Archive | 6 avril 2019

Je suis passé par là

IMG_20190404_143033
Séance de nudité artistique au CEGEP de Drummondville jeudi le 4 avril 2019

Je suis passé par là

 

Je suis passé par là,
Et je suis passé par-ci,
Vous l’avais-je déjà dit ?
Oui, oui, oui ! C’est bien moi.

 

Humble homme parcourant les chemins,
Me souciant peu d’aujourd’hui et de demain,
Chantant de bon cœur au gré du soleil et du vent,
De mes déboires de jadis, je m’en fiche éperdument.

 

Découvrant le monde tel que je suis,
Ayant connu fervents athées devenus gens qui prient,
Ayant connu gens riches toute une vie devenus pauvres indigents,
Des mendiants vécus jadis dans les palais puis plus rien en un instant.

 

Heureux est celui qui sait se contenter de peu,
Heureux est celui qui partage avec le nécessiteux,
Heureux est celui qui fuit les personnages aux beaux discours,
Heureux davantage il le sera lorsqu’il échappera à la guerre à son tour.

 

Noblesse de cheveux gris ne veut point dire sagesse,
Visage de jeunesse ne signifie pas toujours folie,
Car souvent ce dernier offre un sens à la vie,
Et le premier est rempli de graves soucis.

 

C’est tout ce que je voulais vous dire en cette journée,
Quelques mots pendant qu’avec minutie vous me dessiner,
Bon ! Il est temps pour moi de reprendre mon bâton du pénitent.
Et de poursuivre avec joie ma route sous le ciel des immenses continents.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je me vengerai

Séance de nudité artistique CEGEP de Drummondville 4 avril  2019

Je me vengerai

 

Debout ! Debout ! Debout !
Jamais, oh non jamais, je ne serai à genoux.
On me croyait mort et pourtant j’ai toujours survécu,
À vos vulgaires mesquineries et à vos esprits tellement tordus.

 

Vous avez tellement abusé de mon corps,
Pour vous enrichir et vous remplir vos poches d’or,
Vous avez mystifié sans honte de ma pure innocence,
Aussi loin que me portent mes souvenirs de mon enfance.

 

Avec mon cœur rempli de haine et ma jambe de fer,
Je vous chasserai loin de ma terre et vous précipiterai en enfer,
Avec mon visage de martial qui en a vu d’autres et mes bras aguerris,
Je vous extirperai de ma vie pour vous jeter dans les ténèbres de l’oubli.

 

Avec mon bois affûté par mes dents aiguisées en guise d’arme,
Je vous ferai coucher à terre et vous faire fondre en larmes,
Vous tremblerez de tout votre être d’une immense peur,
Et, croyez-moi, vous avez raison de vivre dans la frayeur.

 

Je m’amuserai avec votre chair ensanglantée,
Je jouerai avec vos dents de vos bouches arrachées,
Me remémorant vos supplications de vous prendre en pitié,
Mais, dites-moi, en aviez-vous lorsque vous avez de mon corps abusé ?

 

Ceci écrit, après m’être rassasié de vos carcasses.
Cela dit, de vos os j’irai signer à mon œuvre une dédicace.
Aussi fait, pour terminer mon œuvre de gloire et de vengeance.
Et baiser mes déesses chéries en buvant le vin des dernières vendanges.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada