Voilà pourquoi en ces termes

Voilà pourquoi en ces termes Poésie par RollandJr St-Gelais Photo par James Fraser Source : https://www.deviantart.com/mtl3/art/The-Music-Man-856261660

Voilà pourquoi en ces termes

 

Bonsoir mes amis,

J’ai décidé de vous raconter ma vie,

Non pas tous les détails mais quelques parcelles,

Celles qui me font sourire car elles m’ont rendu la vie si belle.

 

Je suis né dans un lointain pays,

Où après la guerre ma mère et moi avions fui,

Trop de souffrance et d’amertume nous dûmes affronter,

Des histoires d’horreur qu’il me serait pénible à vous raconter.

 

Quoiqu’en est-il nous avons voyagé,

Sur un navire, accompagnés par gens désœuvrés,

Qui cherchèrent à l’horizon une terre promise assurément,

Où ils pourraient vivre une existence remplie d’émerveillements.

 

Ma mère travaillait et se débrouillait,

Sans trop demander comme elle le pouvait,

Elle fit en sorte que chaque jour je ne manque de rien,

Un jour elle m’inscrivit à des cours de piano que je suivis avec entrain.

 

Au fil des jours, elle me demanda ce que je voulais devenir.

Un pianiste lui ai-je répondu!  Avec une lueur dans les yeux et un sourire.

Qui était-elle pour me décourager, pour me désillusionner ?

N’étions-nous pas au pays de toutes les possibilités ?

 

Voyant mon entêtement et mes qualités,

À jouer des airs de jazz, de blues et de gaîté,

Elle me permit de joindre aux écoles d’arts en été,

Jusqu’au jour où elle comprit ce que serait ma destinée.

 

Le piano allait devenir mon fidèle compagnon,

Avec lequel je gagnerai ma vie avec mes chansons,

Mes chansons composées avec des notes écrites avec amour,

De ces airs fredonnés en ces lieux avec joie avec bonheur comme toujours.

 

Mais, ce soir je vous fais ce bien humble vœu.

Ma comparse que voici et moi voulons une chose de peu,

Chanter pour le repos de ma mère partie pour un monde meilleur,

Cette pièce que j’ai composée voilà à peine quelques heures.

 

‘’ Chère mère, tu es de nouveau partie.

Mais, cette fois-ci, pour un mystérieux pays.

Serait-ce un pays où vivent en paix tous les hommes ?

Voilà pourquoi, je te salue en ces termes : Shalom. ‘’

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire