Archive | 12 octobre 2017

R.I.P. Tom Petty

New Image

R.I.P. Tom Petty

(20 octobre 1950 – 2octobre 2017)

I won’t back down.

By

Tom Petty and the Heartbreakers

 

Well, I won’t back down
No, I won’t back down
You can stand me up at the gates of hell
But I won’t back down

 

No, I’ll stand my ground, won’t be turned around
And I’ll keep this world from draggin’ me down
Gonna stand my ground and I won’t back down

 

(I won’t back down)
Hey baby, there ain’t no easy way out
(I won’t back down)
Hey, I will stand my ground and I won’t back down

 

Well, I know what’s right, I got just one life
In a world that keeps on pushin’ me around
But I’ll stand my ground and I won’t back down

 

(I won’t back down)
Hey baby, there ain’t no easy way out
(I won’t back down)
Hey, I will stand my ground
(I won’t back down)
And I won’t back down

 

(I won’t back down)
Hey baby, there ain’t no easy way out
(I won’t back down)
Hey, I won’t back down

 

(I won’t back down)
Hey baby, there ain’t no easy way out
(I won’t back down)
Hey, I will stand my ground
(I won’t back down)
And I won’t back down
(I won’t back down)
No, I won’t back down

Non, je ne regrette pas !

20171006_100633

Dessins réalisés par Brian étudiant au C.E.G.E.P. de Sept-Îles

Non, je ne regrette pas !

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que la poursuite de la saison automnale se fasse dans la quiétude, la douceur et la sérénité. Pour ma part, je vais très bien. D’autant plus que j’ai passé la fin du mois de septembre et le tout début du mois d’octobre dans ma ville natale qui est Sept-Îles.

20171006_100452En effet, j’ai eu la chance d’avoir été invité par une enseignant de niveau collégial afin d’être modèle vivant (nu intégral) pour des séances offerts à ses élèves. Vous avez sans aucun doute deviné que cela a été un grand honneur pour moi que l’on m’est offert une telle opportunité laquelle j’ai accepté avec une joie indescriptible. J’y ai fait la rencontre d’élèves extraordinaires, respectueux de ma personne et qui ont su apprécier mon savoir-faire dans un domaine qui me passionne depuis maintenant plus de six ans. Six ans de pratiques afin de parfaire mes prestations, à m’adapter aux gens pour qui je pose et à chercher à toujours donner le meilleur de moi-même.

Sous un autre d’idées, je tiens à préciser que je suis fier de tout ce dont20171002_1043202 (2) j’ai accompli jusqu’à maintenant même si parfois, le mot « parfois » est d’une importance cruciale dans mes propos, j’ai réalisé quelques séances de type plutôt «underground» voire même érotique, à ne pas confondre avec la pornographie. Bien au contraire ! D’ailleurs, j’ai souvent reçu des commentaires fort élogieux de la part de gens qui travaillent dans le nu artistique de catégorie internationale sans oublier le fait que plusieurs articles sur mon expérience ont été publiés dans des revues spécialisées ces dernières années.

Tenez-vous le pour dit, et ce une fois pour toute, je ne regrette strictement rien de ce que j’ai accompli jusqu’à maintenant. Je l’ai accompli avec un sens professionnel indéniable, un respect envers toutes les personnes que j’ai rencontrées jusqu’à maintenant et je ne me suis jamais retenu d’aller là où mes services ont été requis. Cependant, l’élément fondamental réside avant toute chose : la fierté que mon père exprime dans sa voix lorsqu’il me répète souvent que ma défunte mère et lui-même ont toujours voulu que je sois heureux et fier d’être comme je suis et de m’accomplir dans ce que je fais.

Non je ne regrette pas !

Merci de m’avoir lu.

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Où il me sera permis de t’aimer

20171006_104631

Modèle nu ? RollandJr St-Gelais

 

Où il me sera permis de t’aimer

 

Soleil levant,

Qui me tire du néant,

Du royaume de mon sommeil ,

Où rien en ce monde est pareil.

 

De ce noir qui m’entoure,

Jusqu’aux caresses du petit-jour,

Dignes d’un conte de fée qui me fait rêver,

Rêver de ce moment mirifique où je t’ai rencontrée.

 

Je ne sais plu qui je suis,

Je ne sais plu pourquoi je suis là,

Je ne sais simplement pas comment faire,

Je ne sais vraiment pas comment me défaire.

 

Me défaire de cette crainte de te déplaire,

Crainte lourde à mes pieds telles que des fers,

Fers que je briserais pour te trouver pour te chercher,

Pour t’amener dans ce monde où il me sera permis de t’aimer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada