Nudité

Nudité

Nudité pure!

Nudité pure!

Rien, non rien, rien à enlever, à ôter

Rien qui gêne, qui dérange.

Le regard égaré ne trouvera plus rien.

Nudité pure!

Nudité pure!

Tout, oui tout a disparu.

La laiteuse blancheur n’est plus qu’une apparence

Plus de soie, ni satin dissimulant la peau,

Plus de riches atours, ni simples oripeaux 

Le corps est nu sous nos regards étranges.

Nudité angélique!

Nudité angélique!

Le bas fut enlevé, et le haut disparu

Il n’est resté pour nous, pour lui, que le mot nu

Que le peintre a figé sur la toile des anges.

Nudité florale!

Nudité florale!

Un nu tout simple, déshabillé,

Impudique, sensuel, un nu sans rien

Épinglé sur un mur comme un calendrier

Qu’on ne peut accepter sans agressivité

Et qui voile les yeux 

D’une étrange beauté,

Celle du nu, sans rien, tout seul, 

Un nu baigné de crudité.

Nudité absolue!

Nudité absolue!

Deux lettres si petites, si bizarres

Que la pudeur si rare

Ne veut pas accepter 

Car le nu est choquant

Et pourtant 

Notre corps n’en paraît pas avare

Car tous, nous naissons nus !

Source: http://www.jepoeme.com/profil/mamy-galaxy

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire