Archives

L’importance du jeu des ombres

Ombre 3
Tous les dessins présentés dans cet article le sont avec la permission de Philippe Alliet de la France Site internet : https://www.philippealliet.com

L’importance du jeu des ombres

Bonjour tout le monde,

Il m’arrive souvent de discuter avec des artistes qui vivent sur le Vieux-continent, notamment en France et en Allemagne, où bon nombre de leurs œuvres inspirent votre humble serviteur dans sa poésie et ses proses. Il va de soi que j’ai toujours leur autorisation avant d’utiliser leurs réalisations au sein de mes articles. C’est-là une question de principe tant moral qu’éthique et même, fait à ne pas oublier, légal.

IMG_20200308_110856Au fil de mes découvertes, je m’aperçois que chaque artiste trace une voie qui leur est particulière laquelle agrémente de beaucoup mes recherches afin d’enrichir mon blogue. Certains d’entre eux réalisent de véritables petits et grands chefs-d’œuvre dont je ne peux absolument pas ignorer. N’allez surtout pas croire que mes barèmes soient des plus élevés. Inutile de vous faire remarquer que je ne suis pas un critique d’art professionnel et que mes connaissances dans ce domaine sont assez limitées.

Cependant, certaines œuvres m’interpellent plus que d’autres pour la raison qu’elles ont à la fois une simplicité indéniable, une originalité appréciable tout en suscitant des surprises intéressantes. C’est le cas des œuvres que j’ai trouvées dernièrement. Des œuvres réalisées par un dessinateur de la France et j’ai nommé Philippe Alliet.

Ce qui m’a le plus étonné dans les dessins que j’ai choisi de vous présenter c’est qu’effectivement ils contiennent ces trois composantes nommées dans le précédent paragraphe. À savoir la simplicité, l’originalité et de susciter une surprise des plus intéressantes à mes yeux.

Ombre 2Tout d’abord, quoi de plus simple qu’un dessin de nudité artistique ayant notamment le corps de la femme? Un dessin réalisé sans fard ni couleurs, mais avec un crayon de plomb. Un crayon qui fait surgir en moi bien des souvenirs de mon enfance et qui maintenant me présente ce qui était interdit à mes yeux de gamin, c’est-à-dire une femme nue. Une femme parmi tant d’autres mais qui par un désir de faire grandir l’art a accepté de montrer sa vulnérabilité par l’entremise de sa chair. Qui oserait contredire une telle vérité?

Ensuite, une originalité omniprésente tant dans le coup d’œil de l’artiste sur le sujet étudié que de sa manière de transposer ce qu’il voit sur le papier tout en tenant compte qu’il immortalisera ce corps retravaillé, remanié, refait à travers les mouvements parfois rapides, parfois lents et parfois saccadés de sa main. Des mouvements qui témoignent au fil des jours, des soirs et peut-être même des nuits de sa passion pour cet art. Mais, à vrai dire, serait-ce plutôt une vocation qu’une passion? En effet, un tel mode de vie que peut susciter le milieu du nu me fait voir en esprit un noble moine qui dans son abbaye enjolive les pages d’un livre de prières par ses dessins souhaitant susciter chez le fidèle un appel à l’élévation spirituel.

Enfin, les dessins que j’ai choisi de vous présenter ontOmbre 4 amené chez moi une surprise tout à fait inattendue. Une surprise qui a fait écho, tel un cri dans les montagnes, à une question essentialiste. Une essence qui est à la source même de mon intérêt envers lesdits dessins. Bref, qu’est-ce qui peut les rendre si intéressants si ce n’est que le jeu d’ombres au sein même de leur création par l’artiste. Souvenons-nous que l’artiste est, à l’image de Dieu, l’Être suprême qui tire son œuvre du néant afin de lui donner vie. Je dirais même une parcelle de sa vie.

Ombres 1Ici, le jeu des ombres sur chacun de ces dessins semble donner un certain mouvement sur la représentation du corps. Un mouvement figé sur papier par l’artiste avec la rapidité de l’éclair. Une représentation qui a eu lieu à un endroit précis et à une heure précise. Cela peut vous paraître étrange que j’écris un tel fait comme étant important. Je vous dirais que non seulement c’est important, mais que c’est même un élément fondamental, voir essentiel, dans la création de telles œuvres. Dites-vous bien que les résultats auraient été fort différents à un autre lieu et à une autre heure de la journée ou de la nuit, et ce même si la modèle nue est la même personne. En ce qui me concerne, les jeux d’ombres constituent une preuve indéniable de mon affirmation.

Merci infiniment à Philippe Alliet pour sa permission d’utiliser ses dessins.

Merci à vous tous pour votre assiduité à suivre mes publications.

Merci vous tous pour avoir lu ce présent article.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Présentation de Amani Lizah Glaise

Présentation de Amani Lizah Glaise

Capture3Autodidacte dans l’art de peindre à l’encre et à l’aquarelle depuis février 2018, le nu artistique s’est imposé à moi tel un nettoyage en profondeur de tous les traumatismes du passé. Ce fut un passage en revue des instants mal vécus dans la chair et ma volonté était de transcender cela. Pour moi, il n’était pas question de remuer la souffrance, mais de surmonter les obstacles afin de me permettre d’aller de l’avant et de mieux accepter les failles de mon existence.

Pendant deux ans, ce fut un travail quotidien deCapture4 trouver une technique propre, apportant une touche de vivacité et de profondeur dans mes dessins et peintures. Une recherche aussi bien picturale que liée à la réflexion, une lourde introspection pour me diriger vers une forme de libération dans l’expression de mon être. Puis, courant 2019, j’eus l’opportunité de recevoir des modèles féminins lors de séances de poses. Il était question pour moi, de « toucher » l’essence de la féminité, ceci afin de pouvoir se réapproprier cet espace pollué, d’en accepter également les parts d’ombre et mieux y distinguer la lumière qui en émane.

Capture1Puis, rapidement, des modèles masculins se sont présentés à moi afin que je travaille en collaboration. Il m’était impossible d’un point de vue pratique et même psychologique de mettre en place des séances de poses comme j’avais pu le faire pour les modèles féminins. C’est donc à partir de photographies personnelles que j’ai pu « toucher » l’essence masculine, ce qui m’a permis de me détacher des aspects purement négatifs vécus à travers l’homme. Cette nouvelle démarche, ressentie comme une forme de réconciliation, m’a amenée à ne plus considérer l’homme comme un ennemi potentiel mais bien comme un égal, aussi fragile dans la nudité, prompt à donner de lui en confiance et en simplicité.

Travailler dans ce domaine demande, il me semble,Capture2 beaucoup de respect de part et d’autre. L’ancienne « victime » qui se sauve elle-même en devenant artiste, pose son regard sur cet autre, féminin ou masculin, décryptant ce qu’elle en perçoit en traits et en couleurs, d’un geste nerveux et concentré. Assumer et accepter le processus de guérison incluant la volonté de rester fidèle à soi en se respectant pleinement désormais.

Signé : Amani Lizah Glaise

 

https://amaniglaise.wixsite.com/alg-art31/parcours-d-amani-lizah-glaise 

Article du 27/08/2019
https://amani-lizah-glaise.blogspot.com/2019/08/couvrez-ce-sexe-que-je-ne-saurais-voir.html

Présentation spéciale : Carole Boulanger de la Belgique

 

 

89542022_634109234070552_8097684198317359104_o

Présentation spéciale : Carole Boulanger de la Belgique

Bonjour tout le monde,

Parmi les artistes qui ont répondu à mon appel de collaborer à une série d’articles qui leur seraient consacrés au sein de mon blogue artistique, l’une des premières a avoir accepté d’y répondre réside dans le pays du peuple le plus brave de toute la Gaule. Un peuple qui a su au fil des siècles se tailler une place enviable dans les domaines artistique et culturel. L’on a qu’à penser à Pieter Bruegel l’ancien et plus près de notre époque à Georges Rémi, plus connu sous le pseudonyme de Hergé, et encore à plusieurs autres. Or, c’est peut être une idée fausse que mon esprit s’est faite, le milieu du nu artistique me semble être moins populaire en Belgique tant du côté des Wallons que celui des Flamands.

Fort heureusement, et par une coïncidence formidable, j’ai eu la chance de faire la connaissance d’une jeune artiste-peintre originaire de la Wallonie. Une artiste-peintre qui par une passion indéniable pour la peinture a réussi à créer des œuvres d’art tout simplement hors de l’ordinaire. J’ai déjà eu l’opportunité de rédiger un article sur quelques-unes de ses œuvres au sein même de ce blogue. Mais, souhaitant réaliser quelque chose de complètement différente, je désire ici lui laisser la parole. Que sa parole vous donne un aperçu de qui elle est et de son parcourt en général.

« Je suis née en Belgique en 1978, je suis passionnée par la peinture et surtout la couleur depuis mon enfance. Diplômée de l’académie des beaux-arts de Liège en 2003. Ce qui ma permis d’exposer dans plusieurs endroits. Une galerie à Paris ma ouvert des portes et j’espère continuer sur cette voie. J’exprime mon regard sur la société par une mise à nu. Étant une artiste toute en rondeur, j’exalte au travers du corps nu l’ensemble des sentiments et je matérialise cette émotion sur la toile par l’intensité des couleurs et les matières. »

Signé : Carole Boulanger de la Belgique

Présentation de RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

Invitation à tous !

IMG_20200308_110856

Invitation à tous !

Bonjour à vous tous et à vous toutes,

J’espère que tout va bien pour vous et pour vos modèles. Pour part, je suis avec intérêt tout ce qui se passe dans le monde et dans mon pays en ce qui concerne la menace qui nous guette au quotidien. Cette période de déplacement limité a ceci de positif: il me permet de poursuivre la rédaction de mes articles au sein de mon blogue.

Ceci écrit, je souhaiterais rédiger des articles sur les artistes tant photographes que dessinateurs et leurs modèles qui ont eu l’amabilité de contribuer à la construction de mon blogue. Il y en a plusieurs parmi vous.

Bref, vous serait-il possible de composer un texte sur votre vie et sur vos parcours professionnels incluant les raisons d’avoir choisi le nu intégral? Je vous remercie infiniment pour votre collaboration à l’enrichissement de mon blogue.

Bonne semaine !

P.S. Il va de soi que la présentation de quelques-uns de vos réalisations accompagnant vos textes serait grandement appréciée.

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec)

Canada 

 

Une excellente oeuvre artistique digne de l’antiquité grecque

Pan de marbre
Pan de marbre ! Oeuvre artistique réalisé par Felix D’Eon de Mexico au Mexique https://www.deviantart.com/themalenudestock/art/Marble-Faun-833892165

Une excellente oeuvre artistique digne de l’antiquité grecque.

Bonjour tout le monde,

C’est avec un plaisir immense que je vous présente au sein de mon blogue dédié à la nudité artistique un magnifique dessin représentant l’une des plus grandes figures de la mythologie grecque, c’est-à-dire le dieu Pan.

Je dois faire mention de certains éléments propres au monde gréco-romain. Tout d’abord, la présence de la flûte de Pan symbolise une harmonie parfaite entre le dieu Pan le charme qui se dégage de son corps. Ensuite, ledit charme est un fait tout de même bizarre dans la Grèce antique où la perfection corporelle était non seulement de mise, mais démontrait à leurs yeux une pureté de l’âme. Ce qui est, vous en conviendrez avec moi, loin d’être logique tant sur le plan moral qu’au plan éthique de nos jours. Enfin, l’apparence jeune de cet adulte de ce Pan corrobore la grande importance de cet aspect de la vie non seulement pour les gens de cette époque mais également de nos jours.

Un dernier élément est le respect d’éviter toutes les formes d’anachronisme qui auraient pu mettre en péril la beauté inhérente de cette oeuvre. En effet, il aurait été aisé de réaliser un dessin d’un Pan tenant en ses mains une flûte et possédant des jambes de boucs sans tenir d’un risque d’anachronisme. Or, deux faits sont très honorables dans la réalisation de ce dessin. En premier lieu, le fait que ce modèle ne soit pas circoncis. Cela peut vous paraître sans importance, mais pour un œil averti cela en va tout autrement puisque la pratique de la circoncision ne faisait absolument pas parti des mœurs des peuples helléniques. En second lieu, le respect de la vision du dieu Pan. Un dieu qui symbolise la nature sauvage parfois innocente, parfois provocatrice, mais encore plus souvent indomptable. N’est-ce pas là l’image même de la nature que nous faisons de nos jours? Libre à vous d’y répondre.

Je vous remercie de votre attention !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada