Archive | 5 septembre 2018

Studieuse ambiance

41215748_10156830199568919_1347577814827663360_o

Magnifique dessin par mon ami Eri Kel de la France

Studieuse ambiance

 

Chut ! Faites silence ! 

Ce n’est point le temps de jouer une romance. 

Vite ! Vite ! Vite ! À vos crayons bien aiguisés. 

Car la séance de nudité est déjà commencée.

 

Oui, je suis d’accord avec vous. 

Première séance et déjà un modèle. 

C’est là l’exigence de cette dame belle. 

Être dessinée pour vous apprécier, c’est un peu fou.

 

C’est le retour des vacances d’été. 

Et pourtant, pas le temps de raconter, 

Tout ce que vous avez aimé et expérimenté. 

Ce qui aurait de cette séance bien agrémenté.

 

Mais, c’est ainsi et c’est comme çà. 

Que la session nouvelle commencera. 

C’est bel et bien fini le temps des vacances, 

Voilà maintenant le moment de la studieuse ambiance.

 

De

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Jouant de la harpe

40933848_915578528651886_48045162030432256_n

 

Dessin par Nicole Boileau de Montréal

 

Jouant de la harpe

 

Mademoiselle, ce que vous êtes belle. 

J’ai entendu au loin votre mélodie telle une hirondelle. 

Ne voulant pas vous déranger dans votre inspiration, 

J’ai avancé vers vous avec grande précaution.

 

Doucement, je me suis assis à vos pieds. 

Et me laissant bercer par vos notes, je me suis mis à rêver. 

Rêver d’un monde où la musique serait la reine, 

Et que vos doigts magnifiques gouvernent.

 

Et que chaque air serait fait pour le bonheur, 

De votre royaume à chaque instant, à chaque heure. 

Nulle souffrance ni injustice n’aurait de place, 

Ni dans votre cœur ni dans votre palace.

 

J’écoute l’harmonie de votre musique, 

D’une sensibilité presque héroïque, 

M’apercevant combien c’est merveilleux, 

D’être dans ce lieu ensemble tous les deux.

 

En joignant les mains, 

J’ai pensé à tous ces lendemains, 

Où votre absence se fera sentir, 

Ce qui me fera grandement souffrir.

 

Mais, ce qui me console un peu. 

C’est de conserver une mèche de vos cheveux, 

Que vous m’avez offert avec un sourire si merveilleux, 

Accompagné par votre regard divin de vos yeux si bleus.

 

De

 

Rolland St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada