Archive | 25 octobre 2019

Pour souligner une fois encore (Dernier article avant mon séjour à Chicoutimi)

Pour souligner
Photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Pour souligner une fois encore
(Dernier article avant mon séjour à Chicoutimi)

Bonjour tout le monde,

Je profite de l’occasion qui m’est offerte pour rédiger un article en hommage à toutes les femmes qui doivent faire face au cancer du sein. Nous oublions souvent que nos mères, nos sœurs et nos épouses sont des femmes avant toutes choses. Des femmes avec leurs réalités toutes féminines auxquelles les hommes, sans tenter une quelconque auto-flagellation, n’auront pas à faire face de manière directe. C’est là un fait indéniable de l’existence humaine.

Nul individu est exempté de subir les foudres de la maladie au cours de sa vie. C’est d’autant plus vrai lorsque celle-ci peut l’emporter vers l’autre monde. Comme chantait si bien Petula Clark « Tout le monde veut aller au ciel. Mais personne ne veut mourir. » Une chanson qui m’avait fait sourire à l’époque de ma tendre enfance. Cependant, me voyant avancer en âge et constater que plusieurs de mes proches et de mes connaissances sont aujourd’hui décédés, ne me fait plus du tout sourire.

Bref, je dédies une fois encore un article au sein de mon blogue artistique à toutes les femmes, jeunes et moins jeunes, qui doivent affronter cette terrible maladie qu’est le cancer du sein. Toutefois, et pour donner une note positive au présent article, je vous dirais que l’espoir est toujours de mise aussi longtemps qu’une parcelle de vie réside dans le cœur de la femme. Une parcelle que les membres de son entourage doivent encourager, entretenir et alimenter tant par leurs gestes d’exhortation que par leurs prières et leurs pensées positives.

Merci non seulement pour avoir le présent texte mais aussi pour supporter selon vos capacités toutes les femmes qui combattent cette terrible maladie.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Prélude

Prélude
Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Prélude

 

Solitude ou bien solitaire,
Question à laquelle je ne saurai me taire,
Car être loin de l’élue de mon cœur est la pire des tortures,
Celle à qui je pense dès l’aube jusqu’au crépuscule en humant l’air pur.

 

Je la revois assise devant la vitrine,
Avec son allure à la fois fière mais aussi coquine,
Portant vêtement d’un rouge flamboyant et transparent,
Mettant en avant sa beauté que j’avais découverte depuis longtemps.

 

Femme fière et belle comme je n’avais jamais vue,
Femme heureuse de présenter avec plaisir ses seins nus,
Femme possédant un sang noble coulant dans ses veines brûlantes,
Femme héritière de ses ancêtres aux récits nobles qui à chaque nuit la hantent.

 

Que pourrais-je livrer aux dieux pour de nouveau vous embrasser?
Quel présent aurais-je à offrir aux cieux pour une fois encore vous aimer?
Quelle offrande lèguerais-je à mes aïeux pour vous faire la cour sans lassitude?
Car en mon imagination fertile, je me vois accomplir le plus doux de mes préludes.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada