissime qu’un tel dessin à la fois magnifique et de grande qualité soit fait sur un sujet si particulier.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

  1. Parfois, il faut dire les choses comme elles le sont afin de se faire clairement comprendre. Qu’on le veuille ou non.

  2. En effet, le caractère légal des sites pornographiques varient de manière considérable d’un pays à l’autre. Ce qui ouvre la voie à des sites qui sont, avouons-le franchement, répugnants.

Sang bleu

Sang bleu
Réalisation photographique par Todd Heilman Model is JenovaxLilith on DeviantArt Avec la permission de JenovaxLilith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/blue-b-l-o-o-d-832181006

Sang bleu

Bonjour tout le monde,

Je profite de ce moment de répit face à tout ce qui semble nous menacer depuis quelques semaines pour vous présenter une critique somme toute bien personnelle d’une œuvre photographique mettant en vedette, si j’ose dire, la magnifique JenovaxLilith. Un modèle nu féminin ayant une beauté rarissime en ce monde.

Une beauté qui est accentuée de manière fort remarquable tant par la qualité des photos que par le choix des poses réalisées par ledit modèle. Une qualité qui démontre bien le sens professionnel et un choix de poses qui illustre tout aussi bien la recherche de l’excellence. Qualité et choix qui s’harmonisent plus particulièrement dans la photo que j’ai choisie de vous présenter au sein de mon blogue.

En effet, une certaine aura se dégage dans l’ensemble du résultat. Une aura qui m’incite à me questionner sur ces trois aspects : le but recherché par le photographe, le choix du décor et celui de la pose du modèle. N’allez pas croire que l’on choisi tel type de décor ou bien tel type de pose à l’aveuglette puisqu’ils doivent répondre impérativement à l’objectif recherché par le photographe. Cherche-t-il à provoquer le spectateur par seul plaisir de le faire? Cherche-t-il plutôt à susciter un débat? Cherche-t-il à créer une œuvre sous un angle que je qualifierais de relaxant, d’empreint de douceur, voir avec une certaine sensualité.

Attention ! Ce que le spectateur verra du résultat pourrait être tout à fait différent de l’intention même du photographe. L’art n’est-il pas par essence totalement subjectif? C’est-là un risque que tout artiste amateur ou professionnel doit être capable d’y faire face avec circonspection. Autrement dit, être prêt à assumer la critique sans pour autant en développer une paranoïa.

Pour ma part, une telle œuvre a suscité en moi un appel à la quiétude. Un peu comme si, et pour un bref instant, tout ce qui m’entoure s’est arrêté pour laisser place à la beauté dans son élément le plus pur. Pur comme le bleu de ce décor à la fois sobre et modeste. Pur comme la nudité de ce modèle féminin. Pur comme le jeu de lumière. Pur comme chaque grain qui compose les tatouages sur sa peau. Et, bien évidemment, pur comme la peau elle-même.

Le tout agrémenté de façon à peine perceptible pour un œil profane par la couleur rouge des cheveux et des légères teintes de vert sur le tableau. Un ensemble de couleurs qui captivent, tel un appât dans un filet, l’attention de celui qui regarde. Je dois avouer, et ce avec une certaine satisfaction, que je me suis laissé prendre par une telle composition.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Un voile mystérieux

Un voile mystérieux
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Un voile mystérieux

Bonjour tout le monde,

La plupart d’entre a sûrement remarqué qu’un grand nombre des photos que j’ai choisies afin d’enrichir mon blogue artistique mettent en vedette, une manière de parler, la nudité des modèles dont la majorité sont des femmes. C’est un fait. La nudité artistique est souvent une source quasi intarissable d’inspiration pour la publication de mes articles lesquels peuvent être réalisés sous la forme de poèmes ou bien de proses. Ces dernières sont aussi de manière occasionnelle des textes de réflexion personnelle sur des aspects de la vie.

Un élément intéressant à retenir ! J’adore ajouter une aura de mystère sur l’ensemble de mes publications surtout lorsque j’annonce qu’une séance de nudité artistique aura lieu dans les jours à venir. En effet, rien ne m’amuse plus que de susciter une curiosité chez mes abonnés afin de mettre en haleine leur attention. Savoir écrire, c’est avant toute chose posséder la capacité d’allumer cette petite flamme de curiosité chez les personnes désireuses d’en savoir toujours plus au fil des événements. Mais attention ! Il s’agit ici d’une curiosité saine suscitant une ouverture d’esprit chez toute personne prête à s’ouvrir à tout ce qui l’entoure.

Mais quelle serait la méthode la plus efficace pour justement susciter le désir d’en savoir toujours plus ? Un désir qui serait modéré de manière à garder à l’esprit le respect entre les partenaires qui sont d’un côté mes fidèles abonnés et leur humble serviteur.

Selon moi, et un peu à l’image de cette magnifique photo réalisée par mon ami Rick B., d’Allemagne, il suffit souvent de pas grand-chose si ce n’est que de mettre de l’avant un voile mystérieux. Ne dit-on pas que tout ce qui est à peine perceptible pour l’œil est souvent plus invitant à regarder, à découvrir et à explorer. Regarder avec les yeux du cœur ! Découvrir avec les yeux de l’âme ! Explorer avec l’innocence d’un enfant qui découvre avec stupéfaction toute la beauté que lui offre la vie.

Puissions-nous préserver en chacun de nous ce voile mystérieux.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Timide

Timide
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Timide

 

Pourquoi rougis-tu?
Alors que devant moi tu es nue,
N’avions-nous pas longuement discuté,
De cette séance de poses, de photos et de nudité ?

 

Je t’ai préparé un bon café,
À ton image : douce et veloutée.
Car je désirais que tu te sentes à ton aise,
Malgré mon attention, je te sens être sur le bord d’une falaise.

 

Dis-moi ce qui ne va pas,
Est-ce en toi ou à cause de moi ?
Dis-le-moi et je te promets qu’on arrête tout ça.
Je voulais tant conserver ta beauté qui t’entoure telle une aura.

 

Car dès l’instant précis où je t’ai vue,
Te retirer de mon esprit, jamais je n’ai pu.
Dès le moment où mon regard sur toi porta,
Le désir ardent de capter ta précieuse lumière m’envahissa.

 

Alors, ne sois pas gênée.
Vers moi tu peux te tourner,
Quelques photos de toi et le tour est joué,
Ne sois pas inquiète, avec plaisir je te les montrerai.

 

Tu pourras en choisir autant que tu voudras,
Car elles sont autant à moi qu’elles le sont à toi,
Mais avant de bien choisir parmi tes précieuses poses,
Te dire comme tu es si belle, c’est la seule que vraiment j’ose.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada