Archives de tags | travail

Proximité

Proximité
Superbe photo réalisée par James Fraser Voir son site sur https://www.deviantart.com/mtl3

Poème inspiré d’un fait vécu

Proximité

 

Depuis trop longtemps,

J’attendais ce merveilleux instant,

Où toi et moi, nous nous serions enfin retrouvées.

Depuis ce jour où par désespoir nous avons été séparées.

 

À une époque où par fausse pudeur,

Être mère célibataire faisait tellement peur,

De notre si jeune mère telle une criminelle notoire,

Qui alla nous céder tel une offrande à des femmes habillées en noir.

 

Je fus heureusement adoptée,

Par un couple qui chercha une fillette à aimer,

Et qui me prit sous son aile comme leur propre enfant,

En me prodiguant bonne éducation tout en m’aimant tendrement.

 

L’adolescence bientôt venue,

Ma différence avec eux se voyait à l’œil nu.

Différente en dehors mais si semblable en dedans,

Car avec reconnaissance, je les appelais cher papa et chère maman.

 

N’étant ni populaire, ni très fortunés,

Ils m’ont donné un bien que j’ai toujours estimé,

Des études pour un travail par lequel je serai autonome,

Dans une profession par laquelle je ne dépendrai pas d’un homme.

 

Les années se sont écoulées avec pour chacune de nous sa destinée,

Par grande chance, un beau et gentil homme j’ai rencontré,

Et comme il me trouva bien de son goût, il m’a épousée.

Si heureuse, que j’ai avec lui grande famille fondée.

 

Puis un jour, nombreuses questions en mon esprit apparurent.

Questions auxquelles réponses n’étaient point une parure.

 Qui était donc cette femme que je n’avais jamais connue?

Était-elle qu’une futile illusion tombée des nues?

 

Dans les journaux est apparu un avis de recherche,

En souhaitant ardemment voir celle que je cherche,

Bien des laudes et des vêpres allègrement chantèrent,

En accompagnant au Ciel chacune de mes nombreuses prières.

 

Puis, un jour que je ne m’y attendais pas.

Mon vieil téléphone tel un ami de longue date sonna,

Une douce voix de femme m’annonça cette grande nouvelle,

Était-elle celle que je recherchais car elle fut aussi séparée de sa mère si belle.

 

Éloignée de son unique sœur dès sa naissance,

Car on espérait ainsi qu’elles ignoraient l’une de l’autre son existence,

Elle me demanda avec trémolo dans la voix si je voulais bien la rencontrer,

L’instant d’un déjeuner? L’instant d’un dîner? L’instant d’un bon souper?

 

J’ai accepté avec toi de partager un bon repas,

Afin de bien commencer cette rencontre comme il se doit.

Le moment venu, mon cœur palpita tellement j’étais touchée.

De voir celle qui m’a été enlevée, celle que je n’ai jamais près de moi serrée.

 

Mais quelle fut notre surprise lorsque nous nous sommes aperçues en ce lieu,

Que nos prières, telle une seule voix, ont été entendues par les cieux,

Et qu’avec grand étonnement, en se regardant droit dans les yeux,

Que toi et moi, nous avions déjà vécu des moments si heureux.

 

À chaque début de journée de travail nous nous saluons,

À chaque fin de journée de travail chez soi nous retournions

Dans cette usine, où à chaque pause, avec toi j’aimais discuter.

Qui nous aurait dit que malgré notre destin nous vivions une telle proximité?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Que puis-je écrire à propos de la séance photo du 2 décembre 2019 ?

DANS2492
Photo réalisée par Phylactère à l’occasion de la séance photo du 2 décembre 2019

Que puis-je écrire à propos de la séance photo du 2 décembre 2019 ?

Bonjour tout le monde,

DANS2305-ModifierQue le temps passe vite lorsque nous avons à la fois la chance de faire ce que nous aimons et celle de rencontrer de gens formidables. N’est-ce pas ?! Personnellement, je me rends bien compte de cette chance inouïe de vivre une vie remplie de réalisations en tous genres, surtout depuis que je vis dans la belle ville de Québec. Il va de soi que l’opportunité de pouvoir voyager à l’occasion de ma passion en tant que modèle nu pour des écoles d’arts et des ateliers en art sans omettre la rencontre de photographes professionnels avec qui je travaille est une véritable source de joie et de bonheur.

Toutefois, il est plutôt rare qu’un photographe vient àDANS2318-Modifier Québec dans l’optique de réaliser une séance photo en ma compagnie. Or, une telle séance a eu lieu lundi le 2 décembre 2019 et ce, dans mon appartement. Il va de soi que j’ai mis tout en ordre afin de la recevoir adéquatement. À vrai dire, il s’agit plutôt de les recevoir puisqu’elle était accompagnée par deux autres personnes pour cet événement un peu spécial. Un peu spécial dans le sens qu’une telle rencontre avait été longuement mûrie, planifiée et organisée mais que par un empêchement majeur il était maintes fois reporté. Qu’à cela ne tienne, ladite séance a bel et bien eu lieu.

Je passerai outre les aspects techniques d’une telle séance si ce n’est le côté organisationnel de Phylactère. En effet, j’ai été étonné de constater jusqu’à tel point elle était prête tant au point de vue du matériel emporté que celui de la visualisation des prises de vue. Bref, elle savait déjà ce qu’elle voulait et ce qu’elle ne voulait pas. Ce qui a été d’un grand secours tout au long de la journée de travail.

Ici, je désire vous entretenir de l’aspect relationnel entre les personnes présentes en ces lieux. Car, voyez-vous, toute séance artistique, et à plus forte raison où la nudité est l’outil de travail, se base avant toute chose sur une belle harmonie. Et pour se faire une telle harmonie doit s’appuyer sur un respect mutuel, sur une franchise et sur une courtoisie sans faille.

DANS2309-ModifierOr, ce sont-là les trois éléments qui m’ont le plus fasciné au sein du groupe de travail. En effet, le respect transparaissait entre les personnes présentes. Pour sa part, la franchise a été plus la pierre angulaire du rapport professionnel entre Phylactère et votre humble serviteur surtout en ce qui concernait les règles de travail que nous devions suivre durant le travail. Croyez-moi sur parole ! Les règles ont été suivies à la lettre. Et que dire de la courtoisie ? Elle était un leitmotiv d’une importance indiscutable chez les participants.

Il est à retenir que lesdits éléments ont été à mes yeuxDANS2379-Modifier d’une importance capitale afin de rendre la séance aussi agréable qui soit pour Victoria qui en était à sa première expérience dans le domaine de la photo de nudité artistique. Chose à laquelle elle a, semblerait-il, beaucoup appréciée au point même d’avoir l’intention de revivre une telle expérience. Une expérience qui en étonnera plusieurs d’entre vous. Mais, pour une question de respect et de confidentialité, je ne peux divulguer quoique ce soit. Je lui ai donné ma parole. Et comme j’adore le répéter : Mieux vaut avoir une parole qu’une langue. 

C’est à suivre.

Merci de m’avoir lu.
RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Tout un travail

78804090_10157007234777523_3782137686777659392_o
Tout un travail

Tout un travail

Bonjour tout le monde,

MVIMG_20191129_160930J’espère que vous allez bien et que vos projets se réalisent selon vos attentes. Pour ma part, je dois vous dire que ça avance lentement mais sûrement. En effet, comme vous le savez déjà, j’ai eu la chance de vivre une expérience formidable en compagnie de Phylactère, photographe et artiste professionnelle de grand renom, et de deux autres dames qui ont assisté à une séance photos de nudité artistique ici même à Québec. C’est-là une expérience qui restera gravée dans mes plus beaux souvenirs de l’année 2019.

Vous devez certainement vous douter que ladite séanceMariette a été vécue en prévision de trois éléments importants. Tout d’abord, il s’agit de pouvoir enrichir mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie  ainsi qu’à des réflexions portant sur la vie. Ensuite, permettre à une charmante dame de Québec de vivre sa toute première séance photo de nudité, et ce en tant que spectatrice et apprentie. Et, pour être franc avec vous, elle m’a semblée être satisfaite de sa journée. Enfin, une telle séance avait aussi pour objectif de vivre une telle séance pour une seconde fois.

En effet, j’ai eu l’opportunité de vivre une séance photo dans mon appartement avec l’aide d’un groupe d’artistes voilà plusieurs années. Une telle séance s’est faite sous le regard d’un photographe avec une orientation plutôt semi-érotique. Une orientation dans laquelle la vulgarité et l’obscénité y étaient totalement exclues. Ce qui est tout à fait normal vu l’optique de mon cheminement en tant que modèle vivant. Il y en a toujours été ainsi et jamais je ne changerai d’un iota à mon éthique  de travail.

IMG_20191117_130213Or, il m’est impératif de prendre le temps  nécessaire pour bien faire les choses. Voilà pourquoi je viens juste de sélectionner les vingt photos sur plus de trois-cents-trois et de les envoyer à ma collaboratrice afin de les retravailler pour les rendre à la fois le plus présentable que possible et de  rendre justice à notre recherche de l’excellence. Vouloir offrir le meilleur amène souvent une collaboration de longue haleine, une patience à toute épreuve et la foi en ses capacités. Une foi qui, comme  l’affirme  un sage du moyen-orient, transporte les montagnes. Mais, cela implique tout un travail.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec) Canada

Le résultat final est tout ce qui compte

Sanguine
Dessin réalisé par Philippe Hoarau de la France

Le résultat final est tout ce qui compte

Un dessin d’un modèle nu féminin prise en photo lors d’une séance de nudité artistique. Pour moi, il n’y a que peu d’importance que cela ait été fait à partir d’une photo. En effet, la qualité du résultat final est tout ce qui compte réellement. Certes, le fait d’assister à des séances avec des modèles vivants tant masculins que féminins donne un cachet plus conventionnel au travail. Néanmoins, cela n’enlève en rien au professionnalisme du dessinateur.

Humble opinion de votre humble serviteur

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Petite précision concernant la composition de mes poèmes

Petite précision

Petite précision concernant la composition de mes poèmes

Bon début de septembre tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bel été. Pour ma part, ce fut un été très reposant où j’ai pu me ressourcer tant physiquement que spirituellement. J’en ai aussi profité pour aller dans la belle ville de Matane afin de faire coucou à mon père adoré et adorable.

Il va de soi que j’ai composé de manière assez assidue mes poèmes et quelques articles sur mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Des articles qui portent souvent sur mes idées sur tel ou tel sujet afin de vous permettre de mieux me connaître et, fait intéressant à noter, à me connaître moi-même davantage.

Enrichir son bloguePour ce qui concerne les poèmes, vous avez sûrement remarqué que je les compose à la première personne du singulier et ce au féminin. Cette spécificité vient du fait que lesdits poèmes sont inspirés par des réalisations photographiques de mes collaborateurs européens, plus précisément d’Allemagne et un autre à Madagascar sans oublier ceux de la mère patrie qui est la France et quelques-uns du Québec.

La quasi totalité de ces réalisations photographiques sont faites à partir de modèles nus féminins. Or, pour conserver cette approche féminine, je me place souvent dans la peau du modèle afin d’imaginer, de ressentir et d’entrevoir ce qu’elle peut bien vivre en tenant compte du titre donné à la photo par son créateur.

Il s’agit d’un travail qui exige beaucoup de concentration et de minutie puisque le fait d’utiliser un mot inadéquat peut, à l’image de la mayonnaise, gâcher le tout. La cuisine est un art? La poésie l’est tout autant. La cuisine nourrit le ventre? La poésie nourrit l’âme. Et comme ma faim est sans limite, vous pouvez imaginer ce que ça me prend pour être un tant soit peu satisfait.

Je vous remercie de votre attention à mon égard.

Bonne semaine à tous et à toutes.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

P.S. Je vous informe que mes activités en tant que modèle nu reprendront bientôt.