Archives

Pour souligner une fois encore (Dernier article avant mon séjour à Chicoutimi)

Pour souligner
Photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Pour souligner une fois encore
(Dernier article avant mon séjour à Chicoutimi)

Bonjour tout le monde,

Je profite de l’occasion qui m’est offerte pour rédiger un article en hommage à toutes les femmes qui doivent faire face au cancer du sein. Nous oublions souvent que nos mères, nos sœurs et nos épouses sont des femmes avant toutes choses. Des femmes avec leurs réalités toutes féminines auxquelles les hommes, sans tenter une quelconque auto-flagellation, n’auront pas à faire face de manière directe. C’est là un fait indéniable de l’existence humaine.

Nul individu est exempté de subir les foudres de la maladie au cours de sa vie. C’est d’autant plus vrai lorsque celle-ci peut l’emporter vers l’autre monde. Comme chantait si bien Petula Clark « Tout le monde veut aller au ciel. Mais personne ne veut mourir. » Une chanson qui m’avait fait sourire à l’époque de ma tendre enfance. Cependant, me voyant avancer en âge et constater que plusieurs de mes proches et de mes connaissances sont aujourd’hui décédés, ne me fait plus du tout sourire.

Bref, je dédies une fois encore un article au sein de mon blogue artistique à toutes les femmes, jeunes et moins jeunes, qui doivent affronter cette terrible maladie qu’est le cancer du sein. Toutefois, et pour donner une note positive au présent article, je vous dirais que l’espoir est toujours de mise aussi longtemps qu’une parcelle de vie réside dans le cœur de la femme. Une parcelle que les membres de son entourage doivent encourager, entretenir et alimenter tant par leurs gestes d’exhortation que par leurs prières et leurs pensées positives.

Merci non seulement pour avoir le présent texte mais aussi pour supporter selon vos capacités toutes les femmes qui combattent cette terrible maladie.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Interpellation

Interpellation
Photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Interpellation

Cette superbe photo m’interpelle énormément lorsque je pense à un membre de ma famille qui est atteint d’un cancer du sein. Or, j’ignore si c’est vrai, le sein symbolise autant la féminité chez la femme que les testicules peuvent symboliser la masculinité chez l’homme.

Je profite de cette occasion pour témoigner tout mon appui aux femmes, jeunes et moins jeunes, qui doivent lutter contre ce terrible fléau.

Bravo à mon ami Joel Pèlerin pour cette magnifique photo.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Modération

Modération
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Modération

(Inspirée par Viktoria)

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je vous parle d’un élément essentiel dans le domaine de la nudité artistique. Un élément tellement essentiel qu’à ma grande surprise on a souvent, trop souvent, tendance à oublier. Il s’agit de viser en toutes circonstances la modération lors d’une séance dans laquelle la nudité du modèle et ce, peu importe qu’il soit masculin ou féminin. Une telle séance se définit toujours en fonction de l’outil de travail utilisé que ce soit par le dessin, la peinture, la photographie ou bien la sculpture.

Bien des gens ayant des connaissances limitées, voire quasi-inexistantes, dans le domaine du nu artistique croient que plus on désire en mettre plein la vue meilleur sera le résultat final. Or, il en n’est strictement rien. Comme on juge un chef cuisinier par ses ingrédients dans l’art culinaire, comme on peut juger l’artiste par sa capacité de faire ressortir la spécificité corporelle, mais aussi à quelques occasions les états d’âme, de son modèle. Et quoi de mieux que la modération en toute chose pour en arriver?

Pour se faire, trois aspects doivent être retenus. En premier lieu, la qualité est préférable à la quantité. En effet, c’est une prérogative fondamentale pour toutes personnes soucieuses de réaliser un travail avec un sens professionnel respectable. En deuxième lieu, la simplicité dans la présentation finale incite le public visé à découvrir l’œuvre avec une rectitude souvent insoupçonnée. Et, en dernier lieu, l’inspiration du moment présent est sans contredit l’apanage de toute œuvre appréciée par le commun des mortels.

Et quand je parle de l’inspiration du moment présent, je fais référence autant à ce que les personnes présentes peuvent ressentir qu’aux moyens mise à leur disposition. À l’image d’une prière adressée à Dieu, elle a autant de valeur si elle est récitée à la basilique St-Pierre de Rome que si elle est dite dans une modeste chambre. Ici, tout ce qui compte, c’est l’authenticité des mots prononcés. Il en est ainsi d’une séance de nu artistique.

Comme une image vaut mille mots, j’ai choisi cette superbe photo réalisée par mon ami et collaborateur Othmar Bahner, alias Rick B., pour illustrer mon propos. En effet, nul a été besoin de déployer des moyens énormes pour faire ressortir à la fois le charme et la beauté du modèle. Comme quoi, la modération a souvent meilleur goût. Un goût à développer avec passion et amour.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Tentation

Tentation
Merci à une amie pour cette superbe photo de ses magnifiques seins

Tentation

 

Quels si beaux et appétissants seins,
Que j’ai caressés à pleines mains,
Que j’ai tétés avec ma bouche gourmande,
Car ces auréoles devaient goûter les amandes,

 

Embrassés toute la nuit,
Sentir chaque fois que tu jouis,
Écouter le battement de ton cœur,
Qui m’a fait sortir de ma triste torpeur.

 

Me demandant d’être debout devant toi,
Te présentant mon membre viril comme il se doit,
Exigeant que je fasse sortir mon crémeux nectar.
Pendant qu’il en est encore le temps et non trop tard.

 

J’ai obéi avec plaisir à ta légitime requête,
Telle une offrande à la messe durant la quête,
Faisant le va et vient de ma hampe gorgée de sang,
Afin de t’offrir de ma bourse cet auguste présent.

 

Les gicles de mon liquide blanc,
Sur tes seins sont tellement abondants,
Mais ce qui est somme toute bien normal,
Car de tes seins, tu as fait sortir de moi l’animal.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada