Archive | 16 novembre 2018

Ma résolution en tant que modèle vivant

IMG_20181114_212055 (1)

Ma résolution en tant que modèle vivant

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout cœur que vous allez bien et que le mois de novembre se poursuit selon votre bon plaisir. De mon côté, je vis un moment tout à fait féerique depuis mon réveil. En effet, nous avons la chance incroyable de voir tomber une belle neige d’une blancheur angélique recouvrir la belle ville de Québec. Ceci m’amène à prendre conscience de mon bonheur actuel. Un bonheur qui se cultive et s’apprécie au quotidien. D’ailleurs, c’est-là une des rares résolutions que j’ai prises dans ma vie. Avouons-le ! Rares sont les résolutions que nous parvenons à mettre en pratique surtout si elles sont prises en début d’année.

Pour ma part, après avoir mûrement réfléchi à la suiteIMG_20181114_194256 de ma prestation de nudité artistique tenue à Saguenay ce mercredi 14 novembre au sein de l’université du Québec à Chicoutimi, j’ai décidé de ne plus jamais faire l’utilisation de caches-sexe à l’avenir. Il y a trois raisons majeures à ma prise de décision. Des raisons qui pourront vous sembler difficiles à comprendre mais qu’une personne ayant travaillé dans un domaine similaire au mien saura le faire. Tout d’abord, ce fut la première fois où j’avais utilisé pour l’occasion de quelques poses un cache-sexe. Et, à vrai dire, j’ai détesté çà au plus au point. En effet, j’avais l’impression que je reniais le fait d’être entièrement un modèle vivant tant de corps que d’esprit et ce, aussi bien à mes yeux que pour les personnes présentes en salle.

IMG_20181114_211125 (1)Ensuite, le fait de porter un cache-sexe bloque de manière psychologique mon aisance relationnelle entre ma nudité et mon corps. Autrement dit, suis-je vraiment bien avec l’image que j’ai de mon physique, de ma masculinité et des rapports que j’entretiens avec autrui ? Souvenons-nous que le corps EST le véhicule qui nous met en relation avec le monde environnant. Pourquoi alors cacher une quelconque partie de mon anatomie puisque c’est grâce à l’ensemble de celui-ci que je communie, tant de corps que d’esprit avec mes pairs ? Poser la question est un peu y répondre.

IMG_20181114_201204Enfin, certaines poses m’ont mis mal à l’aise en utilisant mon cache-sexe. Une sensation très désagréable où j’avais l’impression de ressembler plus à un clown qu’à un modèle vivant digne de ce nom. Voir la craque de mes fesses sur un dessin, aussi bien réalisé soit-il, peut faire rire sur le coup mais il peut aussi me faire voir d’une manière pas tellement professionnel. Là encore, c’est mon humble avis. Mais un avis qui vaut son pesant d’or étant mon expérience vécue dans ce domaine depuis plus de six ans.

En résumé, j’ai pris la décision formelle de ne pas utiliser de cache-sexe à l’avenir. Je suis pleinement homme, fier de mon corps, de ce que je suis et de tout ce que j’ai accompli jusqu’à maintenant. L’essentiel est de rester sur la voie du professionnalisme comme je l’ai toujours fait à ce jour.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Compte rendu de mon séjour à Chicoutimi

 

IMG_20181114_193210

 

Séance de nudité artistique U.Q.A.C. à Saguenay le 14 novembre 2018.

 

Compte rendu de mon séjour à Chicoutimi

(Dans le cadre de la séance de nudité artistique.)

 

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? Pour ma part, je fébrile tellement en pensant à vous raconter mon petit périple à Chicoutimi que je n’ai pas pu m’empêcher de me lever tôt ce vendredi pour le faire. En effet, rien de tel que de succomber à la tentation afin de satisfaire ses envies. Des envies bien légitimes et sans danger pour qui que ce soit. Bien au contraire !

C’est ainsi que j’ai passé un court séjour dans la belle région du Saguenay plus précisément dans l’agglomération urbaine de Chicoutimi, l’une des deux formant la ville de Saguenay située à quelques kilomètres au nord de Québec. L’autre agglomération étant celle de Jonquière. Un court séjour certes, mais remplie de beaux souvenirs.

En effet, la chaleur humaine,qui s’est dégagée lors de la séanceIMG_20181114_221752_033 de nudité artistique était au diapason du froid quasi-sibérien qui balayait la région. Que de belles personnes ! Que de sourires magnifiques ! Quelle belle ambiance de travail ! Et, que de talents remarquables chez chacune des personnes présentes. Fait intéressant à noter ! Un grand nombre d’étudiants-es présents-es pour cette occasion était originaire de la mère-Patrie. 

Pour ce qui est de l’ensemble des poses choisies par votre humble serviteur, elles passèrent des plus simples aux plus recherchées tant au plan physique qu’au plan émotionnel. N’oublions pas qu’être modèle vivant, c’est d’abord et avant tout tenter dans la mesure du possible de faire vibrer cette petite corde sensible chez les artistes amateurs ou professionnels ou bien en herbe.

IMG_20181115_140527_700Les poses réalisées passèrent donc de celles faites au quotidien par un individu, par exemples celles que nous faisons lorsque nous prenons une douche ou encore en attendant le bus dans un froid hivernal, à celles davantage élaborées. Je pense notamment à celles où je tentais de reproduire la peur face à la souffrance, la crainte de l’autre et de soi-même. Ce fut une très belle expérience vécue parmi des étudiants et des étudiantes en art de l’université du Québec à Chicoutimi. J’y ai rencontré des gens extraordinaires avec une ouverture d’esprit formidable et d’un dévouement remarquable pour leur domaine d’études.

Je leur ai donné tout ce que je pouvais leur offrir à cette occasion. Une occasion un peu spéciale lorsque je pense que mon défunt frère avait fait ses études au collège de Jonquière de 1969 à 1971. Malheureusement, il perdit la vie un an plus tard dans des circonstances liées à l’histoire syndical du Québec en 1972.

Bref, j’ai adoré mon expérience vécue en ces lieux. Une expérience où j’ai fait la connaissance de charmantes Françaises. D’ailleurs, il est fort possible que j’y retourne la session d’hiver. Pourquoi pas? Si je peux aider les étudiants et les étudiantes à découvrir autre chose que ce que l’on leur propose comme sujet d’étude habituelle, cela me fera toujours plaisir.

Un plaisir partagé ! 😁😁😁

Bonne journée à tous et à toutes.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Dans ce royaume

IMG_20181114_211147

Séance de nudité artistique U.Q.A.C. 14 novembre 2018

Dans ce royaume

 

En cette période de l’année,
Où blancheur d’hiver recouvre les contrées,
Un homme simple et simplement homme,
Est venu faire de son savoir-faire la somme.

 

Ayant parcouru blanc paysage,
Exploré par tant de gens de tous âges,
Est venu sur cette terre riche et prospère,
Défrichée par les pères appuyés par les mères.

 

Royaume de tant de verdure,
De ce temps qui jamais ne dure,
Temps de chaleur en été et de froidure en hiver,
Mais si agréable dans la forêt aux sapins toujours verts.

 

Royaume d’une maisonnée,
Qui affronta tempête déchaînée,
Jamais à terre, toujours prête à se relever,
Beau temps mauvais temps jamais désespérée.

 

En ce pays, je suis donc venu,
Et sans gêne mais avec pudeur je serai nu,
En apprenant avec joie et étonnement de leurs talents,
Beaucoup de sagesse et de belles choses assurément.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une belle séance à l’Université du Québec à Chicoutimi

IMG_20181114_201324

Séance de nudité artistique à l’U.Q.A.C. 14 novembre 2018

Une belle séance à l’Université du Québec à Chicoutimi

Bonjour tout le monde

Les étudiants et les étudiantes en art à l’université du Québec à Chicoutimi ainsi que la responsable du groupe ont été très heureux de m’avoir eu comme modèle vivant ce mercredi 14 novembre 2018.

De plus, je les ai fait bien rire en me mettant une tuque et un foulard des Canadiens de Montréal en début de pour une pose nue en mentionnant : « Il fait froid chez vous! » 😂😂😂😂

Cela a été une très belle séance réalisée en toute simplicité et confiance.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le monstre

46485624_10156103895412523_6533465196537577472_o

Séance de nudité artistique à l’U.Q.A.C. 14 novembre 2018

Le monstre

 

Je suis le terrible monstre,

Et de ces murs je les défonce,

Murs de pierre et d’ignorance,

De la haine et de l’arrogance.

 

Avançant à grands pas,

Ne crains pas de passer de vie à trépas,

Car mes jours et mes nuits sont déjà comptés,

Depuis mes cris lorsque dans les enfers je suis né.

 

Sorti des profondeurs des enfers,

Accompagné par mes dames de fer,

J’y retournerai bien volontiers,

Mais de ces crimes je dois châtier.

 

Seul l’amour d’une belle dame,

Tant de cœur comme d’âme,

Saura éteindre cette flamme,

Qui brise mon cœur telle une lame.

 

Je suis le monstre que vous avez fait,

Car de votre méchanceté j’ai été tiré.

À quand une femme pourra m’en libérer?

Celle qui saura m’apprendre à aimer.

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada