Planète

 

Planète

 

On pourrait l’imaginer Éternellement féconde,
Ma planète à moi si blonde,
On pourrait l’imaginer À voir mûrir ses étés,
Prête à moissonner le monde,
Elle est faite pour fêter Malgré tous les bleus des âges,
Ma planète aux cent visages,
Elle est faite pour fêter Et pour se voir caresser
Par les yeux d’un paysage.

 

Qui pourra la réveiller Neuve d’air et de lumière,
Ma planète à nous la terre,
Qui pourra la réveiller De cette endormie, volée
 À la création entière,
Il faudra la liberté Vite alors le temps nous presse,
La planète est en détresse,
Il faudra la liberté Pour tuer nos lâchetés,
Et lui rendre sa jeunesse.

 

De

 

Ghislaine Lavoie

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s