Archive | 7 janvier 2021

Être conscient

Être conscient texte de Rolland Jr St-Gelais Photo de Jenovaxlilith par krizanekphotography Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Mindful-866138720

Être conscient

Être conscient de l’instant présent, voilà tout ce qui compte pour moi. N’être là de corps et en pensées et nulle part ailleurs. Chose qui peut sembler difficile à vivre au quotidien. Pourtant, il n’y a rien de plus facile. Il suffit parfois de fermer les yeux et de respirer et de se laisser aller.

Fermer les yeux du corps pour mieux ouvrir les yeux de l’âme. Respirer avec attention afin de nourrir la profondeur de notre être. Laisser aller ce qui doit partir afin de retenir que l’essentiel. Mais, qu’est-ce donc l’essentiel? Je le définirais ainsi : tout ce qui unit l’essence même de « soi » à la spiritualité. En effet, notre essence tire, du fait de son origine charnelle, de la terre. Toutefois, elle est appelée à atteindre des sphères que je qualifierais de plus nobles. Tel un arbrisseau, notre essence est conviée à grandir encore et encore afin d’atteindre les cieux.

Mais, attention ! L’équilibre entre la racine dont nous sommes tirés et la nécessité de se surpasser intérieurement doit être maintenue dans une harmonie parfaite. À défaut de quoi, prendre conscience de soi et de tout ce qui nous entoure deviendra alors qu’un vœu pieux.

Merci de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Dans ses yeux

Dans ses yeux Poèmes de Rolland Jr St-Gelais Dessin par Noble Roro de la France

Dans ses yeux

 

Une autre journée d’exil

Cela est bien normal, paraît-il?

Pour un homme qui a connu l’amour,

D’une femme à qui il lui demanda sa main un jour.

 

Je l’avais connue à l’école de mon humble quartier,

Que nous avons côtoyée de l’automne jusqu’à la veille de l’été,

Une école simple à l’image de ces gens aux grands cœurs d’ouvriers.

De ces ouvriers qui avaient pour seule richesse leurs familles tant aimées.

 

De la quiétude de l’enfance ont suivi les tumultes de l’adolescence,

Celles des remises en question nous extirpent avec ardeur de l’innocence,

Ces questions qui nous rendent différents même aux yeux de nos parents,

Qui peinent à nous reconnaître avec une lourdeur aux cœurs assurément.

 

Devant la demeure familiale, sa main, je lui ai demandée,

Car, face à une telle beauté, je ne savais pas comment m’exprimer.

Quel bonheur indescriptible a alors envahi mon être par son oui,

Un mot qui alla changer à jamais mon sort, mon destin et ma vie.

 

Certes, un mariage beau, et malgré cela modeste, je lui ai offert.

Mais de tout l’or de ce monde, nous n’en savions que faire.

Vu que de nobles valeurs, nous désirions donner à nos enfants.

Qui, à leur tour, les enseigneront à leurs descendants.

 

Richesse éphémère grugée par le temps qui passe, dans le sablier,

À nos enfants, richesse féconde, voilà notre volonté de le leur inculquer.

Celle qui reste cachée dans une société où seul compte avec les yeux,

Mais qui est si appréciée par les cieux.

 

Et pour être franc, pour tout vous dire mes amis,

J’ai trouvé un trésor inestimable en mon épouse chérie,

Un trésor qu’elle seule possède et qui est tellement merveilleux,

Dans ses yeux, j’y ai vu tout ce qui allait me rendre heureux.

 

La vie a fait comme de raison son œuvre avec le temps,

Nous avions eu autant de filles que de garçons pour enfants,

De nos enfants tellement fiers, si beaux et si grands,

Qui ont apporté tant de joie, de bonheur à leurs parents.

 

Les années sont passées comme feuilles au vent,

Nos enfants quittèrent le nid pour faire leurs vies évidemment,

De la fleur de l’âge ma tendre femme m’accompagna vers la vieillesse,

C’est le chemin qu’ont emprunté les humains fortunés ou en détresse.

 

Et puis vint en ce dimanche un terrible accident.

Dans lequel j’ai perdu mon épouse malheureusement,

J’y ai aussi laissé le don de la vue, malencontreusement.

Une route mal en point me fit perdre deux trésors irrémédiablement.

 

Sur les terres d’exil de la noirceur,

J’y ai élu domicile avec toutes mes peurs,

Mais, la vie m’a laissé tout de même un inestimable trésor.

Celui de revoir en pensées les tendres yeux de ma femme en or.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mirage

Mirage par Séléné Alsace Texte de Rolland Jr St-Gelais

Mirage

Bonjour tout le monde,

Une chose est sûre en ce début d’année 2021. Elle restera inscrite à tout jamais dans les livres d’histoire comme celle qui aura surpris tant de gens. En effet, peu d’entre nous ne pouvaient s’attendre à un début d’année rempli de soubresauts dignes d’un roman à la fois politique et de science-fiction.

J’ai bien écrit politique, car jamais dans l’histoire d’une nation pour laquelle la notion même de démocratie est quasi sacrée aura-t-on vu une telle manifestation. Une manifestation qui s’est concrétisée à la suite de l’appel d’un homme qui refuse de passer les rênes du pouvoir à son prédécesseur. Inutile de savoir s’il y a eu ou non fraudes électorales puisque cela n’est pas le sujet de cet article. Toutefois, ce qui me choque c’est de constater que la démocratie est menacée en ce début d’année au sein même d’une nation qui était jadis le phare de la liberté du monde libre. Non, je refuse de désigner qui est cet homme afin d’éviter de lui faire une quelconque publicité au sein de mon blogue.

J’ai aussi écrit le terme de science-fiction. En effet, jamais je n’aurais cru vivre dans un monde menacé par une simple molécule, qu’il soit le fruit de mère nature ou bien qu’il soit la création d’une quelconque puissance militaire, qui continue de faire des ravages au sein de la population mondiale. Quand on dit que parfois la réalité dépasse la fiction, en voilà une preuve indéniable.

De plus, des dommages indirects semblent se manifester au sein de personnes de plus en plus nombreuses. À titre d’exemples, on peut penser au désespoir qui envahit l’esprit des gens et qui les pousse vers la dépression, à la solitude parmi ceux qui souffrent de carences affectives les incitant à vivre dans un monde fantasmagorique coupé de toutes interrelations personnelles et, enfin, aux personnes qui passent leurs journées à empoisonner leurs esprits en naviguant sur des sites qui alimentent leurs théories complotistes. Croyez-moi sur parole, j’en connais quelques-uns.

Je dirais en conclusion que le début de l’année 2021 me fait penser à un mirage. En effet, que pouvons-nous ressentir lorsque nous regardons tout ce qui se passe dans le monde actuel? Personnellement, j’ai peine à croire ce que je vois aux nouvelles télévisées. J’ai encore plus de difficulté de constater que je vis à la fois de corps et d’âme dans une telle réalité. Une réalité qui me touche puisque ce qui se passe au loin, telle la théorie du battement d’ailes d’un papillon, a des répercussions plus ou moins tangibles au sein même de mon quotidien. Ici, une seule question émerge de mon esprit. Est-ce bel et bien la réalité ou un mirage tellement cela semble inconcevable?

Merci de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada