Mon violon

Mon violon poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Suzanne Avec la permission du modèle Liz Weber Source : https://www.instagram.com/ladyunderworld/

Mon violon

 

Voilà déjà presque un an,

Que tu es allé retrouver maman,

Accompagnée de mon frère aîné,

En laissant un vide dans mon cœur blessé.

 

Comment trouver les mots pour exprimer les maux,

Lesquels rongent mon être écrasé par ce lourd fardeau

Depuis que tu as quitté cette vie, bien des choses ont changé.

En particulier, la foi que tu as, avec amour, tant voulu me léguer.

 

Tout comme toi, je ne suis pas du genre à me plaindre,

Mais, qu’il me soit pénible de faire une prière qui ira te rejoindre.

Que les colonnes du temple de ce Dieu que l’on dit de pure bonté.

Elles furent, à jamais et pour toujours, terriblement ébranlées.

 

Quoi de plus honorable que d’interpréter un air louable ?

Afin de rendre hommage à toi, ô, père, si adorable.

Je vais donc jouer une balade avec mon violon.

Ces notes lentement vers les cieux vogueront.

 

Donne-moi le temps nécessaire pour bien me préparer.

Mon unique désir est par cet humble geste de témoigner.

Ma gratitude pour avoir guidé sans arrêt chaque pas.

De m’avoir tant consolé en me prenant dans tes bras.

 

Tu m’as enseigné tellement souvent de grandes et belles leçons.

Lesquelles seront en moi les jours, les mauvais comme les bons !

Mais, la plus importante à mes yeux est certainement.

De se tenir debout en tout temps, à chaque instant.

 

Y a-t-il une place réservée pour les fidèles défunts ?

Toutes les réponses appartiennent à tout un chacun.

Une fois que l’inévitable destin est à jamais accompli.

C’est en ma pensée que tu resteras pour toujours en vie.

 

Ce sera pour toi qui es aux cieux.

Pour te dire comme tu étais précieux.

Quelques notes de mon violon voyageront,

Pour toute l’éternité, elles t’accompagneront.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada 

Laisser un commentaire