Archive | 5 mai 2020

Le cercle de la vie

Le cercle de la vie
Le cercle de la vie Texte de RollandJr St-Gelais Photo pas John K., Source : https://www.deviantart.com/cable9tuba/art/Dark-Figure-Circled-807497379

Le cercle de la vie

 

Dès les premières secondes de sa naissance,

De sa grande fragilité, l’homme en a conscience.

Remplissant ses poumons d’un air aussi vif que brûlant,

Pour lequel chaque instant de sa vie, il en sera à dépendant.

 

Grandissant tant bien que mal en ce monde,

Il apprendra très vite pour y survivre jeter une sonde,

Bien des ennemis se diront être ses amis à l’envie inassouvie,

Allant même jusqu’à lui mentir au dépend de sa propre survie.

 

Certes, il connaîtra quelques véritables amis.

Des amis du midi de la vie jusqu’au crépuscule de celle-ci.

Travaillera à chaque jour pour amener pitance en sa demeure,

Petite chaumière ou riche palais, le temps de quitter viendra l’heure.

 

Aura-t-il une âme qui l’aimera?

Aura-t-il une âme à qui son amour lui donnera?

Aura-t-il une âme qui sur la route de la vie l’accompagnera?

Aura-t-il une âme à ses côtés lorsque la pendule pour lui s’arrêtera?

 

Certes, il lui est arrivé d’aimer et d’être aimé,

Certes, il lui est arrivé de souffrir et parfois de faire souffrir,

Certes, il est arrivé de connaître bien des pleurs et bien des fou-rires,

Mais, n’est-ce pas là le sort de tous ces êtres qui forment cette humanité?

 

La vie est ainsi faite : On naît, on vieillit et on passe de vie à trépas.

C’est une roue qui tourne depuis l’aube des temps et jamais ne s’arrêtera,

C’est un cercle invisible mais réel à qui l’on tente de donner un sens,

C’est le cercle de cette vie belle comme une rose qui nous encense.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ciel bleu

Ciel bleu
« Ciel bleu » Photo par thisisnotbeauty Modèle JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/blueskies-840535385

Ciel bleu

 

Ciel bleu ! Ciel tout bleu !

Jour heureux sous le ciel merveilleux,

Je te regardais marcher avec un pas lent,

Sur la plage ensoleillée de ce sable chaud et blanc.

 

Belle comme une déesse de l’azur,

Cheveux rouges comme le feu ardent,

Chevelure doucement portée par le vent,

Robe qui laissait deviner la fragilité de ta peau si pure.

 

La légèreté de ton être me faisait penser,

À une mélodie, une chanson, un air que j’aimais fredonner

Et de tes mains caressées par la brise légère venue de la mer,

Faisait monter en moi le désir brûlant de toujours être à tes côtés.

 

Ne t’en va pas ! Reste encore un peu avec moi, je t’en prie.

Ne me quitte pas ! Écoute mon cœur qui te supplie.

Aucun ciel bleu ne pourra me faire oublier,

La femme que j’ai si aimée, tant adorée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada