Archives

Présentation spéciale : Carole Boulanger de la Belgique

 

 

89542022_634109234070552_8097684198317359104_o

Présentation spéciale : Carole Boulanger de la Belgique

Bonjour tout le monde,

Parmi les artistes qui ont répondu à mon appel de collaborer à une série d’articles qui leur seraient consacrés au sein de mon blogue artistique, l’une des premières a avoir accepté d’y répondre réside dans le pays du peuple le plus brave de toute la Gaule. Un peuple qui a su au fil des siècles se tailler une place enviable dans les domaines artistique et culturel. L’on a qu’à penser à Pieter Bruegel l’ancien et plus près de notre époque à Georges Rémi, plus connu sous le pseudonyme de Hergé, et encore à plusieurs autres. Or, c’est peut être une idée fausse que mon esprit s’est faite, le milieu du nu artistique me semble être moins populaire en Belgique tant du côté des Wallons que celui des Flamands.

Fort heureusement, et par une coïncidence formidable, j’ai eu la chance de faire la connaissance d’une jeune artiste-peintre originaire de la Wallonie. Une artiste-peintre qui par une passion indéniable pour la peinture a réussi à créer des œuvres d’art tout simplement hors de l’ordinaire. J’ai déjà eu l’opportunité de rédiger un article sur quelques-unes de ses œuvres au sein même de ce blogue. Mais, souhaitant réaliser quelque chose de complètement différente, je désire ici lui laisser la parole. Que sa parole vous donne un aperçu de qui elle est et de son parcourt en général.

« Je suis née en Belgique en 1978, je suis passionnée par la peinture et surtout la couleur depuis mon enfance. Diplômée de l’académie des beaux-arts de Liège en 2003. Ce qui ma permis d’exposer dans plusieurs endroits. Une galerie à Paris ma ouvert des portes et j’espère continuer sur cette voie. J’exprime mon regard sur la société par une mise à nu. Étant une artiste toute en rondeur, j’exalte au travers du corps nu l’ensemble des sentiments et je matérialise cette émotion sur la toile par l’intensité des couleurs et les matières. »

Signé : Carole Boulanger de la Belgique

Présentation de RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

Flasque

fb_img_157287155526476293867484461051.jpg
Dessin réalisé par Amani Lizah Glaise

Flasque

 

En cet instant,

Un peu de temps,

Où je me repose assis,

Car je suis fatigué moi aussi.

 

La journée a été dure,

À cueillir dans les champs,

Que m’a légué ma tendre maman,

Cueillir les fruits délicieux et mûrs.

 

N’en pouvant plus d’avoir si chaud,

En ce début d’un automne tellement beau,

J’ai décidé de retirer sans gêne aucune mes vêtements,

Et de me laisser rafraîchir au gré du temps et du vent.

 

Fier de mon corps pourtant si imparfait,

Dans ce monde rempli de gens se croyant parfaits,

Je me suis rappelé comme la vie est belle en ce lieu,

Maintenant que je suis seul et que je deviens vieux.

 

Me souvenant de mes anciennes conquêtes,

De mes tendres amours qui me hantent la tête,

Auxquelles je prenais un plaisir passionnel,

À les satisfaire tout autant qu’elles étaient belles.

 

Elles sentaient en elles la force de ma virilité,

Que me firent en cadeau mille et une divinités,

De ma hampe gorgée de sang et forte telle une bourrasque,

Mais l’âge me rattrapant dans ses filets, elle sera à jamais flasque.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Blogue de madame Amani Lizah Glaise :
https://amani-lizah-glaise.blogspot.com/

Une oeuvre remarquable : La femme nourrissant son père

Le sein
« La charité romaine » par Jules Lefebvre (1836-1911)

Une oeuvre remarquable : La femme nourrissant son père

L’image ci-jointe pourrait faire rire certains et en amuser même d’autres. En fait, il s’agit d’un tableau vendu à plus de 30.000.000 d’euros à un collectionneur qui en connaît toute la valeur. Il s’agit d’un pauvre vieil homme du temps de Louis XIV qui a été reconnu coupable d’avoir volé un pain et condamné à la peine de mort. Mais une mort tragique qui était de mourir de faim.

Sa fille ayant su sa peine demanda l’autorisation d’aller le visiter. À chacune des ses visites, les gardiens fouillaient minutieusement la jeune dame ainsi que le bébé de 6 mois qu’elle portait. Puis la laissait entrer, et ce une fois par jour! Au bout du quatrième mois, ayant constaté que le condamné n’est pas mort, ni n’avait maigri, les autorités décidèrent de le faire surveiller minutieusement et le constat fut fait. La fille est la seule visiteuse de son père.

Or, à chacune de ses visites quotidiennes, elle nourrissait son père au lait maternel destiné à son nourrisson. Informés, les juges au lieu de se fâcher et de la condamner furent pris de compassion pour cette femme devant l’amour qu’elle a porté à l’égard de son père mais également devant les émotions D.M.,Maroc, d’une femme face à la vie. En effet, d’une part, elle donnait la vie malgré sa propre souffrance et, d’autre part, elle désirait plus que tout la protéger au détriment de sa propre vie. Par conséquent, les juges ordonnèrent la libération à la fois du père et de sa fille.

C’est ainsi que ce fait hors du commun  arriva aux oreilles du grand et célèbre peintre qui, par un souci d’immortaliser cette fabuleuse histoire, décidera de réaliser cette peinture magnifique.

Cette histoire nous amène aujourd’hui à nous poser ces deux questions fondamentales de l’image de la femme : En premier lieu, est-elle seulement l’être frêle et fragile que nous utilisons selon notre bon vouloir ? Et, en second lieu, lui reconnaissons-nous toujours ses nombreux sacrifices pour sauvegarder la vie des êtres qui lui sont chers ?

Texte tiré de D.M. du Maroc

Tentatrices

51057902_2527102017303944_8152532055968710656_o

Superbe réalisation artistique de Fabienne Roques

 » Tentatrices « 

Superbe réalisation artistique de Fabienne Roques où la sensualité accompagnée d’une légère dose d’humour est présentée de brillante façon.

En tant qu’homme, et fier de l’être, je dois avouer que le sein d’une telle « tentatrice » m’interpelle grandement. En effet, on ne peut empêcher l’homme hétérosexuel que je suis d’être impressionné par une telle oeuvre.

Une oeuvre qui témoigne avec éloquence de la beauté à la fois du  » sein  » et celle de la femme qui, inconsciemment ou non, tente cet homme. Une telle tentation serait-il une invitation à aller vers cette autre, accessible ou non, afin de la connaître, de l’aimer, de la fréquenter, de l’épouser et de vivre en sa compagnie. Est-il utile de préciser que sans le charme féminin et l’influence de certaines parties de son anatomie, l’homme ne pourrait pas ressentir cette envie bien légitime qu’est celle de procréer ? C’est un pensez-y bien !

Merci de votre attention.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Un grand honneur

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un grand honneur !

Bon dimanche tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, tout est magnifique dans ma vie. En effet, j’ai découvert un bon petit restaurant situé tout près de l’église de ma paroisse. Cela est vraiment extraordinaire car, après avoir nourri mon âme de la Parole des Saintes Écritures, je peux satisfaire mon appétit de gourmet, si ce n’est pas plutôt de gourmand. De plus, le petit-déjeuner y est tout à fait succulent et servi par de charmantes jeunes dames. Que puis-je demander de plus en ce monde ?

logo_ccgv_smallerCependant, la cerise sur le sundae consiste à une excellente nouvelle qui me fait plaisir de partager avec vous. En effet, J’ai l’immense privilège de vous informer que j’ai été choisi pour modèle nu au sein d’un atelier qui aura lieu à Montréal le 4 décembre prochain. L’endroit est renommé à Montréal dans le milieu des arts populaires dans la métropole du Québec. D’ailleurs, on m’a informé qu’il y aura entre 20 à 30 artistes amateurs pour cette occasion. C’est vraiment un honneur que l’on me fait en me choisissant en tant que dernier modèle vivant (nu intégral) pour clore la session de l’année 20018.

Qui plus est! Une autre honneur m’a été faite car votre humble serviteur sera le sujet principal d’un reportage qui sera réalisé à cette occasion. Ledit reportage sera publié au sein d’un journal du web. À vrai dire, et pour expliquer plus en détails les raisons d’un tel reportage, ce sera plutôt ma passion en tant que modèle vivant (nu intégral) pour les écoles d’arts et les ateliers en art qui sera présentée au grand public. Un tel reportage se rapportera à deux aspects précis. Il y a d’une part, mon cheminement semi-professionnel dans un milieu où l’aisance face à la nudité et l’acceptation de sa situation physique sont certainement des prérequis de la plus haute importance. Et, d’autre part, le déroulement d’une séance de nudité artistique où je participerai en tant que modèle vivant sera filmé afin d’alimenter . Ce reportage aura donc lieu à la fois sous formes d’enregistrement vidéo et d’interview.

Bref, tout s’annonce très bien au plan artistique dans les semaines à venir.

C’est à suivre …

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Avis aux personnes intéressées habitants dans la région de Montréal.

Pour information :

https://www.ccgv.ca/formation/modele-vivant-ateliers-libres/