Sur la route

Pourquoi m’as-tu abandonné ?

Toi mon ami et mon maître,
Toi pour qui je voulais être,
Être ton ami fidèle et pour la vie,
Je t’aurais suivi jusqu’à l’infini.

Pourquoi ? T’ai-je donc fait ?
Pour être laissé sur cette route,
Nettoyant mes yeux de leurs croûtes,
Je te consolais de ce monde si laid.

Maintenant je suis là,
Mon cœur pleure ! Hélas !
De réponse, tu ne m’en point donnée.
Dis-moi mon maitre adoré : pourquoi m’as-tu abandonné ?

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

2 réflexions au sujet de « Sur la route »

Laisser un commentaire