Archives

Souviens-toi de moi

Souviens-toi de moi Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par ErosTime Source : https://www.deviantart.com/erostime/art/1-919818268

Souviens-toi de moi

 

Souviens-toi de moi,

Quand je ne serai plus là.

Quand les jours de notre jeunesse,

Seront passés emportant toute cette tendresse.

 

Nous avons éprouvé tellement de plaisir,

Qui m’a fait admirer avec délice ton doux sourire.

Nous nous croyions seuls en ces lieux si mystérieux,

Comme si nous y étions de l’Olympe ses dieux.

 

Tu embellissais par ta présence ce magnifique jardin,

Qui parfumait ton corps lorsque tu y étais chaque matin.

Souviens-toi, ô, mon amour, de ce petit refrain !

Que je fredonnais en te tenant par la main !

 

« Comment te le dire, ô, ma chérie ?

C’est toi qui es, en ce monde, la plus jolie. »

De mon côté, je me rappellerai ce cliché extraordinaire.

De tes seins que j’avais photographiés alors que nous prenions l’air.

 

Souviens-toi de ces instants de bonheur, ô, ma belle,

Lorsque j’extirperai de mon enveloppe charnelle.

Mon âme meurtrie pour rejoindre mes lointains aïeux,

Je te ferai avec mon cœur la bise avant de te dire adieu.

 

Ce mal étrange qui me ronge le cœur,

Je devrai seul l’affronter malgré mes peurs.

Souviens-toi de moi comme tu me l’as promis,

Car bientôt je laisserai la beauté de la vie.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

À demi nue

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

À demi nue

 

Bonjour chérie,

As-tu bien dormi ?

Toute la nuit, tu étais si secouée.

Des mots étranges, tu as sans cesse répété.

 

Étais-tu sous l’emprise d’un envoûtement ?

Je voulais te serrer dans mes bras tendrement.

Mais, tu me repoussas avec grande violence.

Quelqu’un a-t-il volé ta douce innocence ?

 

Ne sachant que dire, que faire.

J’ai pu que te laisser dans cet enfer.

Tout en veillant sur toi tel un amant prévenant.

Épiant tes moindres faits et gestes prudemment.

 

Écoutant le son constant de la sonnerie.

De la pendule qui, par ses tictacs, me gardait en vie.

Jusqu’à l’aube annonçant en silence une nouvelle journée.

Où tu as ouvert les yeux et de mes craintes enfin terminées.

 

Comme tu es belle malgré cette nuit blanche,

Tu es recouverte d’un drap de satin jusqu’aux hanches.

Me laissant admirer l’auréole de tes seins,

Une véritable bénédiction, gracieuseté des saints.

 

Cela fait maintenant plusieurs années que nous sommes ensemble.

Je n’ai jamais eu la chance de te voir ainsi, il semble.

Comme tu es magnifique à demi nue.

Un être angélique tombé des nues.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

L’amour blesse

L’amour blesse Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Love-hurts-918738894

L’amour blesse

 

Voilà maintenant quelques jours,

Que tu as quitté ma vie pour toujours !

Je ne sais plus quoi faire, quoi dire,

Pour que mon cœur puisse arrêter de souffrir.

 

J’ai longtemps attendu, assise dans le salon, ton appel.

En me souvenant qu’avec toi comme les nuits étaient belles.

Que ferais-je de cette vie si triste alors que tu n’es plus là ?

Il y a tant d’idées sombres et de soleils noirs au plus profond de moi.

 

Je pense à une jolie chanson qui était souvent diffusée,

Sur le poste de radio de mes parents qui m’avait alors bien amusée.

Je ne pouvais guère imaginer comme les paroles étaient si vraies.

Mais, je me rend-compte comme cela est réel quand le mal est fait.

 

Oui, comme l’amour véritable blesse.

Surtout lorsque j’ai tant besoin de tes caresses.

Que me reste-t-il pour me consoler de cette peine ?

De cette douleur incessante qui coule dans mes veines.

 

Prenant d’une main fragile cette fleur que tu m’avais offerte.

Je la passe sur mon avant-bras en admirant sa tige si verte.

Une rose tellement vivante alors que mon âme se meurt.

Et à chaque pétale que j’enlève, c’est un peu moi qui pleure.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Votre beauté est éternelle

Votre beauté est éternelle Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo de JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Salt-Flats-915084325

Votre beauté est éternelle

 

Ô, ma toute belle !

Comment pourrais-je vous dire ?

Par des mots simples ce que je désire !

Comme votre élégance est à mes yeux éternelle.

 

Votre charme est à mon tendre regard si unique.

Que je ne trouve point en mon âme les divines paroles.

Ces déclarations qui seront gravées tel un trésor qui jamais ne s’envole.

Me priver de votre grâce serait pour moi un drame fatidique.

 

Certes, c’est une triste réalité que le temps passe inexorablement.

Il en est ainsi de chaque époque pour les êtres vivants sur cette terre.

Certains possèdent un cœur de chair et d’autres en ont un de pierre.

Mais, votre présence en mon for intérieur restera tel un feu ardent.

 

Vous êtes étendue sur ces étranges plaques de sel.

Dans l’une de ces régions qui me sont vraiment inconnues.

Je l’admets volontiers bien que j’avance en âge, je n’ai pas tout vu.

Qui sait ? Un jour, un ange par pure bonté me prêtera-t-il ses ailes ?

 

Mais, une chose est évidente, vous êtes toujours la plus jolie.

Votre corps si resplendissant est un véritable plaisir pour mes yeux.

Il ne m’en faut guère plus pour être en ce jour un homme heureux.

Il est maintenant l’heure de tirer les rideaux et de vous dire « bonne nuit ».

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon aventure

Mon aventure Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Work-is-done-915256884

Mon aventure

 

Laissez-moi vous raconter.

Ce qui m’est arrivé au cours de cet été.

Je suis allé me promener à la belle campagne.

Avec, dans mes bagages, une bouteille de champagne.

 

Libre comme l’air, je parcourais les villages environnants.

En profitant du bon temps tout en découvrant des gens étonnants.

Toujours le sourire aux lèvres, ils témoignèrent d’une joie de vivre remarquable.

Puis, soudain, j’y ai trouvé une auberge où l’on y servait de mets savoureux aux tables.

 

Ventre affamé n’a point d’oreilles ! dit-on. Bel endroit pour y prendre un repas.

Pourquoi voyager si on ne peut pas déguster de ces régions leurs meilleurs plats ?

Ne pouvant résister davantage, j’ai succombé à la tentation de la gourmandise.

En ne me doutant pas que j’y allais y vivre une féérique surprise.

 

Aussitôt arrivé en ce lieu fort sympathique, je me dirigeai près du foyer.

Un feu abondant permit à l’humble visiteur que je suis de s’y réchauffer.

Une grande dame de belle allure vint alors à moi avec un je-ne-sais-quoi.

Pour m’offrir une boisson de cette contrée qui d’un bouquet exquis m’étonna.

 

En guise d’entrée, je pris un potage propre à cette adorable région.

Suivi par une tranche de viande de sanglier avec quelques lardons.

Le tout accompagné de légumes qui agrémentèrent ce festin de leurs saveurs.

Cependant, je ne prévoyais pas le dessert qui allait venir en pareille heure.

 

Dans un silence absolu, après avoir versé quelques rasades de ce nectar délicieux.

Mon hôtesse ferma à double clé les portes afin que nous soyons les seuls en ce lieu.

Se retournant vers moi, elle me fit signe avec sa main de la suivre sans plus attendre.

Jamais de ma vie, j’aurai pensé, en aucune occasion, connaître un moment si tendre.

 

 

Sur la paille fraîchement étalée, elle s’était étendue frêle et nue.

De toute mon existence, rien n’était plus beau que j’avais vu.

Dans un élan de passion, nous avons succombé à la luxure.

Comme il fait bon de vivre à la campagne avec cet air si pur.

 

Mais, toute bonne chose a une fin ! disait ma défunte mère.

En effet, je devais me rhabiller avec en mon cœur un goût amer.

Ma balade alla bientôt se terminer en cette admirable journée.

Un jour qui restera pour toujours, en mon âme, gravé.

 

Avant de partir, il allait de soi lui demander mon addition.

Elle me répondit que mon savoir-faire suffisait en une telle occasion.

Que ma notoriété dans l’art de faire l’amour est connue des alentours.

Et qu’elle se remémorera de cet instant magique à jamais et pour toujours.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada