Témoignage de Zoé Besmond

Zoé Besmond de Senneville de Paris (France)

Témoignage de Zoé Besmond de Senneville

Témoignage : Poser nue – témoignage de Zoé Besmond de Senneville par WeToo Festival (soundcloud.com)

Bonjour tout le monde,

Vous savez sûrement autant que moi que la vie nous réserve de belles surprises. Ces surprises peuvent survenir à des moments inattendus et à des endroits que l’on n’y penserait même pas. Heureusement qu’une telle possibilité existe, car, avouons-le, nos vies seraient d’un ennui presque mortel.

C’est ainsi que, grâce au réseau social Facebook, j’ai fait la connaissance, somme toute virtuelle, d’une jeune femme qui œuvre dans un domaine qui m’est très précieux. En effet, elle est devenue au fil du temps un modèle féminin remarquable au sein d’ateliers situés dans le pays de l’Hexagone. Est-il utile de vous dire que la France regorge d’artistes et de modèles vivants, tant masculins que féminins, en son sein? Je pourrais même dire que la France est le pays par excellence, car c’est là où se côtoient les plus grands génies dans ce domaine.

C’est par un pur hasard que j’ai fait la découverte de Zoé Besmond de Senneville sur le réseau social Facebook, et ce, à la suite d’un podcast qu’elle avait enregistré sur son expérience. Un podcast qui m’a beaucoup interpellé dès l’instant où mes oreilles se sont mises à l’écoute de sa voix angélique. Toutefois, ce qui est particulièrement intéressant dans sa narration, c’est le partage qu’elle nous dévoile sur ses émotions à l’occasion de sa première participation au sein d’une séance. Des émotions qui expriment les états d’âme d’une femme qui allait offrir la nudité de son corps par amour pour l’art.

Voulant en savoir davantage sur cette artiste aux talents multiples, j’ai eu l’idée de parcourir quelques-unes de ses publications professionnelles. Croyez-moi sur parole ! Je n’ai pas été déçu lors de mes lectures à propos de cette femme extraordinaire. En effet, elle œuvre aussi dans le domaine du théâtre, celui de la télévision et de la poésie sans oublier celui du modèle vivant.

C’est ainsi que j’ai appris lors de mes recherches qu’elle ‘‘… joue sur des plateaux de théâtre et de cinéma depuis 2011. Elle pose également dans des ateliers de dessins, sculpture, peinture, photo et pour de nombreux artistes.’’ 1 De plus, elle publie régulièrement un journal web sous forme de podcasts à propos d’un sujet qui touche l’un de ses aspects bien personnels. En effet, étant atteinte d’une maladie qui l’a rendue malentendante, elle raconte son cheminement sur une situation pas toujours visible, mais toujours présente pour la personne qui en est atteinte, et qui est celle de la surdité. 2

Je dois admettre que le fait qu’elle vit, tout comme votre humble serviteur, une situation de handicap, même si celle-ci n’est pas visible à l’œil nu, a requis dans une certaine mesure mon attention. En effet, force est d’admettre que l’occasion de faire la rencontre avec un modèle féminin qui vit aussi avec une telle situation est pour moi plutôt rarissime, à l’exception d’un autre modèle féminin de la France qui était handicapée physique à la suite d’un grave accident, si ma mémoire est bonne. Comme quoi, tout est possible grâce au web.

Que puis-je affirmer de plus après avoir fait avec plaisir, je dirais même avec une grande passion, un tour d’horizon des différentes publications à propos de cette artiste? Tout d’abord, que le confinement actuel m’a permis de découvrir un véritable trésor sur l’île de l’isolement. Une île sur laquelle nous nous retrouvons presque tous depuis maintenant bien trop longtemps. Ensuite, d’admirer quelques-unes des œuvres réalisées à partir de sa participation au sein d’ateliers de dessins. Des œuvres qui ont été réalisées avec brio. Enfin, et c’est sûrement l’élément le plus important d’entre tous, qu’un modèle est avant toute chose une personne qui aspire à se dépasser souvent envers et contre tous.

Je termine ce présent en remerciant chaleureusement Zoé Besmond de Senneville à la fois pour son amabilité à mon endroit et pour son autorisation à utiliser certaines de ses photos de modèle vivant afin d’enrichir ce présent article. Un article qui me permet d’entrer du bon pied dans le mois de décembre.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

  1. Source : Zoé Besmond de Senneville (zoebesmonddesenneville.art)

  2. Source : épisode 1: en ce moment c’est calme dans mes oreilles dans Journal de mes oreilles (soundcloud.com)

  3. Crédit artistique des œuvres par ordre d’apparition : Ulrik Gustafsoon, John Kelly, Lucia Sanchez Napal, Ann Mrozielski et finalement Noelle Martin 

 

Laisser un commentaire