Archives

Message dominical

20638448_159304241299301_4251006068986746903_n

Message dominical

Bonjour tout le monde

Je tiens à spécifier que même si je suis modèle nu pour des écoles d’arts et des ateliers, je suis profondément croyant. Qui plus est ! Ma foi est chrétienne de tradition catholique. Certains d’entre vous doivent se questionner des raisons de ma prise de foi. Oui, ma foi se base sur la raison et sur une décision faite de plein gré.

Je suis catholique car :

C’est dans cette tradition que j’ai pu m’accomplir entièrement tant au plan moral qu’au plan éthique. C’est dans cette tradition, inculquée par mes parents où j’ai pu tirer la force de continuer mon désir de vivre et de me surpasser. C’est aussi dans cette tradition que je peux manifester ma foi chrétienne.

Je suis catholique car :

C’est un signe de reconnaissance envers les religieuses de Baie-St-Paul qui m’ont sauvé la vie alors que bien des médecins voulurent me faire disparaître dès ma naissance.

C’est un signe de reconnaissance pour les religieux et les religieuses qui m’ont enseigné lors de ma période scolaire et qui m’ont été d’un précieux secours en certaines circonstances.

Bref, je suis fier d’être catholique. Elle n’est certainement pas la meilleure des traditions chrétiennes mais elle a réussi à faire émerger le meilleur de moi-même.

Merci de respecter ma foi.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un instant de gratitude

Un instant gratitude

Bonjour tout le monde,

Vous savez sans aucun doute que je dois porter des prothèses afin de pouvoir me déplacer et vaquer à mes occupations. Or, mes prothèses sont fabriquées dans un centre spécialisé de Québec. Un centre où l’on fait, et j’exagère à peine dans mon affirmation, de véritables petits miracles auprès de patients dont la vie n’a pas toujours été tendre envers eux.

C’est ainsi que je profite de l’occasion qui m’est offert de venir prier en cette chapelle aménagée à même le centre. Oui, je suis modèle vivant et fier de l’être. Vivant tant avec mon corps qu’avec mon esprit. Voilà pourquoi je viens remercier Dieu de m’avoir donné la chance de vivre dans un si beau pays qu’est le mien.

Avoir la foi déplace les montagnes. Avoir de la reconnaissance envers Dieu nous rappelle combien nous sommes précieux à ses yeux. Que Dieu vous bénisse!

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Prière du modèle nu

New Image 11

Prière du modèle nu

 

O Marie mère de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ,

Je t’offre ma nudité,

Je t’offre mon corps nu comme le Christ a offert le sien à sa divine naissance,

Je t’offre mes pensées les plus pures,

Ainsi que tout le travail qui se fera durant cette séance,

Je t’offre mon cœur et mon âme ainsi que ma semence,

À la plus grande gloire de Dieu.

Amen

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une oeuvre artistique remarquable

Une oeuvre artistique remarquable

Bonjour tout le  monde, J’espère que  la température dans votre coin de pays est plus clémente que ce que l’on a  au Québec. En effet, nous avons ici dans  mon beau Québec, surnommée dans la confédération canadienne « La belle province », un été des moins ensoleillés depuis belle lurette et, entre vous et moi, cela commence à affecter mon humeur. Heureusement, il m’est loisible de partager avec vous mes réflexions, mes poèmes, mes photos réalisées lors des séances de nudité artistique auxquelles j’ai la chance de participer sans  oublier mes découvertes sur le web.

Parmi lesdites découvertes, il y a celle d’une sculpture réalisée par un artiste du nom de Guillaume Geefs et qui se trouve  actuellement dans la cathédrale St-Paul de Liège en Belgique. Ladite sculpture est particulièrement troublante puisqu’elle représente un personnage fort connu au sein même des trois religions monothéistes que sont le judaïsme, le christianisme et l’Islam. Vous avez sans doute deviné qu’il s’agissait de l’ange déchu connu sous le nom de  Lucifer.

18787894_10154940127833462_1862696579_nOui, je reconnais d’emblée qu’il est rarissime qu’un article  soit consacré sur le sujet. Or, c’est tout le contraire. Mon article se veut être un hommage à l’artiste pour avoir réussi un tel exploit. Avouons-le ! L’imagerie populaire a sans cesse présenté cet ange, certains  diront « archange », sous de vilains traits comme si la laideur était synonyme de mauvais tandis  que la beauté signifiait bonté et pureté. L’histoire du monde a pourtant démontré que cela était loin d’être le cas en maintes occasions. Qui ne se souvient pas du régime nazi où la recherche de  la perfection a été à l’origine de centaines, voire de milliers, de massacre d’innocents dans les chambres à gaz ? D’ailleurs, que nous réserve l’avenir lorsque l’on voit d’une part, les avancés technologiques et d’autre part, la déshumanisation de plus en plus omniprésente au sein de nos sociétés actuelles. Ai-je raison de craindre le pire ? Veuillez me rassurer sur ce point.

Attention ! Je n’ai nullement l’intention de condamner la recherche de la beauté sous toutes ses formes. Bien au contraire ! Nous avons tous le besoin inaliénable de trouver de la beauté autour de nous et même chez l’Autre. Après tout, bien des couples se forment grâce à  un attrait physique qu’un coup d’œil a rendu possible. Bon ! Il n’y a juste cela. C’est vrai. Mais, dire le contraire serait faire preuve d’une certaine hypocrisie. Bref, il m’a paru bon de partager avec vous un article qui  a été partagé sur le réseau social Facebook et qui porte justement sur la statue nommée « Le Lucifer de Liège ». Un  chef-d’oeuvre extraordinaire. Désolé que ledit texte soit rédigé dans la langue de  Shakespeare.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Voici l’article : http://www.thevintagenews.com/2017/01/02/nidaros-cathedral-is-the-northernmost-medieval-cathedral-in-the-world-and-the-most-important-church-in-norway/

Une prière

New Image 87

Une prière

 

Temps qui ne cesse de passer,

 Et ne m’empêche pas à toi de penser,

Mer qui me sépare de toi en ce noble pays,

Et dans le silence de mon cœur de fils je pries.

 

En ce jour de souvenirs,

De ton amour et de ton sourire,

De tes leçons de grande sagesse sur la vie,

Mes humbles prières en ta mémoire je les dédies.

 

Bien des trésors s’offrent aux hommes,

Et des perles allumeront d’amour leurs flammes,

Mais rien ne saura remplacer la présence d’une mère

Voilà pourquoi en ce haut lieu béni j’ai fait pour toi cette prière.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le monde en a tellement besoin

New Image 55
Le monde en a tellement besoin.

En ces jours sombres que vit actuellement l’humanité, je suis plus que persuadé qu’un moment de silence, de prière ou de méditation s’avère être nécessaire. J’ai donc décidé de manière exceptionnelle de consacrer cet article à toutes les victimes de violence et en particulier à celles qui ont perdu le bien le plus précieux, c’est-à-dire la vie, lors de l’attentat de Londres.

Oui, je suis modèle vivant et je suis aussi croyant. Je ne peux donc pas rester insensible devant toute cette violence. Et parce que je suis croyant, il m’est impossible de ne pas être insensible du fait que cette même violence soit faite au nom d’un Dieu qui a fait l’Homme à son image et à sa ressemblance.

Oui, le monde a tellement besoin… d’amour.

Rollandjr St-Gelais

En Europe pour encore quelques jours.

Livre ouvert : Faire la paix avec soi-même

Livre ouvert : Faire la paix avec soi-même

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous avez profité de la belle température en cette journée magnifique du mois d’août. Pour ma part, je peux vous dire que je nage dans le parfait bonheur depuis mon séjour à Montréal. Un séjour qui m’a permis d’une part, de faire la paix avec une partie de moi-même laquelle a été enfouie au plus profond de moi pendant très longtemps et que, d’autre part, j’ai pu vivre ma passion en tant que modèle nu. Une passion pour laquelle je serai prêt à mourir tellement elle fait partie intégrante de ma personne.

New Image44Mon séjour à Montréal a également favorisé une réflexion sur le sens de ma vie. Qui suis-je ? D’où viens-je ? Où vais-je ? Une réflexion qui s’est avérée être indispensable pour mon bien-être personnel surtout après certains évènements qui avaient implanté l’idée de commettre l’irréparable en votre humble serviteur. Dieu merci ! L’appui de mes amis les plus précieux, la présence d’une femme qui est à la fois une véritable perle à mes yeux et l’amour de ma vie, sans oublier ma foi en Dieu, ont été les appuis sur lesquels j’ai pu me redresser afin de réapprendre à voir mon existence avec sérénité et avec amour.

Les réponses aux trois questions d’ordre philosophique, lesquelles ont jalonné mon esprit pendant toute la journée du 8 août 2016, sont les pierres angulaires de cet article. Trois questions qui m’ont guidé dans ma lecture de mon passé et de mon présent exactement comme un livre ouvert. C’est tout de même étrange si l’on pense que c’est bien la première fois qu’un tel fait ait lieu dans ma vie. N’est-ce pas ?!

C’est en parcourant Montréal, que ce soit la veille de la séance de nu artistique avec laNew Image40 magnifique Phylactère ou bien pendant mon après-midi où j’étais libre comme l’air afin de redécouvrir la splendeur de cette ville qui m’a donné une nouvelle naissance, que la question de savoir qui je suis vraiment m’est venu en tête. Qui suis-je ? Homme semblable comme ceux qui vivent sur cette planète appelée la terre. Homme qui aspire à donner son meilleur tout en évitant de faire le mal. Homme qui vit d’espoir, qui a des rêves et des objectifs plus ou moins atteignables. Un homme au parcours troublant, qui devait sans cesse affronter les regards inquisiteurs sans nier ceux plein de tendresses poser sur lui. Homme libre-penseur et libre d’action en dépit des « qu’en-dira-t-on ». Homme pleinement masculin cherchant son petit bonheur sur la route de sa destinée.

Ces réponses quoique d’une simplicité déconcertante me sont apparues lorsque j’ai revuNew Image41 certains lieux où j’y avais passé des moments liés à ma situation physique tels que l’hôpital Ste-Justine et le centre Gingras-Lindsay, jadis l’Institut de réhabilitation de Montréal, et même l’université de Montréal où j’ai servi de cobaye pour une recherche en psychologie sur les victimes de la Thalidomide sans omettre le lieu de pèlerinage de l’oratoire St-Joseph où ma marraine m’avait amené en maintes occasions pour y prier Dieu tout en essayant de fortifier ma foi selon ses capacités.

J’ai aussi revu en pensées bien d’autres endroits où j’y ai vécu des situations pas très agréables. Chose étrange ! Apprendre le décès de certaines personnes qui y ont été présentes m’a permis de tourner la page de manière définitive. Oui, mon expérience de vie a façonné l’être que je suis. Ce qui est tout à fait normal puisque c’est là d’où est tiré l’être qui réside au plus profond de moi. Et si c’est ce que je suis. Eh bien ! Je le suis. Un point, c’est tout.

New Image43Où vais-je ? Dernière question qui s’est présentée à mon esprit spontanément. Croyez-le ou non, c’est pendant le trajet de mon retour en bus vers Québec, mon chemin de Damas en quelque sorte, que m’est apparue cette révélation : Mon livre m’appartient bel et bien et nul n’a le droit d’y écrire quoi que ce soit, à l’exception de Dieu bien entendu. Ce livre est certes un livre dit “ouvert” puisque, à l’instar de mes pairs, nous sommes interdépendants au sein même de nos existences, que ce soit pour échanger des biens, des services, des idées, et bien d’autres éléments qui prouvent que nos vies sont inter-reliées les unes aux autres, qu’on le veuille ou non.

D’où viens-je ? De loin, et même plus loin que vous pourriez à peine l’imaginer. Qui suis-je ? Un homme qui a fait la paix avec lui-même. Où vais-je ? Ceci dépendra des couleurs avec lesquelles je désire écrire les prochains chapitres de mon livre. Des couleurs qui, je le souhaite de tout mon cœur, proviendront de l’arc-en-ciel. Je vous en souhaite tout autant.

Je vous aime.

Merci de m’avoir lu

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada