La place du corps nu de la femme

3729743744fbec931585ed87606afb99-dauv1az

La place du corps nu de la femme

Source: http://baseport.deviantart.com/

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, j’ai décidé de parler d’un sujet susceptible de susciter une certainef9d2b5107667e7052b89308a775427ed-dauohyq controverse chez bon nombre d’entre vous. Un sujet qui dérange puisqu’il renvoie à l’image faussement véhiculée d’un corps en particuliers et j’ai nommé celui de la femme. Il va de soi, et pour rester dans la logique de ce blogue dédié notamment à la nudité artistique, que je me réfère au corps féminin nu. L’objectif de cet article est de répondre à ces trois questions à la fois d’ordre moral, philosophique et éthique. Pourquoi choisir le corps de la femme dans le domaine de la nudité artistique? Est-il pertinent de faire un tel choix lorsqu’on pense à l’utilisation abusive du corps de la femme au sein des médias de masse, en particuliers dans les publicités et autres domaines connexes? Et, peut-être la question la plus importante, y aurait-il une quelconque relation avec le domaine peu reluisant de la pornographie? Un tel domaine où le corps de l’être humain est présenté comme de la vulgaire marchandise.

untitled_by_baseport-d978bbhPourquoi choisir le corps de la femme dans le domaine de la nudité artistique? Voilà une question qui mérite d’être résolue une fois pour toutes. Je vous dirai, et c’est mon humble avis, qu’un tel choix réside avant toute chose par la grâce qui anime le corps féminin. Une grâce qui est, avouons-le d’emblée, plutôt rarissime chez les modèles nus de sexe masculin. Qui plus est! L’aisance dans les mouvements est davantage perceptible chez les femmes que chez les hommes.Une aisance qui favorise davantage la créativité chez les artistes qu’ils soient photographes, artistes-peintres ou bien sculpteurs.  N’oublions pas ce fait indéniable qui est que la recherche de la créativité est à la base même de chacune des séances où le modèle offre la nudité de son corps à une tierce-personne. Aisance et créativité vont de pairs en tous temps. Les notions de moralité, de philosophie et d’éthique sont préservées si on garde le tout à l’esprit.

Deuxième question qui doit être résolue concerne ceci: Est-il pertinent de faire unvery_strong_woman_by_baseport-d8kp46q tel choix lorsqu’on pense à l’utilisation abusive du corps de la femme au sein des médias de masse, en particuliers les publicités et autres domaines connexes? C’est sans aucun doute une question très délicate à répondre. Ici, je vous dirais qu’il y a eu un grand progrès dans la manière de faire de la part des agences de publicité au cours des dix dernières années. J’avoue que cela aurait dû se faire voilà très longtemps, mais bon! Est-il pertinent de faire un tel choix? Je dirais que tout dépend d’une part, de l’optique de travail qu’ont les participants et d’autre part, si cela est fait dans un cadre légal et où la planification est respectée à la lettre, sauf pour des exceptions mineures. À cela s’ajoute le fait que l’œil artistique doit toujours primer sur les poses choisies. C’est en ayant ces éléments que l’on peut dire qu’effectivement un tel choix a encore droit de cité en nos murs.

Enfin, la question qui tue comme on dit si bien au Québec, y aurait-il une quelconque relation avec le domaine peu reluisant de la pornographie? La réponse à cette interrogation est celle-ci: Non, non et encore non. Un point, c’est tout. S’il-vous-plaît, veuillez ne faire aucun amalgame entre d’un côté, le nu artistique et d’un autre côté, la pornographie. Oui, il peut arriver parfois, j’ai bien écrit parfois, qu’une certaine sensualité, qu’une provocation soigneusement planifiée et un érotisme de bon goût puissent être réalisés lors des séances. Toutefois, le résultat final devra en tous temps être exempté d’une quelconque forme de vulgarité et d’obscénité.

1bee98a2ca1d0494eac2d81c8ec6a430-daweojnEst-il ici utile de vous rappeler que le fondement de l’art du nu artistique réside à la découverte de la nudité chez le modèle mais vue de manière tout à fait respectueuse? Il en est ainsi que le modèle soit de sexe masculin ou bien féminin. Malheureusement, et je me base sur ce que certaines modèles féminins m’ont jadis avoué, il peut avoir parmi le lot de photographes des êtres où la moralité et l’éthique de travail laissent grandement à désirer. Quel dommage!

En passant, il existe des critères qui doivent être retenus durant les poses. De tels critères sont surtout présents lors des séances au sein des écoles d’arts et dans une moindre mesure dans les ateliers pour artistes amateurs ou professionnels. Il est donc très important, en particuliers pour les responsables des écoles d’arts d’offrir une atmosphère de total respect envers ses modèles mais également envers ses participants. Si un modèle devait créer un malaise, par exemple, à sa première séance, disons qu’il y repenserait à deux fois avant de le réembaucher. C’est un fait! On ne demande pas la perfection, juste que chacun connaisse bien ses limites et son corps et soit capable d’un grand professionnalisme en tout temps. Voilà la base fondamentale du savoir-faire dans le monde du nu artistique et qui fait que oui, le corps nu de la femme a encore, et pour longtemps, sa place dans ce domaine.

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s