Archives de tags | Juste Angèle

Pensive

Dessin par Juste Angèle

Pensive

 

À quoi penses-tu, mon amour ?

Alors que j’aime regarder le contour

De ton sein qui me rend si fou de toi en ce matin

Que j’ai une seule envie et c’est de le caresser à pleine main.

 

L’embrasser à pleine bouche

Dans le lit ou, si tu préfères, sous la douche

Le mordre délicatement tel est ton bon vouloir

Et de ton sourire de jouissance passagère enfin le voir.

 

Savourer l’auréole de ce mamelon

Sucer jusqu’à satiété ce merveilleux téton

Pendant que tu te sers de ta main experte

Pour tirer de ma verge sa semence sans aucune perte.

 

Oui, continue ainsi!

Encore plus vite! Plus vite! Je t’en prie

Afin que je puisse arroser avec générosité ce délicieux bijou

De mon nectar chaud et onctueux venant de mon joujou.

 

Car sache que cette crème

Est réservée pour toi que j’aime

C’est alors que je boirai de tes lèvres divines

Ces lèvres humides celles que tu devines.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Les jambes…

Par Juste Angel de la France

Les jambes…

Par Juste Angel de la France

Les jambes sont au corps, ce que le pinceau est au peintre…

Crayon blanc sur feuille noire.

Merci à Juste Angèle

Juste Angèle de la France

Merci à Juste Angèle

Bonne journée tout le monde,

Avant de poursuivre la rédaction sur les différents artistes qui ont contribué de manière significative dans la rédaction de mon blogue. Un blogue qui reflète de manière surprenante ma passion pour la poésie aussi bien romantique et qu’érotique. Vous avez certainement remarqué que parmi tous ces artistes, il y en a une qui occupe une place prépondérante au sein de mes poèmes érotiques et ce, tant par la qualité que par la variété de ses dessins lesquels sont de véritables chef-d’œuvres. Qualité et variété qui incitent votre humble serviteur à rechercher l’excellence lors de ses compositions.

Pour ma part, ma passion pour la poésie tant romantique qu’érotique m’a amené sur des sentiers qui m’étaient jusque-là pratiquement inconnus. Par exemple, la notion même de poésie érotique semble être inexistante pour un grand nombre de personnes qui, fait étonnant, ne distinguent guère l’érotisme de la pornographie. Phénomène triste en soi puisqu’il dénote une carence culturelle évidente au sein de la population occidentale, voire peut-être plus.

Toutefois, faire la rencontre d’une artiste chevronnée par sa passion pour l’art du dessin, notamment érotique, mais aussi plus conventionnel, a favorisé chez votre humble serviteur la découverte d’une culture sous-jacente au neuvième art, l’art du dessin pour adulte. Voilà pourquoi je dédie cet article à l’une de mes plus fidèles collaboratrices dans l’élaboration de mon blogue. Un grand remerciement à Juste Angèle de la France pour son implication dans la composition de plusieurs de mes plus beaux poèmes dédiés à l’amour, plus spécifiquement à l’amour érotique.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais de Québec

Attente langoureuse

Magnifique dessin par Juste Angel de la France

Attente langoureuse

 

De toi, je suis amoureuse

En pensant à toi, je suis comme la Meuse

Je sens couler de désir l’intimité de mon entrejambe

En imaginant le moment magique où tu m’enjambes.

 

Dans ma chambre d’hôtel où je suis

Je me donne ce plaisir et, ô mon Dieu, ce que je jouis

Jouir à l’idée que tu seras là bientôt à moi

Mon corps de femme sera pour cette nuit ton toit.

 

Je n’en finis plus d’attendre

De recevoir des caresses de tes mains tendres

Attente semblable à une horrible torture

Qui provoque sur mes lèvres humides des déchirures.

 

Enfin, j’attends tes pas d’homme viril dans le couloir

Tu es maintenant arrivé selon mon bon vouloir

Viens vers moi! Viens dans moi! Savoure-moi!

De cette attente langoureuse, enfin délivre-moi!

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec

Douce danse

Dessin par Juste Angel de la France

Douce danse

 

Douce danse

Quelle belle romance

Que celle des amoureux

Aux cœurs comblés! Aux cœurs heureux!

 

Sous un air d’autrefois

Où en l’amour nous avions foi

Foi en la vie! Foi au bonheur!

À chaque instant et à chaque heure.

 

De cette époque où l’on se contentait

De peu de choses qu’avec joie on appréciait

Dans les moments sombres quand même on souriait

Car de la valeur de la vie et du bonheur on connaissait.

 

Douce danse d’une époque lointaine

Où loin de nous étaient la peur et la haine

Car en nos cœurs existait un ultime vœu

Celui d’être ensemble et vivre tous les deux.

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec