Archives

Puisque

Puisque
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Puisque

Puisque l’on ne peut empêcher les gens de penser ce qu’ils veulent sur nous raison de plus pour vivre la vie que l’on souhaite.

De serviteur RollandJr St-Gelais de Québec

Réflexion en ce dimanche 28 juillet 2019

 

rollandjrstgelais@modelevivantaquebec.com

 

Votre humble serviteur : RollandJr St-Gelais Adresse email professionnel : rollandjrstgelais@modelevivantaquebec.com 

 

Réflexion en ce dimanche 28 juillet 2019

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le mois de juillet vous soit satisfaisant. Pour ma part, je suis allé passer quelques jours en vacances dans la belle région de la Gaspésie plus particulièrement dans la ville de Matane où plusieurs membres de la parenté paternelle y résident. J’en profite non seulement pour aller prendre de leurs nouvelles mais aussi pour renouer avec la nature.

Par ailleurs, je profite aussi de mon séjour pour prendre du soleil, sentir la fraîcheur de la mer et savourer les délicieux fruits de mer. En effet, Matane est l’endroit par excellence pour renouer avec tout ce que mère-nature offre à chacun d’entre nous. Or qui dit nature dit bien évidemment une source intarissable d’inspiration non seulement pour la poésie mais également pour des réflexions à portée philosophique. D’ailleurs, certaines personnes ont fait mention de leur désir de lire davantage de tels textes au sein de mes publications. Au début, j’étais quelque peu réfractaire à une telle proposition. En effet, j’ai plutôt tendance à vivre ma vie sans trop me poser de questions puisque lesdites questions deviennent souvent un puit sans fond de réponses quelques fois utiles et d’autrefois inutiles. Autrement dit, vivre est la meilleure façon de trouver son propre chemin.

Cependant, je vous propose une liste de sujets auxquels il me ferait grandement plaisir d’élaborer une réflexion personnelle. Bien entendu qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive mais plutôt un ensemble de pistes où chacun d’entre vous pourrait y joindre son sujet de prédilection. Vous comprenez certainement que de telles publications enrichiraient de manière significative mon blogue consacré à la nudité artistique, la poésie et la photographie.

Voici donc la liste des sujets sur lesquels il me ferait plaisir d’élaborer :
1. La foi
2. La mort
3. L’amour
4. L’âme
5. La destinée humaine
6. Sa propre destinée
7. Les vertus cardinales : Sagesse, Courage, Tempérance et Prudence
8. Les vertus théologales : Foi, Espérance et Amour (Dans le sens de fraternel)
9. Pourquoi avoir choisi de faire autant d’études universitaires ?
10. Autres…
J’attends avec hâte vos choix et vos propositions. Portez-vous bien !
Merci de m’avoir lu.
RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Bon appétit

 

Sweet Home, Dana
« Bon appétit » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne

Bon appétit

 

Vas-y ! Bon appétit.
Mon amant, mon tendre chéri,
Savoure-moi jusqu’à satiété,
Tu sais bien comme j’aime me faire manger.

 

Je me suis préparée,
Pour être ton plat de résistance,
En ayant depuis longtemps perdu mon innocence,
Car rien ne me procure autant de plaisir que d’être appréciée.

 

J’ai pris une douche chaude,
En récitant mes prières telles des laudes,
En pensant à mes péchés ceux que j’ai fait et que je ferai,
Car rien en ce monde ne vaut le coût d’être pour toi bien préparée.

 

Je suis maintenant étendue,
Sur le grand sofa entièrement nue,
Jambes écartées pour mieux recevoir ta langue,
En ma zone intime qui n’attend que toi alors que tu m’harangues.

 

Déjà coule en cette zone cachée et humide,
Long fleuve sortant de mon corps de femme timide,
Ne te gêne pas car tout est là juste pour toi en ce moment,
Colle tes lèvres sur les miennes qui te désirent depuis tout ce temps.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le train arrive

Le train arrive
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Le train arrive

 

Enfin, ce jour est arrivé.
Cette nuit est enfin terminée,
Une nuit où tu étais dans mes pensées,
Quand va-t-il revenir? J’ai si souvent répété.

 

Dans le secret de mon être et de mon cœur,
Te perdre pour toujours voilà ce qui était ma peur,
Car en cette région sauvage rien ne pouvait me rassurer,
Combien de fois seule dans notre lit conjugal j’ai pour toi pleurer?

 

Il suffit d’un moment de grâce,
Pour dans l’oubli nos malheurs s’effacent,
Et que disparaissent nos douleurs si éphémères,
Voilà bien ce que me disait dans sa sagesse ma défunte mère.

 

Ça y est, je l’entends.
Il surgit tel un coup de vent,
Il crie sur ses rails tel d’un noble lion rugissant,
Le train arrive ? Ainsi nous pourrons ce soir faire l’amour allègrement.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

La pose tout simplement

La pose tout simplement

La pose tout simplement
Avec la permission de Phillipe Hoarau

Magnifique dessin réalisé par Phillipe Hoarau

Sanguine Format 40X30

Pièce découverte par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Un exemple parfait

Un exemple parfait

Un exemple parfait
Magnifique photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Un exemple parfait de perfection

Rien à rajouter sinon félicitations à la fois au photographe et à son modèle

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Me suivras-tu ?

Me suivras-tu
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Me suivras-tu ?

 

Bonjour ! Bonjour toi !
As-tu bien dormi sous mon toit ?
Il est déjà tard mon ami, tu le sais ?
Allons nous promener sous le soleil de mai.

 

Tu sais, j’ai longuement pensé à nous cette nuit,
Allons-nous être ensemble pour toute notre vie ?
Depuis notre enfance que nous nous connaissons,
Que dire du temps qu’en secret nous nous côtoyions ?

 

Te rappelles-tu ces baisers sous l’arbre du jardin ?
Alors que grande était ta gêne de me prendre par la main,
Sous le regard de mes parents aimant voulurent que mon bonheur.
Dans le fond de leurs âmes, je sais qu’ils t’aimaient de tous leurs cœurs.

 

Puis, nous avons grandit de corps mais pas toujours sages,
Car folies de jeunesse forment les gens avançant en âge,
Que de bêtises avons-nous accomplies en riant,
Alors que nous étions que des adolescents.

 

Devenus adultes, choses devinrent sérieuses,
Car je souhaitais être avec toi vraiment heureuse.
Études accomplies, nos destinés semblèrent être toutes tracées.
Venus alors vivre dans cette ville où se trouve cette cathédrale aux tours élancées.

 

Ne serait-il pas temps d’unir notre amour par un serment ?
Sache mon chéri que mon amour envers toi durera éternellement.
Et devant Dieu et tous les hommes sur cette terre, je te jurerai fidélité.
Puisqu’au premier jour où avec tendresse inoubliable, je t’ai toujours aimé.

 

Me suivras-tu sur ce parvis, devant cet autel ?
Toi qui m’as dit que je suis à tes yeux la plus belle.
Me suivras-tu dans mon désir de fonder un doux foyer ?
Afin d’être ensemble à chaque jour et de sans cesse nous combler.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Lumière dans la nuit

evening_light
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Lumière dans la nuit

 

Ma belle Victoria,

Toi avec qui je voyageas,

Si tu savais comme je m’ennuie,

De ton sourire qui m’avait si ébloui.

 

Ce que je t’aurais donné avec coeur,

Si seulement de moi tu en avais point peur,

Car je sais qu’au fond de toi, tu ignores qui je suis,

Un homme qui craint de vieillir seul même lorsqu’il prie.

 

Dans cette soirée qui semble être éternelle,

Je ferme mes yeux endoloris et je te vois ma belle.

Je t’avais demandée que nous soyons frère et sœur au jour de l’An,

Mais en réalité je désirais réellement que nous soyons amis et amants.

 

Tu peux me traiter de con et de fou,

Et, je dois avouer que c’est un peu vrai.

Car de toi, sans cesse je t’aimerais à jamais.

Même si toi et moi ne ferons jamais un « nous ».

 

Je rêve de cette soirée,

Où  je pourrai enfin t’embrasser,

Te caresser pour ton plaisir  et pour combler mon désir,

Effleurer avec ma bouche cette zone humide afin d’en jouir.

 

Goûter à la lumière de cette bougie la saveur exquise de tes lèvres,

Et faire semblant que je sois un puceau et toi que tu sois encore vierge.

Frère ou sœur de coeur, amis ou amants ? Voilà la question que je te pose.

Réponds-moi !  Pardonne-moi si pour une dernière fois j’ose.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La jarre fêlée

 

La jarre fêlée

En Chine, un porteur d’eau possédait deux grosses cruches, chacune d’elle pendante aux extrémités d’une solide perche qu’il portait sur ses épaules. L’une des cruches était fêlée, tandis que l’autre était parfaite et livrait toujours une pleine portion d’eau. À la fin de la longue marche du ruisseau à la maison, la cruche fêlée arrivait toujours à moitié pleine.

Tout se passa ainsi, jour après jour, pendant deux années entières où le porteur livrait seulement une cruche et demi d’eau à sa maison. Évidemment, la cruche qui était sans faille se montrait très fière de son travail parfaitement accompli. Mais la pauvre cruche fêlée était honteuse de son imperfection, et misérable du fait qu’elle ne pouvait accomplir que la moitié de ce qu’elle était supposée produire.

Après ces deux années de ce qu’elle percevait comme étant une faillite totale de sa part, un jour, près du ruisseau, elle s’adressa au porteur d’eau : « J’ai honte de moi-même, à cause de cette fêlure à mon côté qui laisse fuir l’eau tout au long du parcours lors de notre retour à votre demeure.»

Le porteur s’adressa à la cruche : « As-tu remarqué qu’il y avait des fleurs seulement de ton côté du sentier, et qu’il n’y en avait aucune du côté de l’autre cruche ? C’est que j’ai toujours été conscient de ta fêlure, et j’ai répandu des semences de fleurs seulement de ton côté du sentier. À chaque jour, tu les as arrosées. Durant ces deux années, j’ai pu cueillir ces jolies fleurs pour décorer notre table. Si tu n’avais pas été comme tu es, nous n’aurions jamais eu cette beauté qui a égayé notre maison.

Auteur inconnu !

P.S. J’ai voulu mettre un peu de philosophie afin de démontrer que le corps sans l’âme est semblable à un arbre sans sa sève.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Pensées bleues

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Pensées bleues

 

Dans le cœur des amoureux

Un foyer brûle pour gens chaleureux

Bien calmement avec grande sérénité

Comment si il était là depuis des éternités.

 

Doux rêves peuplent leurs sommeils

Rêvant à des lieux aux mille merveilles

Le temps n’a plus d’importance

Car l’essentiel c’est la romance.

 

Un temps pour jouir d’un répit

Un moment d’un bonheur sans prix

Où rien n’a plus de valeur que sentir

Les bras qui reçoivent nos long soupirs.

 

Nulle part en ce monde existe

Un tel temps tellement propice

Pour s’harmoniser avec l’être aimé

Avant de ce monde parfois bizarre quitter.

 

Mais quoi de plus beau que l’amour?

Implanté dans nos cœurs par les cieux

Qui alimente avec générosité les pensées bleues

Comme ce fut hier, aujourd’hui, demain et pour toujours.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec