Femme d’ébène

Capture 14

Avec la permission de Lys Tiger photographe

 

Femme d’ébène

 

Femme d’ébène!

Votre beauté réchauffe mes veines,

Devenues froides par la cruauté de cette humanité,

Pour laquelle nul en ce monde ne peut vivre dans la vérité.

 

Femme aux lignes tellement pures,

Délivrez-moi de mes souffrances, je en conjure.

Permettez-moi de me blottir dans la chaleur de vos bras,

Laissez-moi m’étendre près de vous dans le silence comme il se doit.

 

Embrasser les moindres parcelles de votre corps,

D’une telle grande beauté encore plus précieuse que l’or.

Laissez-moi effleurer votre peau avec tendresse et volupté.

Mon humble désir de vous faire l’amour n’est point un grand péché.

 

Se connaître dans une parfaite intimité,

Sous le regard des cieux ou bien devant l’éternité,

Harmoniser nos gestes telle une mélodie jouée par les chérubins,

Ô que ce serait tellement merveilleux ! Ô que ce serait tellement divin !

 

Ô femme de l’Afrique noire !

Par votre grâce vous enjolivez mon cœur !

M’accorderez-vous votre main pour aller vers ce lendemain ?

Pour cette nuit, je vous offre ma nudité même si je n’ai  pas de mains.

 

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Source : https://lys-tiger.book.fr/galeries/de-marbre/

5 réflexions au sujet de « Femme d’ébène »

  1. Comme tu le dis si bien Rolland, les femmes de couleur dégagent une douceur et une humanité extraordinaires…
    J’essaie de saisir avec elles des moments de grâce…. quelques photos extraites de mon site (qui a 6 ans de retard lol !…)
    http://www.ignacedewitte.com/joel-pelerin/popups-01/LIBERTE.html
    http://www.ignacedewitte.com/joel-pelerin/popups-04/Oulx_04.html
    http://www.ignacedewitte.com/joel-pelerin/popups-01/DEESSE-CREOLE.html
    http://www.ignacedewitte.com/joel-pelerin/popups-01/FANTASME.html
    http://www.ignacedewitte.com/joel-pelerin/popups-03/MY-WAY.html

    Bien à toi Rolland, pour la promotion de l’humanité en réponse à la froideur et au cynisme d’une partie du monde..
    Amitiés
    Joël

Laisser un commentaire