Fondre comme neige au soleil

New Image2.jpg

Fondre comme neige au soleil

 

Une vérité de vieillesse,

Guère mûrie durant notre jeunesse,

Vie insouciante de nos erreurs passagères,

De nos folles expériences d’un temps bien éphémère.

 

Petit homme deviendra grand,

Petite femme deviendra belle dame,

Leurs cœurs de l’amour en connaîtront la flamme,

De ne craindre sur le chemin affronter une multitude de géants.

 

Renommée pour certains types,

Ignorance pour d’autres du grand public,

De ces mains serrées des gens aux allures épiques,

Que reste-t-il de ces souvenirs parfois drôles, parfois tragiques ?

 

De nos familles fondées,

De nos longues études réalisées,

De ces sourires rencontrés sur nos routes,

Et de nos larmes versées face à tant de peine et de doutes.

 

De notre célibat vécu,

De nos choix et de nos obligations,

Sans oublier nos journées sans aucune émotion,

Et de ces moments de tendresse et d’un amour parfois déçu.

 

Écoute mon frère,

Entends-moi ma sœur,

Regarde-moi petit enfant sans peur,

J’ai une chose à te dire lourde telle une pierre.

 

Profite du bon temps qui passe,

Avant qu’un jour et malgré toi tu ne trépasse,

Car santé et force quels dons de Dieu et quelles merveilles,

Deviendront mémoires de jadis avant de fondre comme neige au soleil.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

P.S. J’ai composé ce poème suite à la visite d’un grand ami qui est maintenant hébergé dans un centre pour les personnes âgées en perte d’autonomie.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s