Archives

Que ce bonheur puisse éternellement te combler

Que ce bonheur puisse éternellement te combler (Bonne fête des pères) Poème de Rolland Jr St-Gelais

Que ce bonheur puisse éternellement te combler

 

 

 

Cela fera sous peu un mois que tu nous as quittés.

Vers un monde où tu verras toutes les personnes qui t’ont aimé.

Tu es maintenant avec ma tendre mère et mon défunt frère qui t’ont attendu.

Avec joie indescriptible, et dans un lieu de béatitudes, le moment venu.

 

Les bras tendus vers celui qui allait bientôt les rencontrer.

Tandis que dans le silence de mon cœur, j’ai simplement récité.

J’ai prononcé cette prière alors que tu écoutais ces doux mystères,

Que nous a enseigné depuis l’aube de notre foi, la sainte Église, notre Mère.

 

Quel mystère magnifique est celui de la résurrection !

Qui répond à la perfection celui de la divine incarnation.

Du Fils de Dieu qui est venu comme un être à la fois humain et divin.

Qui mettra un terme à nos craintes en établissant un règne d’amour sans fin.

 

Quel mystère incroyable est celui de l’ascension !

Qui nous fait découvrir la foi comme ultime raison.

« L’essentiel est invisible pour les yeux », disait Antoine de Saint-Exupéry.

C’est en toi Seigneur Jésus que se trouve la source infinie de la vie.

 

Quel mystère mystique est celui de la descente de l’Esprit saint !

Qui renouvelle notre foi, notre espérance et notre amour pour le prochain.

Du fait de sa présence silencieuse, il nous rafraîchit telle une brise légère.

Et nous rappellent tes sages paroles lorsque le Christ était sur cette terre.

 

Quel mystère vaste qu’est celui de l’assomption !

Qui unit Marie à son Fils qui nous a apporté la rédemption.

Puisses-tu, ô, papa adoré, être à jamais à leurs côtés.

Et pour tes nombreux descendants, sans cesse, intercéder.

 

Quel mystère unique est celui du couronnement de Marie !

C’est à toi, cher papa, que je pense lorsque je la prie.

Comme tu aimais réciter le rosaire après l’heure du souper.

Quelle chance incroyable que j’eusse de pouvoir t’accompagner.

 

Est-ce un miracle ou une pure coïncidence ?

Ne dit-on pas que la foi est à l’image de l’enfance ?

Tu avais décidé de partir une fois le rosaire récité.

Que ce bonheur puisse éternellement te combler.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Comme tu étais beau

Église catholique St-Joseph de Sept-Îles où les funérailles de mon père adoré eurent lieu le samedi 28 mai 2022

Comme tu étais beau  

 

Aujourd’hui la vie continue  

Grâce à toi, tant de choses j’ai vu.  

Tant d’expérience j’ai acquise  

De si belles prières que j’ai apprises.  

 

Les nuages passent dans le ciel  

Pour laisser passer un ange avec ses ailes  

Un être céleste qui rejoint son enfant et son épouse chérie 

Sans oublier ceux avec qui il a partagé l’ensemble de sa vie.  

 

Entends-tu ma voix qui va vers toi ? 

Toi qui m’as enseigné mes premiers pas. 

Je me rends compte d’une grande erreur  

Pour laquelle mon cœur en silence pleure.  

 

Je regarde en ce moment ta photo  

Et je me rends compte comme tu étais beau.  

Je n’ai jamais pensé te le dire avant ce jour  

Mais, dans mon cœur, je te le dirai toujours.  

 

De 

 

Rolland Jr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Un ange veillera sur nous

Un poème en hommage à mon père Rolland St-Gelais, décédé le 22 mai 2022.

Un ange veillera sur nous

 

Parfois aucun de tous les mots, 

Exprime la tristesse du pire des maux. 

Cette souffrance ultime de l’existence. 

Elle fait, hélas, partie de nos expériences.

 

Quelquefois, il vaut mieux se taire. 

Lorsque nous ne pouvons rien faire. 

Plusieurs auront de nobles pensées. 

D’autres regarderont vers le ciel étoilé.

 

Parents et amis verseront bien des larmes. 

Tous auront la mort au profond de leurs âmes. 

C’est un fait avéré que devant l’inévitable accompli.

