Un beau weekend : Nadeshicon 2018

30412350_10155602233167523_5825935361053818880_o

En belle compagnie féminine 

Un beau weekend : Nadeshicon 2018

Bon début de semaine tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que votre weekend se passe bien. De mon côté, ce fut jusqu’à maintenant un weekend rempli de couleurs et, de surcroît, des couleurs asiatiques plus particulièrement nippones. En effet, la convention Nadeshicon 2018 se déroule tout le weekend dans la belle ville de Québec au pavillon universitaire Maurice-Pollack de l’université Laval de Québec.(1) Une convention brillamment montée par des gens passionnés par le monde surnaturel des mangas japonais.

30264810_10155602234182523_6988767915013046272_o (1)Hé bien oui ! Je m’intéresse à une multitude de formes d’arts existant dans ce monde où la diversité doit être vue comme un enrichissement de soi et des autres. Il n’est donc pas question de rejeter une quelconque culture, ni d’en faire un éloge au détriment de tout ce qui compose la mosaïque du genre humain. Bref, comme disait un survivant de l’holocauste :  » Tous les peuples sont bons. Il n’y a que les individus qui font la différence. « 

C’est ainsi qu’en ce samedi matin, je me suis préparé de bonne heure30221964_10155601913912523_9179919599318073344_o afin de déguster un savoureux déjeuner à mon petit restaurant de mon quartier dans l’objectif de me rendre le plus tôt possible à ladite convention. Pourquoi donc me diriez-vous ? Tout simplement pour y découvrir les quelques nouveautés qui se trouvent tant au sein des kiosques que parmi les costumes fabriqués de toutes pièces par les cosplayers qui y seront présents. Croyez-moi sur parole ! Je fus comblé sous bien des angles. Il va de soi qu’une brève présentation du déroulement de cette convention s’impose afin de se faire une idée assez juste de la logistique nécessaire à un tel événement.

30226646_10155601971642523_5251840182247751680_nTout d’abord, le nombre de kiosques est tout de même étonnant si l’on tient compte de l’espace disponible pour chacun d’entre eux. Des kiosques qui nous font découvrir toute une gamme d’articles en tout genre, en respectant le caractère général du public, et qui regorgent de milles petites trouvailles. Ensuite, les cosplayers se prêtent allègrement à prendre des poses pour permettre aux photographes amateurs ou professionnels de garnir leur portfolio. Vous devez certainement vous douter que je n’ai pas pu résister à la tentation de prendre quelques clichés desdits cosplayers dans leurs costumes. Enfin, il y a eu tout au long de cette convention une liste d’ateliers qui traitèrent sur divers sujets reliés au monde du manga japonais. Malheureusement, je n’ai pas eu la chance d’assister à l’un d’entre eux. Toutefois, je compte bien m’y reprendre ce dimanche en après-midi.

C’est ce que je traiterai dans mon prochain article. Bien entendu, que d’autres aspects seront présentés au courant de la semaine. Comme dit le proverbe :  » Dans tout plaisir, l’essentiel c’est de le faire durer.  » C’est à suivre. D’ici-là, portez-vous bien !

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais de Québec Canada

(1) Il s’agit de l’université que votre humble serviteur a fréquenté lors de sa quadruple formation en histoire, science politique et en communication publique ainsi qu’en théologie.

Laisser un commentaire