Pourquoi tu ne me touches plus?

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Pourquoi ne me touches-tu plus ?

 

Chéri! Je veux te dire quelque chose.

Supporte-moi, si en ce moment, j’ose.

Cela fait quelque temps que tu as changé.

J’en viens même à croire que tu m’as trompée.

 

Faute avouée ! Elle est à demi pardonnée, dit-on.

Dis-moi ! As-tu trahi ce serment fait à notre union ?

Que nous avons célébré devant nos nombreux invités !

Là où toi et moi avions promis pour la vie l’entière fidélité.

 

Réponds-moi franchement ! Pourquoi ne me touches-tu plus ?

Je veux être au fait. Serait-ce parce que, en vérité, tu ne m’aimes plus ?

Est-ce que tu crains mes douleurs, mes meurtrissures, mes blessures ?

Vois-tu que mon désir de fonder une famille n’est qu’un rêve trop dur ?

 

Tu sais, je ne t’ai jamais refusé, car tu es l’homme de ma vie.

Je me rappellerai à jamais la première fois que tu m’avais souri.

Je patientais dans la longue file d’attente devant le cinéma.

Pour aller regarder un film d’action, enfin, je le crois.

 

Tu m’avais invité pour aller boire un verre pour finir la soirée.

Après quoi, chez-moi, tu m’as raccompagnée tel un conte de fées.

Des rencontres se sont succédé avant que tu m’offres un baiser si doux.

Sur le pont pour un rendez-vous afin de demander en mariage à genoux.

 

Sois convaincu que je suis toujours la même, celle qui t’a tant adoré.

Celle qui, outre son âme, de son corps, t’a affectueusement donné.

Ne m’abandonne point! Si tu savais à tel point, j’ai tant soif de toi.

Dans ce mystère qui me glace, ô, mon bien-aimé, reviens vers moi.

 

Serre-moi dans tes bras, je t’en prie de tout mon cœur.

Aurais-je fait une chose qui t’ait déplu ? Dis-le-moi ! N’aie pas peur.

J’ai tant besoin de tes caresses bienfaisantes, de sentir l’odeur de ta peau.

Pour moi, c’est ce qui rend ce monde à la fois si merveilleux, si beau.

 

Nous avons appris à lutter contre vents et marées.

Nous sommes passés par-dessus de nombreux préjugés.

Sache que, dans mes pensées, tu occupes la première position.

J’imagine tant te voir à mes côtés que je crains d’avoir perdu la raison.

 

Tu es l’être le plus précieux de toute mon existence.

Je ressens en moi tant de souffrance lors de tes absences.

Ô, mon trésor, ne me repousse pas ainsi, je t’en supplie.

Serre-moi fort tout contre toi, en cet instant précis.

 

De sentir la chaleur réconfortante de tes mains.

Faisons l’amour sous le clair de la lune jusqu’au matin !

Je suis toute à toi. Dirige-moi, avec force, avec fougue, avec vigueur.

Il est presque minuit, dans les draps blancs, allons-y avec la joie au cœur.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire