Archive | 20 juillet 2019

Pour se souvenir

Pour se souvenir
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Pour se souvenir

 

Drôle de coïncidence,
Ou bien par une incidence,
Nous avons ce point particulier,
Que notre corps aimons y dessiner.

 

Y faire quelques dessins,
Qui nous ferons souvent penser,
Peut-être même un peu le regretter,
À ce temps où nous fîmes joyeux festins.

 

Nous avons satisfait nos désirs intimes,
Avec notre respiration haletante pour le rime,
Celle que nous fîmes en nous enlaçant l’un contre l’autre,
Car de nos corps pour l’autre en avions fait son humble hôte.

 

J’ai demandé à quoi servait ce bijou,
À cet endroit où j’aime tant faire joujou,
Dès le moment que tu me présentas ce rubis,
Un rubis que je trouvas fort original et tellement joli.

 

C’est alors que je t’ai montré à mon tour,
Le tatouage que pour toi l’on m’a fait un jour,
Car comment pourrais-je oublier ce moment de délice,
Où toi et moi avions tant apprécié ces péchés et ces vices ?

 

Nous avons nos quelques tatouages,
Qui nous accompagnerons au fil des âges,
Mais jamais je n’oublierai ce bijou merveilleux,
Qui, une fois au profond de moi, me fit monter aux cieux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Sous l’arche

Sous l'arche
« Sous l’arche » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Sous l’arche
(Rêve de jeunesse)

 

Je me souviens du temps de ma jeunesse,
Où tout ce que je vivais m’était le coeur en liesse,
Je me promenais dans la forêt avec belle allégresse,
En cette forêt je fis la rencontre d’une véritable déesse.

 

Dans ce temps de beauté, de naïveté et de liberté,
Je m’y promenais nu sans aucunement me soucier,
De cette fausse-pudeur accompagnant la morosité,
De ce que pensèrent ces dames de la haute société.

 

Sous le soleil de l’été de mon innocence,
Je parcourais mon chemin en toute insouciance,
Tête libre de toutes pensées et coeur léger comme toujours,
J’entendis soudainement une voix légère me dire un petit bonjour.

 

Était-ce mon imagination fertile par mes pulsions viriles qui me jouait un vilain tour?
Était-ce plutôt mon bonheur de ressentir la chance de vivre sous un si beau jour?
Quoiqu’il en soit et malgré moi cette voix se fit entendre encore, encore et encore,
Pour m’apercevoir, ô mon Dieu, qu’elle provenait d’une femme ayant beau corps.

 

Sous l’arche, elle tenait son corps vers derrière légèrement penchée,
Sous l’arche, avec sa frêle main elle se tenait avec une impressionnante légèreté,
Sous l’arche, elle avait prestement deviné mes coquines pensées par ma hampe gonflée,
Sous l’arche, elle m’invita à aller la retrouver afin de combler nos désirs insoupçonnés.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada