La complémentarité dans les corps

 

La complémentarité dans les corps

La complémentarité dans les corps

Bien le bonjour,

Je désire vous parler aujourd’hui d’un sujet qui est venu à mon esprit à la suite de mon expérience que j’ai vécue le weekend dernier avec la formidable modèle nue. C’est un sujet qui me semble être, du moins à ce que j’ai pu constater au fil de mes recherches, peu développé non seulement dans le domaine de la nudité artistique mais aussi, ce qui m’étonne encore plus, dans la vie quotidienne. Un tel sujet se retrouve être parmi les plus tabous au sein d’une société où la conformité aux critères de beauté est le prérequis par excellence pour une réussite tant personnelle, affective que dans le monde des affaires.

La complémentarité des corps existe-t-elle au sein de notre société supposément tolérante et ouverte sur la diversité? Si tel est le cas, quelle place occupe-t-elle? Ces deux questions peuvent vous paraître futiles mais il en est rien. En effet, l’uniformité des caractéristiques physiques est devenue le fondement idéologique de certains groupuscules, surtout en Europe et plus particulièrement dans les pays scandinaves dont, est-il nécessaire de le nommer?, la Suède qui fait depuis belle lurette une figure de proue dans les politiques de style « avant-gardiste ». C’est notamment dans ce pays où la social-démocratie a connu le plus d’ampleur en sol européen. L’objectif de ces groupuscules réside à déconstruire pièce par pièce toute identité sexuelle et ce, tant au plan physique que psychologique chez l’individu.

Selon cette idéologie, les différenciations sexuelles trouvent racine dans la société où les citoyens vivent et par ce fait non aucun lien avec leur nature profonde. C’est cette société qui, selon les tenants de cette idéologie, dicte non seulement les comportements des gens selon leur appartenance sexuelle mais elle les forces à acquiescer une image sexuelle qui serait à l’encontre de leur réalité individuelle. Autrement dit, il n’y a pas de genre masculin et féminin qui soit inné chez l’individu. Ce serait plutôt une vision imposée par la société chez ce dernier, et ce, depuis sa naissance.

RollandJr St-Gelais & No-NamE

RollandJr St-Gelais & No-NamE

En ce qui me concerne, une telle idéologie est non seulement d’une absurdité qui frise la schizophrénie mais elle est aussi une menace pour l’ensemble des gens qui vivent en société. Je pense notamment aux adolescents(es) qui sont à la recherche d’une identité qui leur soit unique sans pour autant rejeter les fondations de la société dans laquelle ils, et elles, tentent tant bien que mal de se faire une place susceptible de favoriser leur plein potentiel. Oui, il est louable de préserver le droit inaliénable que chaque personne a de se réaliser de manière satisfaisante cependant

RollandJr St-Gelais & No-NamE

RollandJr St-Gelais & No-NamE

cela ne signifie en aucune façon celui de remplacer l’ordre des choses par le chaos. D’ailleurs, si la nature a réussi à survivre à travers les millénaires, c’est bien entre autres par le biais de l’existence des genres masculin et féminin. Il en est ainsi de toutes les sociétés qui ne sont en réalité que des reflets de regroupement d’animaux dits plus évolués aux plans à la fois technologique, social, légal et philosophique sans omettre celui de la théologie pour ne nommer que ceux-ci. L’expérience sensationnelle que j’ai eu la chance de vivre avec la charmante dame à l’occasion de la séance de nudité artistique m’a fait ouvrir les yeux sur une facette quelque peu mis à l’écart au sein de notre société: la complémentarité des corps. Une telle complémentarité est et doit demeurer la pierre d’angle des rapports interpersonnels.

RollandJr St-Gelais & No-NamE

RollandJr St-Gelais & No-NamE

C’est par une connaissance réelle et sans ambiguïté de notre propre appartenance sexuelle que nous avons pu établir les balises nécessaires à la réalisation des photos de nudité artistique. Il va sans dire que le respect mutuel, qui en a découlé, a été présent tout au long de la journée de travail. Bon! Je reconnais que ce fut en réalité plutôt un véritable plaisir au lieu d’être un travail en tant que tel. C’est ce que l’on appelle une véritable passion. Il faut néanmoins être sur nos gardes puisque la conformité que je qualifierais de malsaine est tout de même très présente dans les médias. Un coup d’œil sur les photos publiées sur le réseau social Facebook démontre aisément les caractéristiques physiques glorifiées dans un monde aseptisé de tout rapport social authentique. À cela vient s’ajouter l’hypersexualité présente dans certains magazines qui malencontreusement s’adressent surtout aux adolescentes.

En résumé, j’acquiesce au principe même de la différenciation des sexes  et corolairement des corps dans la société tout en étant un partisan, je devrais plutôt écrire un farouche défenseur, du droit à l’égalité des sexes. Or, c’est justement parce qu’il y a une différence visible et, permettez-moi l’expression, palpable de l’identité sexuelle que les rapports entre les individus qui composent la société peuvent trouver des terrains d’entente sur les problématiques présentes ou futures. Cela serait-il possible dans un éventuel chaos ou l’existence même du « genre » serait révolue? Poser la question est aussi y répondre. N’est-ce pas?

Et vous? Qu’en pensez-vous?

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais & No-NamE

RollandJr St-Gelais & No-NamE

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s