Nous apprenons avec étonnement la fragilité de la vie.

 

Quelques souvenirs traverseront alors nos esprits. 

De douces mémoires qui apaiseront un peu nos envies.

Notre besoin, combien légitime, de crier notre grande douleur. 

En faisant face à la fatalité de nos destins pour atténuer nos peurs. 

 

Pourtant, les astres sont toujours là pour nous rappeler. 

Que rien n’est fini lorsque nos proches ont été appelés. 

En chacun de nous réside la parcelle d’une étoile. 

Qui, son heure arrivée, rejoindra le céleste voile.

 

Un ange est parti, telle une étoile filante, vers les cieux.

N’allez pas croire qu’il faut surtout lui faire nos adieux. 

Disons-lui du profond de nos cœurs notre plus grand amour. 

Il sera désormais là, maintenant, à jamais et pour toujours.

 

Une étoile de plus brille de tous ses feux au firmament. 

Un ange est allé trouver le chœur céleste assurément. 

Un homme a rejoint toutes les âmes qu’elle a aimées. 

Du haut des cieux, il veillera sur nous chaque journée.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais 

Québec (Québec)

Canada

 

Attends-moi avant de partir

Attends-moi avant de partir Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Pajunen Source : https://www.deviantart.com/pajunen/art/At-the-end-of-the-day-835126112

Attends-moi avant de partir 

 

Séparés par une route 

Qui sans cesse me déroute 

Séparés par le temps 

Qui sans cesse me rend dément.

 

Je compte les heures 

Et, cela me fait si peur 

Car il y a au bout du chemin 

Celui qui a changé mon destin.  

 

Un homme formidable 

Qui ne craignait pas le diable 

De l’affronter pour défendre ses enfants 

Et son épouse qui l’aimaient tant.

 

Un homme qui en chaque instant adore Dieu 

Et qui le remercie pour ce monde merveilleux 

Demande-lui d’attendre encore quelques jours 

Afin que je puisse aller te dire un chaleureux bonjour.

 

J’ai tellement hâte de te revoir 

Même si je sais que ce sera un « au revoir »

Je ferai les pas dans le corridor en pensant 

Que c’est toi qui m’as montré à marcher assurément. 

 

Les premiers pas que j’ai fait étaient pour aller vers toi 

Ces pas que je ferai resteront gravés au plus profond de moi. 

Attends-moi avant de partir que je puisse te voir sourire 

Ne part pas maintenant car cela me ferait tellement souffrir. 

 

Ton fils qui t’aime papa !

 

Rolland Jr St-Gelais 

Québec (Québec)

Canada 

C’est peut-être la dernière fois

C’est peut-être la dernière fois Poème de Rolland Jr St-Gelais photo par Pajunen Source : https://www.deviantart.com/pajunen/art/A-walk-in-the-forest-910390265

C’est peut-être la dernière fois

 

Aujourd’hui, je t’appellerai.

Pour la dernière fois. Qui sait ?

Te souhaiter un joyeux anniversaire.

Au plus merveilleux de tous les pères.

 

Tu as atteint un âge vénérable.

Semblable à une forêt parsemée d’érables.

Qui a connu les joies, les peines en toutes saisons.

Tu as travaillé afin de subvenir aux besoins de la maison.

 

Certes, tu es un homme imparfait.

Mais, qui possède un amour plus que parfait.

Ta présence a été plus t’apaisante pour notre chère maman.

Sans retenue, tu as toujours tendu ta main secourable à tes enfants.

 

Tu as connu le bonheur d’une famille nombreuse.

Même si la vie a volé certains membres de manière affreuse.

Est-ce le coup du destin ? Une volonté d’un Dieu vengeur ?

À bien y penser, j’aimerais bien être celui qui aurait cessé tes pleurs.

 

À l’impossible, nul n’est tenu ! affirme le dicton.

À cette occasion qui restera gravée dans mon cœur de fiston.

Je te dis ces quelques mots remplis de tout mon amour.

Pour te souhaiter un joyeux anniversaire en ce jour.

 

En mon âme d’enfant, un simple message résonne.

Un secret merveilleux qui n’est partagé avec personne

Je te remercie d’avoir toujours été présent dans ma vie.

C’est vraiment grâce à toi, cher père, si elle me sourit.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada