Archive | 18 mai 2020

Tu as gagné

Tu as gagné
Tu as gagné Poème par RollandJr St-Gelais par James Fraser. Modèles Paige et Tatiana. Source : https://www.deviantart.com/mtl3/art/Girl-Fight-22-827272935

Tu as gagné

 

Ô ma bien-aimée,

Je le reconnais d’emblée,

Toutes mes forces, je les ai épuisées,

De lutter avec toi, j’en suis si fatiguée.

 

Ça y est, j’abandonne.

Mon corps je te le donnes,

Je suis devenue ta belle soumise,

Par ta beauté, ta sensualité, j’ai été conquise.

 

J’ai cru à tords en un seul instant avoir le dessus,

Mon expérience était légendaire aux combats à mains nues,

Mais, à ma grande surprise, par la grâce de ta grande souplesse,

Tu as su profiter allègrement par un bref instant de ton adresse.

 

Quelques manipulations légères,

Ont suffi pour découvrir en toi une vraie guerrière,

Sans force mais avec doigté, tu as su me mettre à tes pieds.

Mon amour, je l’avoue avec un véritable plaisir, tu as gagné.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Juste regarder

Juste regarder
Juste regarder Texte de réflexion par RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Floating-in-the-Blue-842134133

Juste regarder

Aujourd’hui, je vais simplement regarder. Regarder sans dire un mot, sans me prononcer, sans juger et sans condamner. Regarder les choses sans me questionner. Regarder la vie comme elle et ne jamais y chercher à y trouver ce qu’il y a de beau, ni de laid.

Juste regarder assis sur un banc, sous le soleil et caressé par le vent. Regarder sans me poser de questions. Regarder la nature, les gens autant les petits que les grands. Regarder sans faire de comparaison. Sans me comparer à eux, ni eux à moi. Regarder ce qui est sans me demander si c’est bien ce que je vois.

Regarder en me promenant, en répondant aux salutations tout en poursuivant mon chemin. Regarder en écoutant. Écouter ce que je regarde et, parfois, qui me regarde. Car, pour bien regarder il faut aussi savoir bien écouter. Regarder le monde qui m’entoure sans imaginer d’autres mondes. Le regarder comme le seul qui existe sans supposition, sans imagination et sans religion. Le regarder le temps d’un moment. Un moment ancré dans ma mémoire pour l’éternité.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada