Archives de tags | crimes

Se sentir bien

Se sentir être
Se sentir bien Texte de RollandJr St-Gelais Modèle : JenovaxLilith Photographe : Darkwood Photography Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/alive-847654565

Se sentir bien

Aujourd’hui, j’ai décidé de me sentir bien. Simplement comme ça, sans aucune raison. Être bien avec moi-même en dépit de mes erreurs, de mes fautes et de mes bêtises. Être bien sans demander pardon à qui que ce soit, ni à offrir mon pardon envers quiconque en ce monde.

J’ai appris que la vie est un long processus d’apprentissage qui se termine je-ne-sais-quand. J’ai appris que chaque personne doit poursuivre sa propre route et qu’elle est l’unique artisan de son bonheur et de son malheur. J’ai appris que l’être est plus important que les avoirs pour savoir ce qu’est d’être heureux. J’ai appris qu’il est inutile de parcourir le monde pour y trouver la beauté si je suis incapable de trouver de la beauté en moi.

J’ignore bien des choses de mon passé. Et, entre vous et moi, à quoi cela va-t-il me servir de le savoir? Ce qui a été fait ou non n’a pas d’importance puisque je vis en ce jour qui, peut-être bien ou pas, est le dernier. Qui sait? J’ignore ce qui arrivera une fois que mon âme aura quitté mon enveloppe charnelle. Bien des livres saints pour lesquels les crimes les plus horribles ont été commis racontent mille voies vers l’au-delà et pourtant, nul d’entre eux ne détient la vérité. Encore là, qu’est-ce que la vérité? La vérité de l’un diffère de l’autre.

Aujourd’hui, je me sens bien. Et c’est là tout ce qui compte pour moi. Être bien! Ici, maintenant en souhaitant qu’il en sera ainsi demain. Et, pourquoi pas? Car mon bonheur dépend de moi et de moi seul.

De RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Ce jour que je ne pourrai jamais oublier 

the_things_we_never_say_by_jenovaxlilith_ddvktbt-pre
« Ce jour que je ne pourrai jamais oublier » Photo par JenovaxLilith Photo par thisisnotbeauty Modèle JenovaxLilith https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/The-things-we-never-say-839099513

Ce jour que je ne pourrai jamais oublier 

 

Combien de temps es-tu parti? 

Combien de temps m’as-tu quittée? 

Appelé sous les drapeaux combattre en nos contrées, 

Combattre par tes armes de médecin cette terrible pandémie. 

 

Je ne me doutais guère de recevoir cette missive, 

Qui allait en mon cœur graver une plaie si vive, 

Quelques mots laconiques et sans émotions, 

Qui feraient en mon âme cette démolition. 

 

Ces mots noirs gravés sur du papier blanc, 

Qui allèrent rester en mon âme éternellement, 

Ces mots m’annoncèrent le sacrifice de mon héros, 

De mon ami, mon confident, mon amour parti tout là-haut. 

 

Je n’en croyais tout simplement pas les yeux, 

Me demandant ce que j’aurais fait de si mauvais? 

Me questionnant sur les péchés et crimes que j’ai fait? 

Pour que je sois si accablée tant par Dieu que par les Cieux. 

 

Je le revois encore dans son habit de jeune marié, 

Attendant que je lui sois présentée par mon regretté père, 

Au pied de l’autel de cette église où j’ai récité tant de belles prières, 

De l’autel où j’étais si heureuse de ce jour que je ne pourrai jamais oublier.

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

L’esclave

Esclave
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

L’esclave

 

Debout,
Parfois à genoux,
Corps de sa beauté jaloux,
Grâce féminine qui peut rendre fou.

 

Statue de cire,
Qui devant la bêtise,
Des hommes de bien mauvaise surprise,
Préfère se taire même si parfois elle aimerait en rire.

 

Immobile depuis des lustres,
Ne sachant que faire cela me frustre,
Car devant cette beauté de femme j’aimerais lui parler,
De mes souvenirs, de mes rêves et de mes illusions lui raconter.

 

Cachant ses yeux remplis de tristesse des miens,
Que je lui donnerais pour pallier la lacune de mes mains,
Je lui offrirais avec amour mon épaule afin qu’elle puisse enfin pleurer,
D’avoir vu tant de désespoir, de méchanceté et de crimes sans pouvoir se révolter.

 

Bras replié sur sa chevelure,
Reflétant la pureté de sa parure,
Parure de noblesse ayant traversé les barrières,
Barrières du temps et de l’espace ne craignant pas les enfers.

 

Esclave de chair, d’os et de sang
Toute immobile depuis sa tendre création,
Faite par un artiste esseulé avec une infinie précaution,
Statue de pierre brute à qui il lui donna la vie éternellement.

 

Esclave ayant pour devoir de nous rappeler,
Que malgré nos erreurs, nos réussites et notre bonne volonté,
Sur cette terre à vivre ensemble nous y sommes tous condamnés,
Et que peu importe les origines, les religions et autres lubies, il faut savoir s’aimer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je suis la sorcière

Je suis la sorcière

Magnifique photo réalisée par Tastethewine Modèle ? Elena

Je suis la sorcière

 

Je l’avoue, je suis la sorcière,
Et la croix tatouée est à l’envers,
Mes pouvoirs, je les retiens de ma mère,
Qui m’enseigna les secrets des plantes de la terre.

 

Des sortilèges, je vous ai jetés.
Au nom de mes sœurs bien-aimées,
Celles que vous avez faites périr sur les bûchers,
Au Nom de votre Dieu d’amour alors que vous êtes sans pitié.

 

De vos prières, j’ai répondu par mes incantations.
De vos craintes, vous m’avez répondu par une excommunication.
Et de vos rites insensés, je m’en moquais avec grande satisfaction.
En allant danser pour rendre grâce à mère Nature en parfaite communion.

 

Allez-y ! Torturez-moi ! Fouettez-moi pour me faire avouer,
Tous les crimes que vous avez faits et que je ne saurais m’accabler.
Ne craignant point la mort qui m’ouvre ses bras telle le ferait une sœur.
Allez-y ! Suppliciez-moi ! Écartelez-moi ! Car de la mort je n’en ai point peur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

La prisonnière

La prisonnière

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

La prisonnière

 

Née libre de famille noble,
Fière de porter riches bijoux et belles robes,
De descendance millénaire et tellement guerrière,
Où hommes et femmes apprirent à se servir des armes de guerre.

 

Guerrière mais avec un cœur généreux,
Afin que mon peuple puisse être heureux,
Ne craignant point mes lointains ennemis,
Ceux de toujours et ceux qui m’ont trahi.

 

Puis par une nuit sans lune ni étoile,
Ceux que je croyais fidèles me mirent un voile,
Et me vendirent comme esclave à vous gens sans foi,
Qui ne connaissent que l’immoralité en guise de loi.

 

Profitez de mon corps autant que vous le voulez,
Mais haut grand jamais mon âme vous réussirez à briser,
Abusez de mon intimité autant que vous le souhaitez,
Car je vous promets qu’un jour vous me le paierez.

 

Aujourd’hui, je suis votre esclave,
Mais bientôt, sur vous je serrerai mon enclave.
Et jamais vous n’échapperez à ma vengeresse colère,
Car en moi vit avant tout une femme de terre.

 

Un jour vos fils vous pleureront,
Pendant que les miens se réjouiront,
J’ai les yeux bandés et les bras attachés.
Mais un jour, tous vos crimes je vous ferai payer.

 

Reine trahie par les siens,
Guerrière surgira alors des enfers,
Et les y faire plonger fera mon plaisir,
Et, croyez-moi sur parole, je n’en aurai le sourire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada