Archives

Dans le noir

Dans le noir
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dans le noir

 

J’ai une drôle d’envie,
Ce n’est peut-être pas la première fois,
Une envie à laquelle ne m’empêche guère ma foi,
Et pour être franche avec toi, plus j’y pense plus je souris.

 

Une envie ? Un fantasme ? Un peu des deux.
Je t’invite de bon cœur à la vivre avec-moi si tu le veux,
Un rêve qui restera gravé dans nos mémoires lors des vieux jours,
Quand toi et moi vivrons loin de tous ces gens qui maintenant nous entourent.

 

Viens avec moi dans mon appartement si modeste,
Car j’aimerais tant te faire connaître mes tendres caresses,
Avec belle patience, avec grande douceur, avec toute ma délicatesse,
Je te masserai telle une professionnelle de la tête jusqu’à tes si belles fesses.

 

Mais, avant d’accomplir mille péchés de la chair.
J’ai quelque chose à te proposer et qui va sûrement te plaire,
Apporte avec toi ton appareil photo celui que tu préfères le plus,
Car, en cette nuit romantique, j’en suis certaine, tu en auras plein la vue.

 

Je porterai avec fierté mon manteau de cuir,
Celui que tu m’as offert pour l’anniversaire de mes vingt ans,
Que toi et moi avions fêté dans un restaurant il n’y a pas si longtemps,
Pour ensuite passer un bon moment au cinéma ou nous avions eu le fou-rire.

 

Et pour ton bonheur mais aussi le mien,
Je mettrai en dessous de ce manteau absolument rien,
Si ce n’est que mon slip lequel sera descendu jusqu’aux genoux,
Dans le noir aura lieu ce prélude avant de commencer à s’amuser comme des fous.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un clin d’oeil à King Crimson

Un clin d’oeil à King Crimson

Bonjour tout le monde,

J’ai le plaisir de vous présenter une vidéo mettant en vedette la prestation du groupe quasi mythique dans le domaine du rock progressif : King Crimson. Un groupe originaire de Grande-Bretagne dont sa réputation a largement dépassé les frontières européennes. Comme quoi la musique est la seule langue qui peut unir les peuples sur cette terre.

Certaines personnes doivent se questionner à savoir la raison d’une telle publication au sein de mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Une question bien légitime, je l’admets volontiers. Ce à quoi je peux vous répondre qu’une telle publication réside sur deux aspects interdépendants l’un de l’autre.

En premier lieu, la musique est l’art par excellence puisqu’elle peut à la fois transcender les réalités auxquelles les êtres humains sont confrontés depuis la nuit des temps tout comme elle peut les décrire à la perfection afin de leur permettre de la affronter. Dit autrement, cet art a été une bouée de sauvetage pour l’ensemble de l’humanité depuis toujours.

En second lieu, les plus belles pièces de théâtre dans lesquelles la nudité a été présente furent accompagnées par des oeuvres musicales grandioses. L’on a qu’à penser à la pièce maitresse de Richard Wagner intitulée Walkyries qui en constitue l’exemple parfait. Par ailleurs, je me rappelle d’avoir assisté à une pièce de théâtre ici même à Québec dans laquelle les participants furent habillés en costume d’Adam. Renier un tel fait serait porter ombrage à ma volonté de construire un blogue avec une honnêteté intellectuelle et un professionnalisme sérieux.

King Crimson
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Il va de soi que cette magnifique photo réalisée par mon ami Rick B., d’Allemagne a fortement influencé ma décision de rédiger un tel article au sein de mon blogue. Une photo qui, comme bien d’autres dans sa collection, mérite d’être appréciée par mes lecteurs et mes lectrices. Comment aurais-je pu faire autrement ?

Merci infiniment pour assiduité.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Juste une accolade

Juste une accolade
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Juste une accolade

 

La vie peut parfois nous sembler très grise,
La vie peut parfois nous faire de belles surprises,
La vie peut parfois nous être très difficile à supporter,
La vie peut parfois nous être vide d’un amour à trouver.

 

Quoi de plus pénible d’être prisonnier de nos pensées?
Quoi de plus cruel de se sentir enchaînés et ne pas se libérer?
Quoi de plus mortel que ces regards qui nous fuient ou de nous rient?
Quoi de plus insignifiant qu’une vie vide de sens et où rien nous sourit.

 

Faut-il alors pour toujours désespérer?
Faut-il alors finir pour toujours tout abandonner?
Faut-il alors penser que le soleil cessera de briller?
Faut-il alors se convaincre qu’à jamais tout est terminé?

 

Pourtant il suffit de si peu pour tout changer,
Pourtant il suffit de si peu pour la souffrance l’atténuer,
Pourtant il suffit de si peu pour se mettre à la place de l’autre,
Pourtant il suffit de si peu de briser la peur et devenir nos hôtes.

 

Il suffirait de regarder l’envers du décors,
Il suffirait dans le train de la vie monter à bord,
Il suffirait d’un peu de compassion face à l’étranger,
Il suffirait simplement de lui tendre l’oreille pour l’écouter.

 

Juste quelques coups de mains,
Juste pour faire un meilleur lendemain,
Juste une main sur une épaule pour un peu de chaleur,
Juste une accolade pour lui dire de ne plus enfin avoir peur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Poème inspiré du film « Joker » de Todd Phillips

La folie de la lune

La folie de la lune
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

La folie de la lune

 

Ce soir, je suis d’une grande tristesse.
J’ai découvert la vérité qui tellement me blesse,
Qui a planté un poignard à la lame froide et sans pitié,
Au plus profond de mon cœur pour ne jamais y retirée.

 

Pourquoi m’a-t-il tant menti ?
Pourquoi avoir raconté tant sur moi ?
Pourquoi avoir mis sur mes épaules tant de poids ?
Pourquoi avoir eu à mon égard autant de cette sale hypocrisie ?

 

Pourtant, je l’ai tellement aimé, tellement adoré.
J’étais prête par preuve d’amour lui donner la liberté.
La chose que je lui demandais en retour fut la franchise,
Car elle seule comptait dans mon cœur de femme si éprise.

 

Était-ce trop lui demander simplement d’être franc ?
Sans pour cela venir vers moi sur un beau cheval blanc,
Maintenant il me reste à me tenir nue et à genoux sur cette dune,
Car je me sens envahir par cette ultime fureur celle de la folie de la lune.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Madame au chapeau

Madame au chapeau
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Madame au chapeau

 

Madame! Hé, madame!
Désolé de vous déranger,
Je ne veux pas vous importuner,
Simplement vous dire que vous êtes une belle dame.

 

Vous qui portez ce chapeau,
En ce jour d’été où il fait si beau,
Profitez bien de cette journée,
Car l’automne va bientôt arriver.

 

Mais pour aujourd’hui,
Comme vous êtes si jolie,
Avez-vous un homme dans votre vie?
Pardonnez ma question, je ne veux pas être impoli.

 

Mais, à vrai dire, voyez-vous?
Votre charme me rend un peu fou.
Alors pourquoi pas faire plus amples connaissances,
Et peut être ainsi commencer une belle romance.

 

Puis-je me placer à vos côtés?
Afin d’admirer votre grande beauté.
Je ne désire pas vous importuner, croyez-moi.
Si c’est le cas, dites-moi le, et je m’en irai de ce pas.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Modération

Modération
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Modération

(Inspirée par Viktoria)

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je vous parle d’un élément essentiel dans le domaine de la nudité artistique. Un élément tellement essentiel qu’à ma grande surprise on a souvent, trop souvent, tendance à oublier. Il s’agit de viser en toutes circonstances la modération lors d’une séance dans laquelle la nudité du modèle et ce, peu importe qu’il soit masculin ou féminin. Une telle séance se définit toujours en fonction de l’outil de travail utilisé que ce soit par le dessin, la peinture, la photographie ou bien la sculpture.

Bien des gens ayant des connaissances limitées, voire quasi-inexistantes, dans le domaine du nu artistique croient que plus on désire en mettre plein la vue meilleur sera le résultat final. Or, il en n’est strictement rien. Comme on juge un chef cuisinier par ses ingrédients dans l’art culinaire, comme on peut juger l’artiste par sa capacité de faire ressortir la spécificité corporelle, mais aussi à quelques occasions les états d’âme, de son modèle. Et quoi de mieux que la modération en toute chose pour en arriver?

Pour se faire, trois aspects doivent être retenus. En premier lieu, la qualité est préférable à la quantité. En effet, c’est une prérogative fondamentale pour toutes personnes soucieuses de réaliser un travail avec un sens professionnel respectable. En deuxième lieu, la simplicité dans la présentation finale incite le public visé à découvrir l’œuvre avec une rectitude souvent insoupçonnée. Et, en dernier lieu, l’inspiration du moment présent est sans contredit l’apanage de toute œuvre appréciée par le commun des mortels.

Et quand je parle de l’inspiration du moment présent, je fais référence autant à ce que les personnes présentes peuvent ressentir qu’aux moyens mise à leur disposition. À l’image d’une prière adressée à Dieu, elle a autant de valeur si elle est récitée à la basilique St-Pierre de Rome que si elle est dite dans une modeste chambre. Ici, tout ce qui compte, c’est l’authenticité des mots prononcés. Il en est ainsi d’une séance de nu artistique.

Comme une image vaut mille mots, j’ai choisi cette superbe photo réalisée par mon ami et collaborateur Othmar Bahner, alias Rick B., pour illustrer mon propos. En effet, nul a été besoin de déployer des moyens énormes pour faire ressortir à la fois le charme et la beauté du modèle. Comme quoi, la modération a souvent meilleur goût. Un goût à développer avec passion et amour.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Statue de beauté

Statue de beauté
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Statue de beauté

 

Statue de chair,
Pour toi, j’irai en enfer.
Statue de chair et de pierre,
Pour toi, je supporte les fers.

 

Statue d’un bien inconnu sculpteur,
Pourquoi ai-je de toi tellement peur?
Statue debout dans le noir de la nuit,
Pour toi, mon coeur toujours languit.

 

Statue se tenant les cheveux,
Qui me regarde droit dans les yeux,
Statue ayant de ces seins tellement fermes,
Que je crains qu’à force de les désirer on m’enferme.

 

Statue possédant des fesses bien tendres,
Lesquelles me font penser à une belle Flamande,
Que j’ai connue jadis lorsque je m’enivrais de ma jeunesse,
En lui faisant l’amour avec des mots doux et de belles caresses.

 

Statue de beauté étrange,
Qui rivalise avec celle des anges,
Puis-je coller ma chair contre votre corps?
Car être uni à vous est mon rêve précieux comme l’or.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dame Blanche

Inspiration
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dame Blanche

 

Depuis que tu es apparue,
À mes yeux si belle et nue,
Toi, une succube qui est venue,
À ma demande au moment voulu.

 

À cet instant ou je jouais un air de Mozart,
Essayant de maitriser ma passion pour cet art,
Je pensais à toi ma belle Monika, esprit errant les nuits,
Qui recherche celui que tu as si aimé mais perdu dans ta triste vie.

 

Assise devant mon visage me présentant ainsi ta douce intimité,
Offrant à mon regard un paysage si joli de ta divine féminité,
Levant les yeux sur l’ensemble de ton corps avec rapidité,
Afin de ne pas me tromper sur les notes que j’ai jouées.

 

Monika ! Je t’en pries, ne me quitte pas.
Car tout ce que je suis est maintenant à toi.
Écoute cette mélodie que pour toi je joue avec bonheur,
Un air de piano caressé par mes mains épuisées en cette heure.

 

Je t’ai appelée en cette nuit étrange,
À toi belle succube qui désire ce mélange,
Mélange de ma semence et du jus de ta fontaine,
Lorsque nos corps s’uniront sous la couverture de laine.

 

Mais en entendant de voir les étoiles au clair de lune,
Je jouerai les notes sur mon piano paternel une à une,
En rêvant de satisfaire celle que j’ai invoquée avec mon coeur,
Inspiration qui ravive le sang de mes veines par cette douce chaleur.

 

Dame Blanche m’a rendu heureux,
Avec ta présence près de moi tel un jeu,
M’aimeras-tu, dis-moi le, beaucoup ou juste un peu?
Ensemble nous serons si bien pour toujours tous les deux.

 

Blonde d’Alsace me parlant à un accent si germain,
Langoureuse d’une passion envers mes imaginaires mains,
Attends la fin de cette suave mélodie qu’avec soin je te dédies
Ne crains pas de venir en ma chambre car te faire l’amour déjà j’en jouis.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Concentration

Concentration
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Concentration

 

Seul, oui, seul, ce que je me sens si seul.

Car j’ai passé la soirée à t’attendre sur le seuil.

En espérant te voir apparaitre avec le sourire,

Qui m’aurait rappelé tous mes lointains souvenirs.

 

Ces souvenirs où nous jouions ces quelques morceaux,

Sur mon piano aux dents si blanches et si noirs mais si beau.

Que pourrais-je faire pour te retrouver en ce monde courant à sa perte

Qui préfère l’argent au lieu de l’amour, aux usines au lieu des contrés vertes.

 

Chaque note que je touche en cet instant exprime mon désarroi,

Face à ces dirigeants qui nous mentent avec si mauvaise foi,

Je croyais qu’un jour tu me reviendrais assise à côté de moi,

En fredonnant un air pour me faire oublier où le monde va.

 

Puisse le vent de ce nouvel automne transporter ces airs de piano,

Peu importe où que tu sois, sur le bord de la mer ou en montagnes là-haut.

Que les étoiles entendent cette mélodie de Beethoven que pour toi avec joie je joue,

Car c’est par ce moyen, trouvé au fond de mon cœur, qui peut-être m’évitera de devenir fou.

 

Assis alors devant ce piano que m’avait offert mon regretté père,

Je me suis installé dans un geste rappelant un moine avant sa prière,

Mains jointes quelques instants puis ayant pris avec fureur leurs ultimes positions,

En les laissant libres de leurs destinés car pour cette fois j’en ai perdu ma concentration.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Par ce précieux souvenir

Par ce précieux souvenir
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Par ce précieux souvenir

 

C’est une journée spéciale,
Un matin où je me sens si mal,
Voilà maintenant que l’été est terminé,
Ce bel été où toi et moi nous nous sommes rencontrés.

 

Ce fut la première fois que j’allais dans ce charmant village,
Un village du Midi de la France cette région qui n’a pas d’âge,
Je vivais seule dans un chaume entouré par le parfum des lilas,
De ces fleurs bleuâtres disposées dans le verger tout près de chez-moi.

 

Allant faire quelques emplettes en marchant avec légèreté sous le ciel,
Je ne me doutais guère que je découvrirai tes lèvres au goût de miel,
Une fois mes achats faits, aussitôt je sortis précipitamment,
Échappant ma sacoche, tu l’as ramassée prestement.

 

Avec le sourire de ce coin de pays vous me l’avez tendue,
Malgré mon cœur si esseulé, je me suis sentie détendue.
Je vous ai simplement remercié avec noblesse et galanterie,
Et tu m’as répondue gentiment : De rien, je vous en prie.

 

Puis-je, sans vous importuner, vous raccompagner charmante dame?
Et je vous ai répondu : Je vous en remercie avec en mon cœur une flamme.
Sans dire un mot ni un geste déplacé, à la porte de ma maison, vous êtes venu.
Aussitôt avec politesse vous ai-je remercié, aussitôt vous êtes disparu.

 

Puis les journées chaudes ont passé sans pour cela vous oublier,
Ne pouvant m’empêcher une seule fois d’être de vous intriguée,
Je vous ai recherché en parcourant ce village que j’ai appris à aimer,
Jusqu’à ce jour du début du mois de juin où finalement je vous ai retrouvé.

 

Me reconnaissant, vers moi vous vous êtes dirigé.
Aimeriez-vous me faire l’honneur de passer avec moi cette journée?
Une simple requête que je vous aie faite en espérant que vous l’acceptiez,
Ce à quoi vous m’avez répondu : Mais bien sûr, je l’accepte volontiers.

 

Vous m’avez appris les contes et récits de votre région,
Et je vous ai tant écouté avec une immense joie et toute mon attention,
Quelle chance j’avais d’être en présence d’un homme si doux et dévoué,
Jamais une indélicatesse ! Avec vous je me sentais être si en sécurité.

 

Hélas ! Les sables du sablier n’en finirent plus de couler,
Me faisant oublier que les couleurs des arbres allèrent changer,
Que malgré mon amour pour vous qui de jour en jour allait grandissant,
Quitter cette région merveilleuse je devrai le faire bien malheureusement.

 

Je ne savais quoi faire pour vous laisser de moi un inoubliable souvenir,
C’est alors que de mon corps de femme j’ai désiré ardemment vous offrir.
Par cette nuit d’été où nous avions savouré un délicieux champagne,
Ensemble nous avons fait l’amour tels Adam et Ève sans leurs pagnes.

 

Je suis maintenant de retour dans ma ville du nord,
Dans cette ville où tout semble être tout gris et si mort,
Mais en moi vit un être qui me fera penser à vous éternellement,
Par ce précieux souvenir, je vous chérirai, car il s’agit de notre enfant.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada