Archive | 24 mars 2020

Plaisir des coïncidences

Plaisir des coïncidences
Plaisir des coïncidences par Mci-Ardant de la France Source : https://www.deviantart.com/mic-ardant/art/Pleasure-of-the-coincidences-74421430

Plaisir des coïncidences

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que votre confinement ne vous soit pas trop pénible. Pour ma part, je vais merveilleusement bien et, fait étonnant, mon confinement est plutôt profitable pour moi. En effet, je profite de cette période imposée par les instances gouvernementales pour réaliser des activités d’ordre intellectuel. L’on a qu’à penser à la lecture, la musique, la redécouverte de grands classiques du cinéma présentés sur certains sites de streaming et des livres qui ont fait la renommée de leurs auteurs. Bref, je peux très bien vivre en autarcie pendant un temps assez long.

Sur le plan social, c’est peut-être un peu plus ardu pour moi. J’adore créer des liens avec les gens et surtout faire la rencontre de femmes à la beauté magique. Je suis fait ainsi. Que voulez-vous? Certains sont plutôt asociales et préfèrent vivre en solitaire sur le plan humain. Très peu pour moi. Mais, pour mon bien et celui des autres, je m’adapte. Ne dit-on pas que c’est celui qui s’adapte qui survit? Encore là, c’est une question de gros bon sens.

Toutefois, et je l’avoue avec une certaine fierté, rien absolument rien enlèvera ma passion pour la nudité artistique. Ni maladie, ni accident, ni même la mort. Pourquoi donc? Parce que la nudité artistique, qui présente la pureté d’être nu et tout ce qui implique de près ou de loin avec une sexualité saine, est le symbole même de la vie. Nous entrons dans la vie tout simplement nus. Et, de surcroît, nous vivons nus à plusieurs périodes de la vie. Je dirais même que la nudité est la vie. Or, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Et l’espoir fait vivre… Drôle de coïncidences. N’est-ce pas ?!

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Présentation de Amani Lizah Glaise

Présentation de Amani Lizah Glaise

Capture3Autodidacte dans l’art de peindre à l’encre et à l’aquarelle depuis février 2018, le nu artistique s’est imposé à moi tel un nettoyage en profondeur de tous les traumatismes du passé. Ce fut un passage en revue des instants mal vécus dans la chair et ma volonté était de transcender cela. Pour moi, il n’était pas question de remuer la souffrance, mais de surmonter les obstacles afin de me permettre d’aller de l’avant et de mieux accepter les failles de mon existence.

Pendant deux ans, ce fut un travail quotidien deCapture4 trouver une technique propre, apportant une touche de vivacité et de profondeur dans mes dessins et peintures. Une recherche aussi bien picturale que liée à la réflexion, une lourde introspection pour me diriger vers une forme de libération dans l’expression de mon être. Puis, courant 2019, j’eus l’opportunité de recevoir des modèles féminins lors de séances de poses. Il était question pour moi, de « toucher » l’essence de la féminité, ceci afin de pouvoir se réapproprier cet espace pollué, d’en accepter également les parts d’ombre et mieux y distinguer la lumière qui en émane.

Capture1Puis, rapidement, des modèles masculins se sont présentés à moi afin que je travaille en collaboration. Il m’était impossible d’un point de vue pratique et même psychologique de mettre en place des séances de poses comme j’avais pu le faire pour les modèles féminins. C’est donc à partir de photographies personnelles que j’ai pu « toucher » l’essence masculine, ce qui m’a permis de me détacher des aspects purement négatifs vécus à travers l’homme. Cette nouvelle démarche, ressentie comme une forme de réconciliation, m’a amenée à ne plus considérer l’homme comme un ennemi potentiel mais bien comme un égal, aussi fragile dans la nudité, prompt à donner de lui en confiance et en simplicité.

Travailler dans ce domaine demande, il me semble,Capture2 beaucoup de respect de part et d’autre. L’ancienne « victime » qui se sauve elle-même en devenant artiste, pose son regard sur cet autre, féminin ou masculin, décryptant ce qu’elle en perçoit en traits et en couleurs, d’un geste nerveux et concentré. Assumer et accepter le processus de guérison incluant la volonté de rester fidèle à soi en se respectant pleinement désormais.

Signé : Amani Lizah Glaise

 

https://amaniglaise.wixsite.com/alg-art31/parcours-d-amani-lizah-glaise 

Article du 27/08/2019
https://amani-lizah-glaise.blogspot.com/2019/08/couvrez-ce-sexe-que-je-ne-saurais-voir.html

Présentation spéciale : Carole Boulanger de la Belgique

 

 

89542022_634109234070552_8097684198317359104_o

Présentation spéciale : Carole Boulanger de la Belgique

Bonjour tout le monde,

Parmi les artistes qui ont répondu à mon appel de collaborer à une série d’articles qui leur seraient consacrés au sein de mon blogue artistique, l’une des premières a avoir accepté d’y répondre réside dans le pays du peuple le plus brave de toute la Gaule. Un peuple qui a su au fil des siècles se tailler une place enviable dans les domaines artistique et culturel. L’on a qu’à penser à Pieter Bruegel l’ancien et plus près de notre époque à Georges Rémi, plus connu sous le pseudonyme de Hergé, et encore à plusieurs autres. Or, c’est peut être une idée fausse que mon esprit s’est faite, le milieu du nu artistique me semble être moins populaire en Belgique tant du côté des Wallons que celui des Flamands.

Fort heureusement, et par une coïncidence formidable, j’ai eu la chance de faire la connaissance d’une jeune artiste-peintre originaire de la Wallonie. Une artiste-peintre qui par une passion indéniable pour la peinture a réussi à créer des œuvres d’art tout simplement hors de l’ordinaire. J’ai déjà eu l’opportunité de rédiger un article sur quelques-unes de ses œuvres au sein même de ce blogue. Mais, souhaitant réaliser quelque chose de complètement différente, je désire ici lui laisser la parole. Que sa parole vous donne un aperçu de qui elle est et de son parcourt en général.

« Je suis née en Belgique en 1978, je suis passionnée par la peinture et surtout la couleur depuis mon enfance. Diplômée de l’académie des beaux-arts de Liège en 2003. Ce qui ma permis d’exposer dans plusieurs endroits. Une galerie à Paris ma ouvert des portes et j’espère continuer sur cette voie. J’exprime mon regard sur la société par une mise à nu. Étant une artiste toute en rondeur, j’exalte au travers du corps nu l’ensemble des sentiments et je matérialise cette émotion sur la toile par l’intensité des couleurs et les matières. »

Signé : Carole Boulanger de la Belgique

Présentation de RollandJr St-Gelais de Québec au Canada