Archives de tags | satisfaction

Juste un profil

Juste un profil Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Just-a-profile-725873774

Juste un profil

 

Il est samedi matin

Je me suis levé avec entrain.

Car, avec toi, j’ai passé une belle nuit.

Mais, je dois te quitter longtemps avant midi.

 

En effet, j’avais raconté à ma conjointe.

Que j’avais raté le train afin de la rejoindre !

Je prendrai celui prévu pour le départ de dix-heures.

J’imagine que cela ferait sans aucun doute son bonheur.

 

Heureusement que j’ai pu laver mes vêtements.

Car que de questions elle me poserait assurément !

Quelle étrange sensation de vivre deux amours irréconciliables,

D’éprouver un désir charnel sans pour autant me sentir coupable.

 

Quelle émotion indescriptible de connaître deux femmes différentes !

Dont leur beauté à la fois unique et légère les rend si extravagantes.

De suçoter à son épouse, « je t’adore », si tendre au creux de son oreille,

D’entendre sa maîtresse lui répondre « moi, aussi », c’est sans pareil.

 

Tu étais étendue sur ton lit.

Sans dire un mot, tu avais tout compris.

En voyant dans mes yeux l’éclat de la satisfaction,

Qui découlait bien sûr de notre plus secrète relation.

 

Rien en mon cœur ne peut combler ta si chaude présence.

À part, peut-être, mon épouse bien-aimée durant ton absence.

Tu avais deviné depuis belle lurette ma passion pour la photographie.

C’est alors que subitement, tu m’as montré ton côté le plus joli.

 

Comment avais-tu pu pressentir à cet instant ce que je désirais ?

Car, en toi, ô, chérie, tout est pureté maintenant et à jamais.

Quelle une muse fidèle, une amie soumise douce et docile !

Tu as tourné le visage pour me présenter ton superbe profil.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sorcière

Sorcière Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Wonderless Photography Modèle : JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/W-I-T-C-H-930436960

Sorcière

 

Sorcière ! Vous avez dit « sorcière » !

Vous osez m’accabler des maux sur cette terre.

Mais, qui sont les responsables des pires crimes de l’humanité ?

Seraient-ce les religions qui ont tué des innocents au nom d’un Dieu de bonté ?

 

Mon savoir et ma science n’ont que faire de vos superstitions.

Mes notions ont été transmises sur de nombreuses générations.

En effet, la nature a révélé aux femmes sages ses mille secrets,

Pour concocter des potions magiques et des remèdes parfaits.

 

Combien d’enfants ai-je sauvés d’une mort certaine ?

Alors que la chrétienté déversait toute la haine,

Face à mes consœurs et envers moi-même par jalousie.

En projetant devant ses brebis l’image d’une sainte qui prie.

 

Heureusement qu’il y a la saison automnale.

Celle où la fraîcheur éloigne de moi toute forme de mal.

La légère luminosité du soleil septembral sur les feuilles.

Indique avec certitude que ces dernières feront une boisson forte.

 

Qu’est-ce qui est plus efficace que des extraits de potiron ?

Pour apprêter mes délicieux breuvages pour les garçons.

Quoi de plus sûr que de l’écorce de bouleaux ramassée à la file,

Pour mijoter de doux nectars afin de rallumer le cœur des jeunes filles.

 

Oui, sans aucune gêne, je suis bien une sorcière.

Et, je l’avoue, de tout mon être, de toute mon âme, j’en suis fière.

Vous avez certes deviné. Je suis évidemment cartomancienne à mes heures.

Toutefois, c’est pour ma propre satisfaction et pour votre grand bonheur.

 

Reconnaissez-le ! Confessez-le ! Vous redoutez mes pouvoirs.

Vous croyiez vivre dans la clarté alors que vous êtes dans le noir.

Soyez rassurés ! Sincèrement, je ne vous en veux pas.

Car, on craint toujours ce qui est différent de soi.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ta peau d’ébène

Ta peau d’ébène Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source ; https://www.deviantart.com/gb62da/art/He-told-me-to-wait-in-this-way-926562867

Ta peau d’ébène

 

Ô, ma chérie.

Tu es tellement jolie.

Je t’attends dans notre lit.

Où, toi et moi, nous passerons la nuit !

 

Quel désir si inavouable !

Quel plaisir quelque peu coupable !

De ma patience, en subir, j’en suis incapable.

Car j’ai si envie de te prouver que je suis capable.

 

De te satisfaire comme un Dieu.

De te démontrer ma virilité plein les yeux.

De te faire découvrir mon talent que m’ont offert les cieux.

Une telle jouissance sera le summum de tout ce qui est merveilleux.

 

Ô, mon amour.

Rejoins-moi maintenant pour toujours.

Tu l’ignores, mais je t’aime comme les premiers jours.

Te souviens-tu ? Je t’avais fait bien rire avec mes nombreux tours.

 

Les années sont bien entendu passées.

Mais, mes sentiments pour toi sont à jamais restés.

Tu es aussi magnifique que la première fois où je t’ai rencontrée.

L’instant où, avec grande délicatesse, sur ton cou, je t’ai embrassé.

 

Ta peau d’ébène est tellement agréable à caresser.

Comment pourrais-je, serait-ce un seul instant, m’en lasser ?

Et ton corps élancé, chaque fois, le découvrir, l’admirer et l’explorer !

Le rideau de notre chambre est tiré afin que la lune puisse l’éclairer.

 

Sois rassurée ! J’irai légèrement.

Pour ta satisfaction, je serai très prudent.

Pour ton plus grand bonheur, j’irai si passionnément.

Avec mon savoir-faire, tu seras au septième ciel assurément.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Elle était penchée

« Elle était penchée » Poème de Rolland Jr St-Gelais Dessin par Noble Roro de la France

Elle était penchée

 

Je suis allé aux « folies bergères »,

Afin d’admirer les talents d’une troupe passagère,

Tenue par des dames fort jolies et de diverses cultures.

Des artistes de charmes costumées de flamboyantes parures.

 

Que de magnifiques mélodies et des chansons jusque-là inconnues,

Des pièces au rythme endiablé interprétées par ces femmes à moitié nues,

Ces airs qui me portèrent en des pays lointains peuplés de gens à la couleur d’ébène.

Ces chants si joyeux si entraînants qui me font danser jusqu’à en perdre mon haleine.

 

Un spectacle digne de l’Olympe et de ses dieux,

Qui s’offrait sans aucune retenue sous mes yeux bleus,

Une prestance accompagnée par un banquet gargantuesque,

Qui aurait pu être gravée pour la postérité sur d’anciennes fresques.

 

Vin capiteux et nectars au goût enivrants versés à profusion.

Mets délicats et plats raffinés qui comblèrent mon entière satisfaction.

Par souci de préserver mon honneur, j’ai évité de succomber à la gourmandise.

Car rien ne vaut à mon avis de fléchir au péché de la luxure, quoi que l’on dise.

 

Constatant le travail de la nature se faire librement,

Je me levai pour me diriger vers les lieux d’aisance prestement.

Sans dire un mot aux convives et dans un silence tel un monastère,

Je conduisis alors mes pas vers cette zone convoitée, pour me satisfaire.

 

Une fois le tout accompli en bonne et due forme,

Je retournai à ma table avec assurance d’un nouvel homme.

Mais, mon attention alla vers l’une de ces jolies dames peu vêtues.

 Elle semblait, en cet endroit jusque-là énigmatique, un peu perdue.

 

Elle était penchée cherchant je ne sais quoi.

C’est alors que je lui ai offert mon aide comme il se doit.

Elle avait égaré son porte-clés sur lequel se retrouvait un souvenir.

J’ai fouillé dans tous les coins pour dénicher ce précieux objet avec plaisir.

 

De mon regard perçant comme un aigle à tête blanche,

J’ai trouvé son trésor accroché sur la gaine collée à sa hanche.

Gênée d’une pareille inconscience de sa part, elle s’excusa avec regret.

Je lui ai répondu que je n’étais point son roi, mais son humble laquais.

 

Elle me fit alors une bise tellement chaleureuse,

Elle était, par mon aide si modeste, une femme heureuse.

Un baiser sur la joue allait sûrement rendre mes comparses jaloux.

Surtout prodigué par une danseuse à l’aspect si féminin et si doux.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Quel beau bijou !

Quel beau bijou ! Poème de Rolland Jr St-Gelais Dessin par Umciaumcia1 Source : https://www.deviantart.com/umciaumcia1/art/FEMALE-NUDE-AKT-GIRL-1789-PUSSY-PIERCING-743540574

Quel beau bijou!

 

Quel beau bijou!

Quel chef-d’œuvre j’ai découvert

Après t’avoir embrassée sous le sapin vert

Tu avais rougi lorsque je t’ai fait la bise sur tes joues.

 

Toi et moi, nous étions seuls pour la première fois.

Quel plaisir d’avoir partagé avec toi ce moment magique !

En cette période des fêtes, ce temps de joie et de contes féériques.

Je t’avais fait présent de ce cadeau qui, je l’avoue, un peu m’étonna.

 

Je te connaissais bien pour savoir quels étaient tes goûts.

Nous avons vécu tellement d’étranges secrets pour l’éternité.

Depuis la soirée en un lieu interdit où toi et moi avons été invités.

Tu avais si souvent des idées coquines qui m’amusèrent beaucoup.

 

Que pourrais-je bien t’offrir pour Noël ?

Quelque chose de bien spécial qui serait un pur joyau.

Mais qui serait aussi très fragile et bien pour ta jolie peau.

Et qui saurait plaire à celle que j’aime, ô, toi, ma chérie, ma belle.

 

En me promenant sur les rues de Paris.

J’ai trouvé une joaillerie qui m’était inconnue.

J’y suis entré et là il y avait tout ce que j’ai voulu.

Un bijou qui rendrait honneur à ton charme qui éblouit.

 

Une dame aux allures libertines avec une silhouette divine.

S’est approchée vers moi afin de répondre à mes nombreuses questions.

Elle écouta avec calme à mes interrogations et me donna entière satisfaction.

Elle me proposa ce bijou aux contours si délicats et à la taille tellement fine.

 

Voilà mon humble cadeau pour souligner la nuit.

Où toi et moi avons fait l’amour sous la lune et les étoiles.

Alors que nous voguions sur la mer, le vent murmurant sur les voiles.

Un souffle si doux que nous nous sommes avec lenteur assoupis.

 

Un bijou que tu porteras en secret

Pour te souvenir comme je t’ai aimée

Et, pour le reste de la vie, je ne pourrai t’oublier

C’est avec toi que je veux être maintenant et à jamais.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada